Un nouveau sondage montre que les personnes touchées par le cancer se sentent plus anxieuses et préoccupées durant la pandémie

30 septembre 2020

Pendant l’actuelle pandémie de COVID-19, les personnes atteintes de cancer figurent parmi les plus vulnérables dans nos communautés, car elles courent un plus grand risque d’avoir des complications graves si elles contractent la COVID-19. Les personnes atteintes de cancer doivent par ailleurs bénéficier d’un accès fiable au système de santé canadien.

Dans un contexte où les soins du cancer et d’autres services ont connu certaines perturbations en même temps que les consultations médicales virtuelles devenaient plus fréquentes, la SCC a voulu mieux comprendre les répercussions de la pandémie de COVID-19 sur les personnes touchées par le cancer et leurs aidants. À cette fin, elle a commandé un sondage qui a été effectué plus tôt cet été auprès de répondants de toutes les provinces et de deux territoires.

« Les résultats du sondage nous apprennent que la pandémie de COVID-19 a eu pour effet d’accroître les niveaux d’anxiété et de préoccupation en ce qui concerne l’accès aux soins requis, et ce, tant chez les personnes atteintes de cancer que chez leurs aidants », indique Laura Burnett, vice-présidente nationale, Programmes de soutien aux personnes touchées par le cancer à la SCC.

Le sondage a également révélé que l’anxiété des patients et des aidants quant à l’obtention des soins appropriés contre le cancer a culminé au plus fort de la pandémie de COVID-19, c’est-à-dire lorsque des restrictions d’urgence étaient en place, soit de la mi-mars à juin 2020.

« Il s’agit du premier d’une série de sondages de la SCC qui feront appel à la participation de patients. Les résultats nous aideront à mobiliser réellement les communautés de personnes touchées par le cancer, et à faire en sorte que leurs voix trouvent un meilleur écho dans le travail que nous faisons », affirme Julie Desharnais, vice-présidente, Initiatives stratégiques à la SCC.

Les proches aidants ont également déclaré éprouver plus d’anxiété que les patients eux-mêmes à différents moments de la pandémie. Ces répondants nous ont dit craindre que les personnes dont ils s’occupent ne puissent pas avoir accès aux divers types de soins, comme les soins d’urgence, les soins de leurs médecins traitants, les soins de santé mentale et les soins palliatifs, ainsi qu’aux médicaments et tests médicaux.

En quoi la SCC peut-elle être utile?

Si vous avez des préoccupations liées au cancer et avez besoin de soutien, la SCC est là pour vous.

Vous pouvez communiquer avec la Ligne d’aide et d’information sur le cancer de la SCC au 1 888 939-3333, ou visiter notre site cancer.ca et utiliser notre outil de clavardage en direct pour parler à un spécialiste en information sur le cancer.

Notre communauté en ligne, ParlonsCancer.ca, est également à la disposition de toutes les personnes touchées par le cancer qui souhaitent partager leurs expériences et bâtir un réseau de soutien.

Et si vous souhaitez trouver en ligne de l’information de qualité sur la santé afin de mieux composer avec le cancer au quotidien, ou obtenir des réponses à vos questions quant à l’impact de la pandémie sur les soins du cancer, rendez-vous à cancer.ca/COVID19.