Neuroblastome

Vous êtes ici:

Traitements du neuroblastome de risque moyen

En présence d’un neuroblastome de risque moyen, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. L’équipe de soins suggérera des traitements qui se basent sur les besoins de votre enfant et travaillera en collaboration avec vous pour élaborer un plan de traitement.

Les traitements du neuroblastome de risque moyen peuvent comprendre :

  • une chimiothérapie suivie d’une chirurgie
  • une chirurgie suivie d’une chimiothérapie
  • une radiothérapie (pour soulager les symptômes si les autres traitements ne fonctionnent pas)

Chimiothérapie

La chimiothérapie est le traitement principal du neuroblastome de risque moyen. On peut l’administrer avant la chirurgie, pour réduire la taille de la tumeur et la rendre plus facile à enlever, ou après, pour traiter toute tumeur restante.

Une association d’agents chimiothérapeutiques est souvent administrée en 4 à 8 cycles (pendant 12 à 24 semaines). Les médicaments les plus couramment utilisés sont les suivants :

  • carboplatine (Paraplatin) ou cisplatine (Platinol AQ)
  • cyclophosphamide (Cytoxan, Procytox)
  • doxorubicine (Adriamycin)
  • étoposide (Vepesid, VP-16)

Chirurgie

On fait souvent une chirurgie pour enlever la plus grande partie possible du neuroblastome. La chirurgie peut être effectuée avant ou après la chimiothérapie. Si la chirurgie est faite avant la chimiothérapie, on pourrait pratiquer une chirurgie de second regard après la chimiothérapie pour savoir s’il reste du cancer et l’enlever, si c’est possible.

Chez les nourrissons qui ne présentent aucun symptôme, une chirurgie suivie d’une observation vigilante (surveillance active) peut être le seul traitement employé dans le cas d’un neuroblastome de risque moyen.

Radiothérapie

La radiothérapie n’est pas souvent employée pour traiter le neuroblastome de risque moyen. On peut y avoir recours pour traiter une tumeur qui provoque des symptômes graves qui ne sont pas soulagés par d’autres traitements. Ces symptômes comprennent la compression de la moelle épinière (lorsque la tumeur exerce une pression sur la colonne vertébrale) ou la difficulté à respirer (lorsque le foie est enflé et empiète sur les poumons).

Essais cliniques

De nombreux enfants atteints de neuroblastome de risque moyen sont traités dans le cadre d’un essai clinique. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer qui soient meilleures. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Alison Allan Le rôle des os dans la propagation du cancer du sein

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus