Cancer de la vessie

Vous êtes ici:

Traitements du cancer de la vessie de stade précoce

En présence d’un cancer de la vessie de stade précoce, on peut avoir recours aux options de traitement suivantes. Le cancer de la vessie de stade précoce ne se trouve que dans le revêtement interne (cancer non invasif) de la vessie ou dans la couche mince de tissu conjonctif de la vessie (cancer non invasif sur le plan musculaire). Cela comprend les cancers de la vessie de stades 0a, 0is et 1. Votre équipe de soins vous proposera des traitements en fonction de la catégorie de risque. Elle discutera avec vous afin d’élaborer un plan de traitement.

Il arrive que le cancer de la vessie réapparaisse (récidive) après avoir été traité ou que les traitements initiaux ne soient pas efficaces. Si ce cancer est encore non invasif ou non invasif sur le plan musculaire, on peut avoir recours aux traitements suivants.

Chirurgie

La chirurgie est le premier traitement du cancer de la vessie de stade précoce.

La résection transurétrale de la tumeur de la vessie (RTUTV) consiste à enlever la tumeur à la vessie par l’urètre. C’est une chirurgie standard pour les cancers de la vessie de stade précoce, peu importe leur catégorie de risque. On fait habituellement la RTUTV au cours du processus diagnostique. Elle peut être le seul traitement nécessaire. On fait parfois une autre RTUTV pour s’assurer que tout le cancer a été enlevé.

La cystectomie consiste à enlever la vessie en partie ou en totalité. On n’y a habituellement pas recours pour le cancer de la vessie de stade précoce, mais on peut la proposer si le cancer est à risque élevé. On peut aussi faire une cystectomie si d’autres traitements n’ont pas été efficaces. On a le plus souvent recours à la cystectomie radicale pour enlever toute la vessie. Une fois qu’on a retiré la vessie, on doit faire une dérivation urinaire pour créer une nouvelle façon de contenir l’urine et de l’évacuer du corps.

Immunothérapie ou chimiothérapie intravésicale

On peut vous proposer une immunothérapie ou une chimiothérapie intravésicale comme traitement du cancer de la vessie de stade précoce après une RTUTV. Intravésical signifie que le médicament est inséré directement dans la vessie.

Le médicament habituellement administré pour l’immunothérapie intravésicale est le bacille de Calmette-Guérin (BCG). L’agent le plus souvent administré pour la chimiothérapie intravésicale est la mitomycine (Mutamycin).

Si le cancer de la vessie est à risque faible ou moyen, on pourrait administrer une seule séance de chimiothérapie intravésicale dans un délai de 24 heures après la RTUTV.

Si le cancer de la vessie est à risque moyen, on administre souvent le BCG par voie intravésicale ou une chimiothérapie intravésicale pendant 6 semaines. Si le cancer de la vessie est à risque élevé, on administre le BCG une fois par semaine pendant 6 semaines. Ce traitement de 6 semaines est appelé traitement d’induction.

S’il ne reste plus de cancer après le traitement d’induction, on pourrait proposer un traitement supplémentaire. C’est ce qu’on appelle un traitement d’entretien. Il est alors possible qu’on administre une chimiothérapie intravésicale pendant jusqu’à 1 an. Et le BCG intravésical pourrait être administré pendant jusqu’à 3 ans.

Il se peut qu’on administre encore un traitement d’induction par BCG intravésical si le cancer réapparaît ou s’il continue de croître après la première série de BCG intravésical.

Essais cliniques

Demandez à votre médecin s’il y a des essais cliniques en cours au Canada pour les personnes atteintes d’un cancer de la vessie. Les essais cliniques visent à trouver de nouvelles méthodes de prévention, de détection et de traitement du cancer. Apprenez-en davantage sur les essais cliniques.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Guy Sauvageau Progrès au chapitre de certaines leucémies

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus