A-|A|A+

Tumeurs et affections non cancéreuses du rein

La tumeur non cancéreuse (bénigne) du rein est une masse qui ne se propage pas à d’autres parties du corps (pas de métastases). La tumeur non cancéreuse ne met habituellement pas la vie en danger. On l’enlève généralement par chirurgie et elle ne réapparaît (récidive) habituellement pas.

L’affection non cancéreuse du rein est un changement subi par les cellules du rein, mais ce n’est pas un cancer. L’affection non cancéreuse ne se propage pas à d’autres parties du corps et ne met habituellement pas la vie en danger.

Il existe divers types de tumeurs et d’affections non cancéreuses du rein.

Tumeurs non cancéreuses

Adénome papillaire

L’adénome papillaire est la tumeur non cancéreuse du rein la plus courante. C’est une petite masse qui se développe lentement et qui ne cause habituellement pas de symptômes. On le détecte souvent lors d’un examen d’imagerie effectué pour d’autres raisons.

Oncocytome

L’oncocytome prend naissance dans les cellules des tubes collecteurs du rein. Cette tumeur peut devenir assez grosse. On peut observer plusieurs oncocytomes dans un seul rein ou dans les deux. Il est possible qu’on le détecte en même temps qu’une tumeur cancéreuse.

Angiomyolipome

L’angiomyolipome est une tumeur du rein faite de graisse, de vaisseaux sanguins et de tissu musculaire lisse. Il apparaît souvent chez des personnes atteintes de sclérose tubéreuse, un trouble génétique qui engendre la formation de tumeurs non cancéreuses dans de nombreux organes, dont les yeux, la peau, le cerveau, les poumons, le cœur et les reins. Même si elle est non cancéreuse, cette tumeur peut se propager au tissu voisin et le détruire. Une tumeur qui mesure plus de 4 cm (1 ½ po) de diamètre peut aussi causer un saignement soudain (hémorragie) du rein dans l’abdomen.

Traitements

La chirurgie est le traitement principal des tumeurs non cancéreuses du rein. Voici d’autres options de traitement :

  • surveillance active
  • embolisation artérielle (pour l’angiomyolipome)

Apprenez-en davantage sur les traitements du cancer du rein.

Affections non cancéreuses

Le kyste simple est l’affection non cancéreuse du rein la plus courante. Le kyste simple est un sac rond ou ovale rempli de liquide. Un ou plusieurs kystes peuvent apparaître dans le rein. Le kyste rénal simple est très fréquent chez les personnes âgées de plus de 50 ans.

On détecte la plupart des kystes rénaux simples lors d’un examen d’imagerie effectué pour d’autres raisons médicales. Lorsqu’on les observe à l’imagerie, les kystes simples du rein ont des contours arrondis, lisses et bien définis. Cela aide les médecins à les différencier des tumeurs au rein.

Si le kyste rénal simple ne provoque aucun symptôme, il n’a pas besoin d’être traité. S’il commence à causer des problèmes (douleur, infection ou saignement par exemple), le médecin drainera le kyste à l’aide d’une longue aiguille ou bien il le fera enlever par chirurgie.

A-|A|A+