Cancer de la vessie

Vous êtes ici:

Traitements du cancer de la vessie métastatique

En présence d’un cancer de la vessie métastatique, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Le cancer métastatique s’est propagé à d’autres parties du corps. Il comprend les cancers de la vessie de stade 4 et ceux qui sont réapparus dans une autre partie du corps, ce qu’on appelle récidive à distance. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de vos besoins et discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

Chimiothérapie

On propose habituellement une chimiothérapie comme traitement du cancer de la vessie métastatique. En général, c’est le premier traitement administré et il aide à ralentir la croissance et la propagation du cancer. On y a recours pour améliorer la survie et la qualité de vie.

La chimiothérapie est administrée sous forme de traitement systémique. On a couramment recours à une association d’agents chimiothérapeutiques à base de cisplatine. Il est possible d’administrer d’autres agents un seul à la fois ou d’en associer d’autres si la chimiothérapie à base de cisplatine provoque trop d’effets secondaires.

Radiothérapie

On peut vous proposer une radiothérapie externe comme traitement d’un cancer de la vessie métastatique. On peut y avoir recours s’il n’est pas possible de faire une chirurgie (on dit alors que le cancer est non résécable) ou pour maîtriser un saignement de la vessie.

Si le cancer de la vessie s’est propagé aux os, on administre parfois une radiothérapie externe pour le traiter. Apprenez-en davantage sur les métastases osseuses.

Immunothérapie

On peut vous proposer une immunothérapie comme traitement d’un cancer de la vessie métastatique. Il est possible qu’on vous administre alors un inhibiteur du point de contrôle immunitaire, c’est-à-dire un médicament immunothérapeutique employé pour traiter un cancer de la vessie métastatique qui :

  • continue de se développer pendant ou après une chimiothérapie à base de cisplatine;
  • réapparaît au cours des 12 mois qui suivent la fin d’une chimiothérapie à base de cisplatine.

Les inhibiteurs du point de contrôle immunitaire qu’on peut administrer sont les suivants :

  • pembrolizumab (Keytruda)
  • durvalumab (Imfinzi)
  • atézolizumab (Tecentriq)
  • avélumab (Bavencio)

Chirurgie

On peut proposer une chirurgie pour certains cas de cancer de la vessie métastatique si la chirurgie est possible (on dit alors que le cancer est résécable). On y a recours pour aider à maîtriser les symptômes, comme un saignement et une douleur (chirurgie palliative). Le type de chirurgie pratiqué dépend de la manière dont on peut gérer les symptômes. Voici certains types de chirurgie auxquels on peut avoir recours.

La résection transurétrale de la tumeur de la vessie (RTUTV) consiste à enlever la tumeur à la vessie par l’urètre.

La cystectomie consiste à enlever la vessie en partie ou en totalité. Ce n’est pas une chirurgie courante pour le cancer de la vessie métastatique.

La dérivation urinaire consiste à créer une nouvelle façon de contenir l’urine et de l’évacuer du corps. On la fait une fois qu’on a enlevé toute la vessie (cystectomie radicale). On peut aussi faire une dérivation urinaire, sans cystectomie, s’il y a un blocage qui empêche l’urine d’évacuer le corps.

Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer

Vous pourriez envisager des soins qui visent à vous faire sentir mieux sans traiter le cancer même, peut-être parce que les traitements du cancer n’agissent plus, qu’il n’est plus probable qu’ils améliorent votre état ou que leurs effets secondaires sont difficiles à tolérer. D’autres raisons peuvent expliquer pourquoi vous ne pouvez pas ou ne voulez pas recevoir de traitement du cancer.

Discutez avec les membres de votre équipe de soins. Ils peuvent vous aider à choisir les soins et le traitement du cancer avancé.

Essais cliniques

Demandez à votre médecin s’il y a des essais cliniques en cours au Canada pour les personnes atteintes d’un cancer de la vessie. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

qualité de vie

Bien-être général et capacité de profiter des activités normales de la vie.

thérapie systémique

Traitement qui consiste à administrer une substance qui voyage par les vaisseaux sanguins pour atteindre les cellules du corps tout entier.

La thérapie systémique peut être administrée par voie orale ou par injection intraveineuse ou intramusculaire.

La thérapie systémique est aussi appelée traitement systémique.

radiothérapie externe

Type de radiothérapie lors duquel on utilise un appareil situé à l’extérieur du corps pour diriger un faisceau de radiation à travers la peau vers une partie spécifique du corps, habituellement une tumeur.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr John Dick Des travaux pour résoudre le mystère des cellules souches cancéreuses

Plus de details

D’immenses progrès ont été accomplis

Icône – flèche

Pour certains cancers, comme ceux de la thyroïde et du testicule, les taux de survie dépassent 90 pour cent. Pour d’autres cancers, comme ceux du pancréas, du cerveau et de l’œsophage, les taux de survie demeurent très bas.

Apprenez-en plus