Une main tendue aux Canadiennes qui vivent une expérience de cancer du sein

30 septembre 2020

Chaque jour, en moyenne, 75 Canadiennes entendent ces mots : « vous avez un cancer du sein ». Grâce à la générosité de nos formidables donateurs, nous changeons la manière dont le cancer du sein est traité en sauvant des vies et en améliorant les perspectives de santé des personnes atteintes, sans jamais cesser de soutenir celles-ci à toutes les étapes de leur expérience de la maladie.

Par l’entremise de notre réseau d’aide, nous aidons les personnes atteintes à mieux vivre avec le cancer du sein au quotidien, à tisser des liens avec les autres ainsi qu’à accéder à de l’information et à des ressources en lien avec leur diagnostic. Voici quelques-uns des moyens par lesquels nous faisons une réelle différence pour les personnes touchées par le cancer du sein.

Fournir de l’information et des ressources en lien avec le cancer du sein

Bien des personnes qui reçoivent un diagnostic de cancer du sein peuvent se sentir dépassées et ne savent pas vers qui se tourner entre leurs rendez-vous médicaux. Voilà pourquoi des personnes comme Sharon Sandhawalia s’adressent à notre Ligne d’aide et d’information sur le cancer (1-888-939-3333) pour obtenir des renseignements et des ressources auprès de spécialistes dûment formés. Notre ligne a permis à Sharon d’en savoir plus sur les options de reconstruction mammaire et lui a donné l’occasion d’entrer en contact avec d’autres femmes vivant une expérience semblable.

« Je dirais à toute personne qui fait face à un cancer de composer le numéro de la Ligne d’aide et d’information sur le cancer de la Société canadienne du cancer pour obtenir de l’information et du soutien, conseille Sharon. Lorsque je communique avec ce service, je sens que je peux poser toutes les questions qui me viennent en tête et que j’obtiendrai des réponses précises à propos de mon diagnostic. »


Créer des liens entre les personnes touchées par le cancer du sein


À titre de travailleuse sociale, Kim Sutherland a eu l’occasion d’aider des clients et leurs familles à traverser des maladies qui changent une vie. Mais lorsqu’elle-même a reçu un diagnostic de cancer du sein peu après son 56e anniversaire, c’était maintenant à son tour d’avoir besoin d’un accompagnement. Grâce à ParlonsCancer.ca, notre communauté en ligne pour les personnes touchées par le cancer et leurs proches, Kim a trouvé du réconfort auprès d’autres femmes qui avaient aussi eu à affronter un cancer du sein et qui savaient ce qu’elle était en train de vivre.

« La Société canadienne du cancer m’a fourni des liens – un lien avec une communauté, pour que je ne me sente pas seule, un lien avec une source d’information, de sorte que je me sente bien renseignée et outillée, ainsi qu’un lien avec d’autres personnes qui comprenaient ce qu’implique une expérience de cancer sur le plan émotionnel et physique », conclut Kim.


Faciliter la vie avec le cancer du sein


Lorsqu’elle a vu tous ses cheveux tomber à la suite du traitement pour son cancer du sein, Cynthia Denault a eu le sentiment d’avoir perdu une partie de son identité. C’est là qu’elle a fait appel à une banque de prothèses capillaires de la Société canadienne du cancer; après en avoir essayé plusieurs, elle a fini par en trouver une qui lui plaisait beaucoup et qui lui a été fournie sans frais.

« De recevoir cette prothèse faite de cheveux naturels grâce à la Société canadienne du cancer m’a aidée à me sentir de nouveau moi-même. C’était important pour moi d’avoir une prothèse qui correspondait à ma personnalité, et j’ai été très heureuse d’en avoir trouvé une », confie Cynthia.

En octobre, ce sera le Mois de la sensibilisation au cancer du sein et nous avons plus que jamais besoin de votre appui pour créer un monde où personne n’aura à craindre le cancer du sein. Cette année, l’éloignement physique ne nous empêchera pas de nous réunir, car ensemble, nous pouvons agir contre le cancer du sein.

Soyez des nôtres le 4 octobre à l’occasion de la Course à la vie CIBC réinventée et aidez-nous à recueillir des fonds indispensables à la poursuite de projets de recherche de pointe ainsi qu’au maintien du plus vaste réseau d’aide au pays pour les personnes touchées par le cancer du sein.