A-|A|A+

Affections non cancéreuses de l’utérus

L’endométriose est une affection non cancéreuse courante de l’utérus et de l’appareil reproducteur qui se manifeste lorsque le tissu du revêtement interne de l’utérus (appelé endomètre) croît à l’extérieur de l’utérus. En cas d’endométriose, le tissu endométrial se développe habituellement à l’extérieur des organes se trouvant dans le bassin tels que l’utérus, le vagin, le col de l’utérus, les trompes de Fallope, les ovaires, la vessie ou le côlon. Le tissu endométrial atteint parfois la cavité abdominale. Dans de rares cas, il peut se développer dans d’autres parties du corps, comme les poumons. L’endométriose peut accroître le risque d’infertilité.

Facteurs de risque

Les médecins ne savent pas exactement ce qui cause l’endométriose. Les facteurs suivants peuvent accroître votre risque d’être atteinte d’endométriose :

  • parente au premier degré atteinte d’endométriose
  • accouchements à un âge avancé
  • cycles menstruels durant moins de 27 jours et menstruations durant plus de 8 jours
  • certains types d’anomalies de l’utérus

Symptômes

Il est possible que l’endométriose ne provoque aucun symptôme. Lorsque des symptômes surviennent, ils dépendent de l’emplacement où le tissu endométrial croît. Ils peuvent comprendre :

  • douleur dans le bassin, l’abdomen, le bas du dos ou les jambes
  • changements menstruels
  • nausées et vomissements
  • diarrhée
  • incapacité de tomber enceinte

Une fois la ménopause terminée, les symptômes disparaissent habituellement, car les taux d’hormones diminuent.

Diagnostic

Si vous présentez des symptômes d’endométriose ou si le médecin croit que vous pourriez en être atteinte, on vous fera passer des examens. Les épreuves effectuées pour diagnostiquer l’endométriose comprennent :

  • examen pelvien
  • échographie transvaginale ou pelvienne
  • tomodensitométrie (TDM)
  • imagerie par résonance magnétique (IRM)
  • biopsie au cours d’une laparoscopie, d’une sigmoïdoscopie ou d’une cystoscopie

Apprenez-en davantage sur ces tests et interventions.

Traitement

Les options de traitement de l’endométriose comprennent :

  • médicaments pour diminuer le taux d’œstrogène et maîtriser la douleur
  • chirurgie pour enlever le tissu endométrial qui s’est développé à l’extérieur de l’utérus
  • chirurgie pour enlever l’utérus (appelée hystérectomie), les trompes de Fallope et les ovaires

laparoscopie

Intervention qui consiste à utiliser un endoscope (instrument mince semblable à un tube muni d’une source lumineuse et d’une lentille) pour examiner ou traiter les organes situés à l’intérieur de l’abdomen et du bassin.

On peut prélever des cellules ou du tissu pour les examiner au microscope. Les médecins peuvent aussi avoir recours à la laparoscopie pour exécuter différentes interventions chirurgicales dans l’abdomen et le bassin.

Le type d’endoscope utilisé pour cette intervention est appelé laparoscope.

sigmoïdoscopie

Intervention qui consiste à utiliser un endoscope (un instrument mince semblable à un tube muni d'une source lumineuse et d’une lentille) pour examiner ou traiter le côlon sigmoïde (la dernière partie du côlon) et le rectum.

Cette technique peut servir à prélever des cellules ou des échantillons de tissu pour les examiner au microscope. Les médecins peuvent aussi avoir recours à la sigmoïdoscopie pour arrêter le saignement ou enlever des polypes ou des tumeurs.

Le type d’endoscope utilisé pour cette intervention est appelé sigmoïdoscope. En général, les médecins utilisent des sigmoïdoscopes flexibles parce que ces derniers permettent d’effectuer une investigation plus complète du côlon sigmoïde et qu’ils sont moins incommodants pour le patient que les sigmoïdoscopes rigides.

Cette intervention est aussi appelée proctosigmoïdoscopie.

cystoscopie

Intervention qui consiste à utiliser un endoscope (instrument mince semblable à un tube muni d’une source lumineuse et d’une lentille) pour examiner ou traiter la vessie et l’urètre.

On peut prélever des cellules ou du tissu pour les examiner au microscope. Les médecins peuvent aussi avoir recours à la cystoscopie pour enlever la prostate ou bien des petites tumeurs ou de petits calculs dans la vessie.

Le type d’endoscope utilisé pour cette intervention est appelé cystoscope.

A-|A|A+