Cancer des fosses nasales et des sinus paranasaux

Vous êtes ici:

Effets secondaires du traitement ciblé du cancer des fosses nasales et des sinus paranasaux

Peu importe le traitement du cancer des fosses nasales et des sinus paranasaux, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque personne les ressent différemment. Certaines en ont beaucoup alors que d’autres en éprouvent peu ou pas du tout.

La chimiothérapie et la radiothérapie peuvent causer des effets secondaires, car ces traitements endommagent les cellules saines lorsqu’ils détruisent les cellules cancéreuses. Puisque le traitement ciblé n’endommage habituellement pas les cellules saines, il a tendance à provoquer des effets secondaires moins nombreux et moins graves que la chimiothérapie et la radiothérapie. S’ils surviennent, les effets secondaires peuvent se manifester n’importe quand pendant, tout de suite après ou quelques jours voire quelques semaines après le traitement ciblé. Il arrive parfois que des effets secondaires apparaissent des mois ou des années à la suite du traitement ciblé (effets tardifs). La plupart des effets secondaires disparaissent d’eux-mêmes ou peuvent être traités, mais certains risquent de durer longtemps ou d’être permanents.

Les effets secondaires du traitement ciblé dépendent surtout des éléments suivants :

  • le type de médicament ou d’association de médicaments employé
  • la dose
  • la voie d’administration, par exemple, par la bouche (voie orale) ou dans une veine (voie intraveineuse)
  • votre état de santé global

Si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres problèmes qui pourraient selon vous être causés par le traitement ciblé, mentionnez-le aux membres de votre équipe de soins. Plus vite vous les informez de ces problèmes, plus rapidement ils pourront vous proposer des moyens de les prendre en charge.

Problèmes de peau

Le cétuximab (Erbitux) occasionne souvent des problèmes de peau pendant le traitement et quelque temps après. La peau peut devenir rouge, démanger, s’assécher ou commencer à peler. Une éruption cutanée ou de l’acné peut aussi survenir. La région qui entoure le point d’insertion peut devenir rouge ou enflée. Peu de temps après l’injection, une éruption cutanée peut survenir autour du point d’injection.

Le traitement ciblé peut aussi entraîner des changements des ongles. La peau entourant les ongles peut devenir rouge et enflée et des crevasses ainsi que des plaies ouvertes peuvent apparaître. Ces changements peuvent être douloureux.

Votre équipe de soins pourrait vous recommander des lotions, des crèmes ou d’autres médicaments capables d’atténuer les problèmes de peau. Il est important de protéger votre peau du soleil lors du traitement ciblé, car l’exposition au soleil peut aggraver les problèmes de peau.

Apprenez-en davantage sur les problèmes de peau.

Retour au menu

Symptômes pseudo-grippaux

Les symptômes pseudo-grippaux sont des effets secondaires courants de nombreux traitements ciblés. Ces symptômes comprennent :

  • fièvre
  • frissons
  • maux de tête
  • douleurs musculaires et articulaires
  • nausées et vomissements
  • perte d’appétit

Ces symptômes surviennent le plus souvent après le premier traitement et se manifestent habituellement tout de suite après l’administration du traitement. En général, leur intensité diminue et ils se dissipent une fois que le corps s’est adapté au médicament.

La prise de médicaments comme l’acétaminophène (Tylenol) peut aider à soulager certains de ces symptômes. Consultez votre médecin ou votre équipe soignante si ces symptômes persistent ou vous incommodent.

Apprenez-en davantage sur les nausées et les vomissements et sur la perte d’appétit.

Retour au menu

Fatigue

La fatigue rend une personne plus lasse que d’habitude et peut nuire aux activités quotidiennes et au sommeil. La fatigue est un problème temporaire courant susceptible de se manifester après l’administration de beaucoup de médicaments ciblés. Elle est souvent liée à la dose et accompagne habituellement les symptômes pseudo-grippaux. Le cétuximab (Erbitux) peut aussi provoquer une baisse du taux de magnésium dans le sang, ce qui cause la fatigue.

Avisez votre équipe de soins si la fatigue vous incommode.

Apprenez-en davantage sur la fatigue.

Retour au menu

Troubles intestinaux

Le cétuximab (Erbitux) peut provoquer des troubles intestinaux, dont la diarrhée et la constipation. Habituellement, ces problèmes disparaissent une fois le traitement terminé. Votre équipe de soins peut vous suggérer des moyens pour prendre ces problèmes en charge et peut vous prescrire des médicaments contre la diarrhée et la constipation.

La perforation de l’intestin (trou ou déchirure dans l’intestin grêle ou le côlon) est un effet secondaire rare mais grave du cétuximab. Si une perforation de l’intestin survient pendant qu’une personne reçoit un traitement ciblé, une chirurgie est généralement nécessaire pour la réparer.

Apprenez-en davantage sur la diarrhée et la constipation.

Retour au menu

Douleur dans la bouche et mal de gorge

Le cétuximab peut causer de la douleur dans la bouche (aussi appelée stomatite ou mucosite buccale). Cela se produit plus souvent lorsque la dose administrée est élevée. La douleur dans la bouche peut apparaître dans les 2 semaines suivant le début du traitement. Elle s’atténue rapidement d’elle-même une fois que le traitement est terminé.

Il est possible que des lésions douloureuses, des ulcères ou des infections apparaissent dans la bouche ou la gorge, ou encore sur les gencives. Une hygiène de la bouche régulière et minutieuse peut aider à prévenir la douleur et à atténuer l’infection. C’est l’équipe soignante qui donne les directives à suivre sur la fréquence des nettoyages et des rinçages de la cavité buccale et sur les produits à utiliser. Des analgésiques ou des solutions orales spéciales peuvent être nécessaires pour soulager la douleur.

Apprenez-en davantage sur la douleur dans la bouche et le mal de gorge et sur l’hygiène de la bouche.

Retour au menu

Baisse du nombre de cellules sanguines

L’aplasie médullaire est une affection caractérisée par un nombre inférieur à la normale d’un ou de plusieurs des principaux types de cellules sanguines.

  • Une baisse du nombre de globules blancs (neutropénie ou leucopénie) accroît le risque d’infection.
  • Une baisse du nombre de plaquettes (thrombocytopénie) accroît le risque d’ecchymoses et de saignements.
  • Une baisse du nombre de globules rouges (anémie) engendre de la fatigue, de la pâleur et une sensation de malaise (se sentir mal).

Le traitement ciblé peut nuire à la capacité de la moelle osseuse de fabriquer des cellules sanguines, particulièrement des globules blancs et des plaquettes. Les médicaments comme le cétuximab (Erbitux) peuvent causer des saignements. La personne peut tousser du sang ou remarquer du sang dans ses selles. Les saignements peuvent ralentir la guérison des plaies et augmenter le risque d’autres problèmes comme l’infection.

Votre équipe de soins analysera régulièrement votre sang pour s’assurer que le nombre de cellules sanguines demeure dans les valeurs normales. Si le nombre de cellules sanguines est trop faible, on pourrait devoir interrompre le traitement ciblé pendant un moment pour lui permettre de revenir à la normale.

Apprenez-en davantage sur l’aplasie médullaire.

Retour au menu

Caillots sanguins

Les caillots sanguins sont un effet secondaire rare mais grave du traitement ciblé. La formation d’un caillot sanguin dans une jambe est appelée thrombose veineuse profonde (TVP). Dans les cas les plus graves, le caillot sanguin peut se détacher et se déplacer jusqu’aux poumons. C’est ce qu’on appelle une embolie pulmonaire (EP). Cela peut entraîner un essoufflement et une baisse du taux d’oxygène dans le sang.

On peut administrer de faibles doses de médicaments qui éclaircissent le sang (anticoagulants) pour aider à réduire le risque que des caillots sanguins se forment.

Retour au menu

Réaction allergique

La réaction allergique (ou hypersensibilité) n’est pas un effet secondaire courant du traitement ciblé, mais elle peut survenir. Le risque de réaction allergique est le plus grand lorsque les médicaments sont administrés par voie intraveineuse (dans les veines à l’aide d’une aiguille). La réaction allergique se produit habituellement peu de temps après l’administration du médicament. Même si tous les médicaments risquent de causer une réaction allergique, celle-ci est plus susceptible de se produire avec certains médicaments ciblés que d’autres.

Retour au menu

Dommages aux organes

Les dommages aux organes sont un effet secondaire rare du traitement ciblé. Les organes risquant le plus d’être touchés par les médicaments ciblés sont le cœur et les poumons.

Les symptômes des dommages au cœur et aux poumons comprennent l’enflure des mains ou des pieds, un rythme cardiaque rapide ou irrégulier, la douleur thoracique et l’essoufflement ou la difficulté à respirer. Il faut avertir le médecin ou l’équipe de soins immédiatement si l’un ou l’autre de ces symptômes se manifeste. Il pourrait être nécessaire de réduire la dose du médicament ou même d’interrompre le traitement pour empêcher que davantage de dommages au cœur ou aux poumons ne se produisent.

Retour au menu

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Steven Jones La génétique du cancer au service de la personnalisation des traitements

Plus de details

Réduire le fardeau du cancer

Icône – main avec signe de dollar flottant au-dessus d’elle

Les Canadiens peuvent aider la SCC à financer les meilleurs projets de recherche et à soutenir les personnes touchées par le cancer en étant donateurs ou bénévoles.

Apprenez-en plus