Cancer du larynx

Vous êtes ici:

Pronostic et survie pour le cancer du larynx

Si vous êtes atteint du cancer du larynx, vous vous posez peut-être des questions sur votre pronostic. Un pronostic est l’acte par lequel le médecin évalue le mieux comment le cancer affectera une personne et comment il réagira au traitement. Le pronostic et la survie dépendent de nombreux facteurs. Seul le médecin qui connaît bien vos antécédents médicaux, le type de cancer dont vous êtes atteint, le stade et les caractéristiques de la maladie, les traitements choisis et la réaction au traitement peut examiner toutes ces données de concert avec les statistiques de survie pour en arriver à un pronostic.

Un facteur pronostique est un aspect du cancer ou une caractéristique de la personne (par exemple si elle fume ou consomme de l’alcool) que le médecin prend en considération lorsqu’il fait un pronostic. Un facteur prédictif influence la façon dont le cancer répond à un certain traitement. On aborde souvent les facteurs pronostiques et les facteurs prédictifs ensemble. Ils jouent tous les deux un rôle dans le choix du plan de traitement et dans l’établissement du pronostic.

Les éléments suivants sont les facteurs pronostiques et les facteurs prédictifs du cancer du larynx.

Stade

Le stade du cancer du larynx comprend la taille de la tumeur et le degré d’envahissement des autres tissus situés autour du larynx. Un cancer diagnostiqué à un stade précoce présente un meilleur pronostic qu’un cancer diagnostiqué à un stade plus avancé.

Emplacement de la tumeur

Un cancer qui prend naissance dans la glotte présente un meilleur pronostic qu’un cancer qui apparaît ailleurs dans le larynx.

Propagation aux ganglions lymphatiques

Un cancer qui ne s'est pas propagé aux ganglions lymphatiques dans le cou engendre un meilleur pronostic qu'un cancer qui s'est propagé aux ganglions lymphatiques. Le pronostic est meilleur si les ganglions lymphatiques touchés par le cancer sont petits et si le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques situés d’un seul côté du cou.

Profondeur de l’envahissement tumoral

Une tumeur qui a envahi le tissu du larynx plus profondément vers l’intérieur engendre un pronostic plus sombre qu’une tumeur qui se développe le long de la surface du larynx.

Votre état de santé général

Votre état de santé général – y compris votre indice fonctionnel, votre état nutritionnel, la qualité de votre fonction respiratoire et vos autres problèmes de santé – a un effet sur votre tolérance au traitement du cancer du larynx.

Les personnes qui ont des antécédents de consommation excessive de tabac et d’alcool ont tendance à souffrir d’autres affections médicales (comorbidité), comme une cirrhose du foie, une maladie cardiovasculaire et des troubles pulmonaires, et à présenter un état nutritionnel pauvre. Ces personnes pourraient ne pas tolérer les traitements standards, ce qui influencerait les résultats thérapeutiques.

Pendant un traitement de radiothérapie, le tabagisme peut causer des effets secondaires ou les empirer et peut ainsi affecter l’efficacité du traitement. Si la consommation d’alcool et de tabac continue durant la radiothérapie, les effets secondaires du traitement pourraient s’aggraver. Cela pourrait causer des retards dans le traitement et affecter l’issue du traitement.

Grade de la tumeur

En général, une tumeur de haut grade a tendance à se propager (métastases) plus facilement qu’une tumeur de bas grade et à présenter un pronostic plus sombre.

indice fonctionnel

Mesure de la capacité d’une personne à effectuer des tâches courantes ainsi que ses activités quotidiennes.

Des exemples d’échelles utilisées pour évaluer l’indice fonctionnel incluent celle du Eastern Cooperative Oncology Group (ECOG), celle de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’échelle de l’indice fonctionnel de Karnofsky.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Mani Larijani Étudier en 3D une protéine qui cause le cancer

Plus de details

Passer à l’action contre tous les cancers

Icône – point d’interrogation

Le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer révèle que les cancers du poumon, colorectal, du sein et de la prostate devraient représenter la moitié de tous les nouveaux cas de cancer diagnostiqués en 2017. Découvrez ce que vous pouvez faire pour réduire le fardeau du cancer.

Apprenez-en plus