Vous êtes ici:
A-|A|A+

Dr Steven Narod

Prix O. Harold Warwick corécipiendaire en 2012

Dr Steven NarodLe Dr Steven Narod est un chef de file mondial en matière de génétique du cancer du sein et de l’ovaire. Ses travaux ont profondément marqué la lutte contre le cancer au Canada, notamment au chapitre de la prévention, du dépistage et du risque héréditaire de cancer du sein et de l’ovaire, plus particulièrement chez les femmes porteuses de mutations des gènes BRCA1 et BRCA2.

En 1991, le Dr Narod a été le premier à démontrer que les gènes associés au cancer du sein familial étaient aussi en cause dans le cancer de l’ovaire. Depuis, la poursuite de ses études sur les gènes BRCA a permis de mettre au jour les risques de leurs mutations, de même que leur répartition dans les populations.

Le Dr Narod a identifié des mutations fondatrices dans plusieurs populations d’origines ethniques diverses; sa base de données sur plus de 13 000 femmes provenant de 51 centres dans 30 pays est utile à de nombreuses initiatives de collaboration internationales. Il a exploré quantité d’approches qui se sont avérées efficaces à prévenir les cancers du sein et de l’ovaire dans ces groupes à haut risque. Il évalue maintenant les répercussions de divers traitements et régimes chimiothérapeutiques sur la survie des femmes ayant eu un cancer du sein héréditaire.

Le Dr Narod est titulaire d’une chaire de recherche du Canada de niveau 1 sur le cancer du sein, professeur à l’École de santé publique Dalla Lana ainsi qu’au département de médecine de l’Université de Toronto, et chercheur principal au Women’s College Research Institute, où il dirige l’unité de recherche sur le cancer du sein familial.

Le Dr Narod est un chercheur des plus prolifiques; il a à son actif plus de 550 publications évaluées par des pairs. En 2005, il a été déclaré chercheur sur le cancer du sein le plus cité dans le monde. Visant l’excellence dans toutes ses activités scientifiques, le Dr Narod est toujours prêt à échanger des idées et à soutenir la carrière de ses assistants de recherche.

A-|A|A+

Histoires

Le Dr Réjean Lapointe, chercheur Le Dr Réjean Lapointe est en train de concevoir un gel qui permet d’améliorer l’immunothérapie.

Plus de details

D’immenses progrès ont été accomplis

Icône – flèche

Pour certains cancers, comme ceux de la thyroïde et du testicule, les taux de survie dépassent 90 pour cent. Pour d’autres cancers, comme ceux du pancréas, du cerveau et de l’œsophage, les taux de survie demeurent très bas.

Apprenez-en plus