Vous êtes ici:
A-|A|A+

Dre Catherine Sabiston

Prix William E. Rawls, récipiendaire en 2016

La Dre Catherine Sabiston est une chercheuse réputée en psychologie du sport, de l’exercice et de la santé, qui se consacre à la promotion de l’activité physique pendant et après une expérience de cancer. Ses travaux sont reconnus à l’échelle internationale parce qu’ils repoussent les frontières et ont un impact tant sur les connaissances que sur la pratique.

Même si l’activité physique peut aider les personnes atteintes de cancer de bien des façons, la plupart n’en font pas assez pour en retirer des bienfaits. La Dre Sabiston veut comprendre les liens entre l’activité physique et la santé mentale, en s’intéressant plus particulièrement aux survivants du cancer. La Dre Sabiston est bien connue pour ses travaux souvent cités sur la croissance psychologique chez les survivantes d’un cancer du sein. Son étude sur l’expérience psychosociale des survivantes d’un cancer du sein avec des bateaux-dragons a été publiée dans une prestigieuse revue de psychologie du sport et de l’exercice. La Dre Sabiston se penche actuellement sur le comportement sédentaire chez les survivantes d’un cancer du sein. Les données ainsi recueillies serviront à élaborer du matériel de formation qui permettra aux professionnels de la santé de mieux conseiller les patientes. Dans le cadre de l’initiative ActiveMatch, elle a aussi offert un système en ligne où les survivantes peuvent trouver des partenaires d’exercice et réussir à surmonter les barrières ensemble. De façon globale, ces travaux pourraient avoir un impact considérable sur la santé et la qualité de vie des survivantes, tout en réduisant les coûts des soins de santé.

La Dre Sabiston s’est démarquée rapidement, et son potentiel a été reconnu par plusieurs prix d’excellence attribués à des chercheurs en début de carrière. Point important, des activités de partage des connaissances sont intégrées à chaque facette de son travail, jetant un pont entre la recherche et l’application pratique. Il s’agit souvent d’activités de sensibilisation destinées à des étudiants, à des professeurs, à des professionnels de la santé et à des patients. Comme l’intégration de l’activité physique aux soins contre le cancer et à la survie pourrait prolonger la vie, en améliorer la qualité de vie et favoriser les liens sociaux, les travaux de la Dre Sabiston sont susceptibles d’avoir de profondes répercussions sur la lutte contre le cancer.

A-|A|A+

Histoires

Dr Shana Kelley Une analyse sanguine ultrasensible pour détecter le cancer

Plus de details

D’immenses progrès ont été accomplis

Icône – flèche

Pour certains cancers, comme ceux de la thyroïde et du testicule, les taux de survie dépassent 90 pour cent. Pour d’autres cancers, comme ceux du pancréas, du cerveau et de l’œsophage, les taux de survie demeurent très bas.

Apprenez-en plus