Cancer de l’ovaire

Vous êtes ici:

Traitement des tumeurs de l’ovaire à la limite de la malignité

Selon le stade, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes en présence d’un cancer de l’ovaire à la limite de la malignité. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

Tumeurs de l’ovaire à la limite de la malignité de stade précoce

La chirurgie est le traitement principal du cancer de l’ovaire à la limite de la malignité de stade précoce (stades 1 et 2). Les types de chirurgie pratiqués dépendent de votre désir de porter des enfants un jour.

On peut proposer les opérations suivantes à une femme qui souhaite porter des enfants un jour :

  • ablation de l’ovaire atteint de cancer et de la trompe de Fallope du même côté (salpingo-ovariectomie unilatérale)
  • ablation de la partie de l’ovaire où se trouve le kyste contenant la tumeur (kystectomie ou ovariectomie partielle)

Les interventions chirurgicales suivantes empêchent de porter des enfants un jour :

  • ablation des deux ovaires et des deux trompes de Fallope (salpingo-ovariectomie bilatérale)
  • ablation de l’utérus, des deux ovaires et des deux trompes de Fallope (hystérectomie totale avec salpingo-ovariectomie bilatérale)

Lors de l’opération, le chirurgien prélève aussi des échantillons de tissu qui semble anormal dans différentes parties du bassin et de l’abdomen, ainsi que des ganglions lymphatiques. Ces échantillons sont ensuite analysés en laboratoire afin de déterminer si le cancer s’y est propagé. Cette étape de la chirurgie est appelée stadification chirurgicale.

Tumeurs de l’ovaire à la limite de la malignité de stade avancé

La chirurgie est le traitement principal du cancer de l’ovaire à la limite de la malignité de stade avancé (stades 3 et 4). On peut avoir recours aux types de chirurgie suivants :

  • hystérectomie totale avec salpingo-ovariectomie bilatérale
  • chirurgie de réduction tumorale (retrait de la plus grande partie possible du cancer)

Lors de l’opération, le chirurgien prélève aussi des échantillons de tissu qui semble anormal dans différentes parties du bassin et de l’abdomen, ainsi que des ganglions lymphatiques. Ces échantillons sont ensuite analysés en laboratoire afin de déterminer si le cancer s’y est propagé. Cette étape de la chirurgie est appelée stadification chirurgicale.

Habituellement, la chirurgie n’est pas suivie de chimiothérapie ni de radiothérapie.

Récidive d’une tumeur de l’ovaire à la limite de la malignité

La récidive d’un cancer de l’ovaire à la limite de la malignité signifie que le cancer réapparaît à la suite du traitement. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

La chirurgie est le traitement principal de la récidive d’un cancer de l’ovaire à la limite de la malignité. On effectue une chirurgie de réduction tumorale pour enlever la plus grande partie possible de la tumeur.

Une chimiothérapie à base de carboplatine (Paraplatin, Paraplatin AQ) ou de cisplatine associé à d’autres médicaments tels que le paclitaxel (Taxol) peut être administrée après la chirurgie.

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer

Vous pourriez envisager des soins qui visent à vous faire sentir mieux sans traiter le cancer lui-même, peut-être parce que les traitements du cancer n’agissent plus, qu’il n’est plus probable qu’ils améliorent votre état ou que leurs effets secondaires sont difficiles à tolérer. D’autres raisons peuvent expliquer pourquoi vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer.

Discutez avec les membres de votre équipe de soins. Ils peuvent vous aider à choisir les soins et le traitement du cancer avancé.

Essais cliniques

Quelques essais cliniques sur le cancer de l’ovaire sont en cours au Canada et acceptent des participantes. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Barbara Triggs Raine Des rongeurs qui nous fournissent des armes contre le cancer

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus