Myélome multiple

Vous êtes ici:

Affections connexes au myélome multiple

Il existe plusieurs affections connexes au myélome multiple. Certaines affections peuvent survenir chez les personnes atteintes d’un myélome multiple. D’autres affections ne se manifestent pas chez les personnes atteintes du myélome multiple mais présentent certaines caractéristiques similaires à celles du myélome multiple.

Myélome ostéocondensant (syndrome POEMS)

Le myélome ostéocondensant (syndrome POEMS) est un trouble rare qui affecte de multiples systèmes et appareils du corps. Le mot POEMS est constitué de la première lettre des mots anglais qui traduisent chacune des caractéristiques les plus courantes de ce syndrome, soit :

Neuropathie périphérique (polyneuropathy en anglais), qui cause de la faiblesse, une perte de sensations, des picotements ou une sensation de brûlure dans les mains et les pieds. C’est habituellement le pire symptôme du syndrome POEMS.

Mégasplanchnie (organomegaly en anglais), qui réfère à l’enflure des organes. Chez les personnes atteintes du syndrome POEMS, le foie, la rate et les ganglions lymphatiques sont plus gros que la normale.

Endocrinopathie, un terme utilisé pour décrire le système endocrinien lorsque celui-ci ne fonctionne pas correctement. Le système endocrinien est un groupe de glandes et de tissus qui sécrètent des hormones aidant à réguler la croissance, le développement sexuel et d’autres fonctions corporelles.

Protéines M (M-proteins en anglais), qu’on observe dans le sang et l’urine. Des tumeurs plasmocytaires, appelées plasmocytomes, pourraient aussi être présentes.

Changements cutanés (skin changes en anglais), qui peuvent comprendre le brunissement, l’épaississement ou le resserrement de la peau. Il est possible que d’autres changements apparaissent, comme des poils au visage, aux membres et au thorax, une enflure (œdème) des jambes et des pieds et le blanchissement des ongles.

Traitements

Les options de traitement du myélome ostéocondensant comprennent les suivantes :

  • Radiothérapie
  • Chimiothérapie
  • Greffe de cellules souches
  • Traitement ciblé
  • Hormonothérapie substitutive (dans les cas où les organes endocriniens sont affectés)

Macroglobulinémie de Waldenström

Les personnes atteintes de la macroglobulinémie de Waldenström présentent une trop grande quantité d'immunoglobuline M (IgM). Une quantité élevée d’IgM dans le sang le fait épaissir, ce qui entraîne l’apparition d’une affection qu’on appelle syndrome d’hyperviscosité. L’hyperviscosité engendre des problèmes de circulation du sang dans le corps. Les signes et symptômes du syndrome d’hyperviscosité comprennent des maux de tête et une sensation d’étourdissement, de faiblesse ou de fatigue.

Traitements

Les options de traitement de la macroglobulinémie de Waldenström comprennent les suivantes :

  • Observation vigilante – seulement chez les personnes qui ne présentent aucun symptôme
  • Plasmaphérèse – technique ayant recours à un appareil pour retirer le plasma du sang et les IgM quand le sang est trop épais
  • Chimiothérapie
  • Traitement ciblé
  • Greffe de cellules souches
  • Chirurgie pour enlever la rate (splénectomie) si la rate est enflée

Amylose à chaînes légères

La substance amyloïde réfère à une protéine ou à une partie de protéine qui forme des amas anormaux dans le corps. Dans l’amylose à chaînes légères, les chaînes légères d’une immunoglobuline s’accumulent dans les tissus du corps (dépôts amyloïdes). La substance amyloïde peut s’accumuler dans tout tissu et nuire à son bon fonctionnement. L’amylose à chaînes légères affecte de 10 à 15 % des personnes atteintes du myélome multiple, mais elle peut aussi se manifester chez les personnes qui n’ont pas la maladie. L’amylose à chaînes légères peut aussi être associée à d’autres cancers des lymphocytes B, comme le lymphome et la leucémie lymphoïde chronique (LLC).

On détecte parfois la substance amyloïde lors d’une biopsie de la moelle osseuse, mais le médecin pourrait devoir prélever d’autres tissus, comme des tissus adipeux à l’abdomen (ventre), pour vérifier si la substance amyloïde est présente. Dans de rares cas, le médecin fera une biopsie du cœur ou des reins pour vérifier la présence de la substance amyloïde si la personne éprouve des troubles cardiaques ou rénaux.

Traitements

Le traitement de l’amylose ressemble à celui du myélome multiple. Il cible les plasmocytes anormaux. Les options de traitement comprennent les suivantes :

  • Chimiothérapie
  • Radiothérapie
  • Greffe de cellules souches

Leucémie à plasmocytes

La leucémie à plasmocytes (LPC) est une affection agressive rare caractérisée par la présence d'un grand nombre de plasmocytes dans le sang. Ces plasmocytes circulants peuvent être le premier signe de maladie (LPC primitive) ou bien ne se manifester qu'à un stade plus avancé du myélome multiple (LPC secondaire). La plupart des cas de LPC sont des LPC primitives. La LPC est plus agressive que le myélome multiple.

Traitements

Les options de traitement de la LPC comprennent les suivantes :

  • Chimiothérapie
  • Greffe de cellules souches

Maladie des chaînes lourdes

La maladie des chaînes lourdes est une maladie rare des cellules B (lymphocytes B). Dans la maladie des chaînes lourdes, les plasmocytes fabriquent des molécules d’immunoglobuline incomplète qui sont constituées seulement de chaînes lourdes. On a identifié 3 types de maladie des chaînes lourdes, classés selon le type de chaîne lourde en cause.

Apprenez-en davantage sur les immunoglobulines.

Maladie des chaînes lourdes d’IgA

On observe la présence de chaînes lourdes d’IgA dans la maladie des chaînes lourdes d'IgA, aussi connue sous le nom de maladie des chaînes lourdes alpha. La maladie des chaînes lourdes d’IgA est le type le plus courant de la maladie des chaînes lourdes et affecte le tube digestif. Les experts croient qu’elle est causée par la stimulation à long terme du système immunitaire par des bactéries. Les options de traitement de la maladie des chaînes lourdes d'IgA comprennent la chimiothérapie et les antibiotiques avec ou sans corticostéroïdes.

Maladie des chaînes lourdes d’IgG

On observe la présence de chaînes lourdes d’IgG dans la maladie des chaînes lourdes d’IgG. La maladie des chaînes lourdes d’IgG est un type de trouble lymphoprolifératif qui se caractérise par la production de lymphocytes en grandes quantités. Certaines personnes présentent une forme légère de la maladie tandis que d’autres ont une forme agressive. Les options de traitement de la maladie des chaînes lourdes d’IgG comprennent l’observation vigilante chez les personnes qui présentent une forme légère de la maladie, la radiothérapie et la chimiothérapie.

Maladie des chaînes lourdes d’IgM

La maladie des chaînes lourdes d’IgM survient parfois chez les personnes atteintes d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC). Certaines personnes présentent une forme légère de la maladie tandis que d’autres ont une forme agressive. Les options de traitement de la maladie des chaînes lourdes d’IgM comprennent l’observation vigilante et la chimiothérapie.

corticostéroïdes

Hormones stéroïdiennes qui agissent comme anti-inflammatoire en réduisant l’enflure et en affaiblissant la réaction immunitaire (réaction du système immunitaire à la présence de substances étrangères).

Les corticostéroïdes sont sécrétés par les glandes surrénales. Ils peuvent aussi être fabriqués en laboratoire.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Jessie Lee-McIsaac Prévenir le cancer par des politiques de vie saine en milieu scolaire

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus