Leucémie aiguë myéloblastique

Vous êtes ici:

Évolution de la leucémie aiguë myéloblastique

Des cellules cancéreuses peuvent se propager d’où elles ont pris naissance jusqu’à d’autres parties du corps. La leucémie est un cancer du tissu qui fabrique le sang dans la moelle osseuse, et elle peut se développer partout où le sang circule. C’est pourquoi la leucémie aiguë myéloblastique (LAM) est souvent répandue lorsqu’on la détecte.

Comprendre comment un type de cancer a l’habitude de croître et de se propager aide votre équipe de soins à planifier votre traitement et vos soins futurs. Les cellules de la LAM s'accumulent habituellement dans :

  • le foie;
  • la rate;
  • les ganglions lymphatiques;
  • les gencives;
  • la peau;
  • l’encéphale et la moelle épinière, soit le système nerveux central (SNC);
  • les testicules, les reins, les yeux, les oreilles, le cœur ou d’autres organes (dans de rares cas).

La leucémie n'a pas l'habitude de former des tumeurs solides dans ces organes. Mais l'accumulation de cellules anormales dans les organes les affecte de telle sorte qu’ils ne fonctionnent pas normalement.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Carol Leuken Prairie Women on Snowmobiles est une expérience qui vous transforme à jamais.

Plus de details

Ensemble, nous pouvons réduire le fardeau du cancer

Icône – bécher

L’an dernier, avec les fonds dont nous disposions, nous avons réussi à financer seulement 40 pour cent des projets de recherche considérés comme de grandes priorités. Imaginez l’impact que nous pourrions avoir si nous étions capables d’en financer 100 pour cent.

Apprenez-en plus