Cancer de
l’œsophage

Vous êtes ici:

Chirurgie du cancer de l'œsophage

On a souvent recours à la chirurgie pour traiter le cancer de l’œsophage. Le type de chirurgie que vous aurez dépend surtout de la taille, du stade et de l’emplacement de la tumeur. Quand votre équipe de soins planifie la chirurgie, elle prend aussi en considération d’autres facteurs comme votre état de santé global, votre âge et si vous avez déjà eu d’autres chirurgies pour le cancer de l’œsophage.

On peut pratiquer une chirurgie pour différentes raisons. Vous pouvez avoir une chirurgie pour :

  • enlever complètement la tumeur;
  • enlever la plus grande partie possible de la tumeur avant d’administrer d’autres traitements;
  • atténuer la douleur, soulager les symptômes ou traiter un blocage causé par la tumeur (chirurgie palliative).

Évaluation pour la chirurgie

Avant que votre équipe de soins vous propose la chirurgie comme traitement du cancer de l’œsophage, elle doit décider si le cancer peut être enlevé et si vous êtes en assez bonne santé pour subir une opération.

On a recours à des épreuves diagnostiques pour connaître la taille de la tumeur et pour savoir si le cancer s’est propagé, où il l’a fait et s’il est possible de l’enlever par chirurgie.

Résécable signifie qu’une tumeur peut être enlevée par chirurgie. Les cancers de stade 0, 1 ou 2 et certains cancers de stade 3 sont habituellement résécables. Il arrive que lors de la chirurgie, on découvre que le cancer de l’œsophage ne peut pas être enlevé parce qu’il s’est propagé à d’autres organes.

Non résécable signifie qu’une tumeur ne peut pas être enlevée par chirurgie. Les tumeurs de l’œsophage de stade 4 et les tumeurs de stade 3 qui se sont propagées aux structures et aux organes voisins sont non résécables.

Inopérable signifie que vous n’êtes pas assez bien pour subir une chirurgie du cancer de l’œsophage. Votre équipe de soins discutera avec vous d’autres options de traitement.

On peut aussi vous faire passer un échocardiogramme ou un électrocardiogramme (ECG) pour savoir jusqu’à quel point votre cœur est efficace, ainsi que des tests de la fonction pulmonaire pour vérifier la qualité de fonctionnement de vos poumons.

Se préparer à la chirurgie

La chirurgie du cancer de l'œsophage est une opération compliquée de laquelle il peut être difficile de se rétablir. Vous devez être le plus en santé possible avant la chirurgie.

Les personnes qui reçoivent un diagnostic de cancer de l’œsophage ont souvent de la difficulté à manger. Votre équipe de soins évaluera votre poids et votre capacité à vous alimenter. Vous pourriez avoir besoin de suppléments nutritionnels, d’une sonde d’alimentation ou de l’alimentation par intraveineuse pendant quelques jours avant et après la chirurgie afin de prendre du poids et d’améliorer votre état nutritionnel et votre santé. Vous pourriez aussi devoir prendre des antibiotiques afin de prévenir ou de traiter des infections si la malnutrition a affaibli votre système immunitaire. Il est possible qu’on vous dirige vers une diététiste pour vous aider à bien vous alimenter avant et après la chirurgie.

Si vous fumez, il est très important de renoncer au tabac avant la chirurgie. Les fumeurs risquent davantage d’avoir des complications pendant et après la chirurgie. Et les fumeurs ne se remettent pas aussi bien de l’opération que les non-fumeurs. Certains traitements, comme la chimiothérapie et la radiothérapie, ne sont pas aussi efficaces chez les fumeurs que chez les non-fumeurs.

Chirurgie du cancer de l’œsophage

On a recours aux types suivants de chirurgie pour traiter le cancer de l’œsophage. Vous pourriez aussi recevoir d’autres traitements avant ou après la chirurgie.

Œsophagectomie

L'œsophagectomie est une chirurgie pratiquée pour enlever l'œsophage en partie ou en totalité. On enlève également parfois une petite partie de l’estomac afin que la marge de tissu sain entourant la tumeur soit saine. On enlève aussi les ganglions lymphatiques autour de l'œsophage.

Puisqu’on enlève l’œsophage, on fait une chirurgie reconstructive en même temps que l’œsophagectomie. La chirurgie reconstructive aide le tube digestif à fonctionner le plus normalement possible une fois que le cancer a été enlevé.

La portion de l’œsophage qu’on enlève et le type de chirurgie reconstructive pratiqué dépendent du stade du cancer, de l’emplacement et de la taille de la tumeur et de votre état de santé global.

Tumeurs dans la partie supérieure de l’œsophage

On n’a pas recours à la chirurgie pour les tumeurs situées dans la partie supérieure de l’œsophage, qui qui se trouve dans le cou. On traite ces tumeurs par chimiothérapie et radiothérapie.

Tumeurs dans la partie inférieure de l’œsophage

Quand la tumeur se trouve près de l’estomac, ou dans la région où l’estomac et l’œsophage se rejoignent (jonction œsophago-gastrique, ou jonction OG), le chirurgien enlèvera :

  • la partie de l’œsophage où se trouve la tumeur;
  • de 7 à 10 cm de tissu normal au-dessus de la tumeur;
  • une partie de l’estomac sous la tumeur.

Le chirurgien donne ensuite à l’estomac la forme d'un tube qu’il remonte dans la région du thorax ou du cou puis qu’il fixe à la partie restante de l'œsophage. C’est ce qu’on appelle une transposition gastrique. La jonction faite entre l’estomac et l’œsophage est appelée anastomose.

Tumeurs au centre de l’œsophage

Le chirurgien enlève presque tout l’œsophage si la tumeur se trouve en son centre. Il fera une transposition gastrique pour fixer l’estomac à la partie de l’œsophage qui reste dans le cou.

S’il n’est pas possible de remonter l’estomac, le chirurgien pourrait utiliser un segment du côlon (partie la plus longue de l’intestin) ou de l’intestin grêle pour remplacer l’œsophage. Il est possible que ce soit ce type de reconstruction qu’on doive pratiquer si vous avez déjà eu une chirurgie à l’estomac.

Approches chirurgicales

On peut faire la chirurgie du cancer de l’œsophage par œsophagectomie ouverte ou par œsophagectomie minimalement invasive.

Œsophagectomie ouverte

L’œsophagectomie ouverte est pratiquée à travers de grandes incisions (coupures). Ces incisions peuvent être faites dans différentes parties du corps, selon l’emplacement de la tumeur dans l’œsophage.

L’œsophagectomie transthoracique consiste à enlever l’œsophage à travers des incisions pratiquées dans l’abdomen et le thorax.

L’œsophagectomie transhiatale consiste à enlever l’œsophage à travers des incisions pratiquées dans l’abdomen, le cou et le thorax.

Œsophagectomie minimalement invasive

On fait l’œsophagectomie minimalement invasive à travers plusieurs petites incisions.

Lors d'une chirurgie laparoscopique, on a recours à un long tube flexible muni d’une lumière et d’une lentille appelé laparoscope pour observer les structures et les organes à l'intérieur du corps et enlever du tissu. Le médecin fait de 4 à 6 petites incisions dans l’abdomen afin d’y insérer le laparoscope.

Lors de la chirurgie thoracique, on se sert d’un long tube flexible muni d’une lumière et d’une lentille appelé thoracoscope pour observer les structures et les organes à l'intérieur du thorax. Le médecin fait de petites incisions dans la paroi thoracique. Il insère le thoracoscope et les instruments chirurgicaux dans les diverses incisions pratiquées dans la cavité thoracique. Il arrive que le médecin fasse glisser une petite caméra vidéo dans le thoracoscope pour l’aider à observer l’intérieur de la cavité du thorax. C’est alors une vidéo-thoracoscopie (VTC), ou chirurgie thoracique vidéo-assistée (CTVA).

Mise en place d’une sonde d’alimentation

Lors d’une opération, votre chirurgien pourrait mettre une sonde d’alimentation en place directement dans la partie centrale de l’intestin grêle, soit le jéjunum, à travers une incision pratiquée dans l’abdomen. C’est une sonde de jéjunostomie chirurgicale. Si la sonde est mise en place dans l’estomac, c’est alors une sonde de gastrostomie.

La sonde d’alimentation vous aide à obtenir tous les éléments nutritifs dont vous avez besoin alors que vous vous rétablissez de la chirurgie. On vous nourrira par ce tube pendant quelques jours à la suite de la chirurgie puisque vous serez incapable de manger ou de boire. Votre équipe de soins évaluera votre capacité à avaler et vous fera passer des radiographies afin de s’assurer que votre tube digestif est guéri avant de vous permettre de manger et de boire.

Apprenez-en davantage sur l’alimentation par sonde.

Effets secondaires

Peu importe le traitement du cancer de l’œsophage, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque personne les ressent différemment. Certaines en ont beaucoup alors que d’autres en éprouvent peu.

Si des effets secondaires se manifestent, ils peuvent le faire n’importe quand pendant la chirurgie, tout de suite après ou quelques jours voire quelques semaines plus tard. Il arrive que des effets secondaires apparaissent des mois ou des années à la suite de la chirurgie (effets tardifs). La plupart disparaissent d’eux-mêmes ou peuvent être traités, mais certains risquent de durer longtemps ou d’être permanents.

Les effets secondaires de la chirurgie dépendent surtout du type de chirurgie et de votre état de santé global.

La chirurgie du cancer de l’œsophage peut causer ces effets secondaires :

  • douleur;
  • saignement;
  • fuite où l’œsophage et l’estomac ont été reliés (fuite anastomotique);
  • rétrécissement des tissus là où l’œsophage et l’estomac ont été reliés (rétrécissement anastomotique);
  • brûlures d’estomac ou remontée (régurgitation) d’aliments ou de bile;
  • syndrome de chasse;
  • nausées et vomissements, en particulier si on a enlevé une partie de l’estomac;
  • voix enrouée à cause de nerfs endommagés au cours de l’opération;
  • perte de poids.

Avisez votre équipe de soins si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres que vous croyez liés à la chirurgie. Plus tôt vous signalez un problème, plus rapidement on pourra vous dire comment aider à le traiter.

Questions à poser sur la chirurgie

Apprenez-en davantage sur la chirurgie et les effets secondaires de la chirurgie. Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur la chirurgie à votre équipe de soins.

anastomose

Intervention chirurgicale qui consiste à joindre des segments sains de structures tubulaires du corps humain (comme le gros intestin) pour créer un nouveau passage ou une dérivation.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

David Rex Lorsque j’ai reçu mon diagnostic de cancer, une foule de questions me sont venues à l’esprit.

Lisez l’histoire de David

Le cancer touche tous les Canadiens

Icône - 1 sur 2

On prévoit que près de 1 Canadien sur 2 recevra un diagnostic de cancer au cours de sa vie.

Apprenez-en plus