A A A

Déclaration publique de solidarité

11 juin 2020

Le racisme systémique a un impact sur les personnes qui utilisent nos services, sur les travaux de recherche que nous finançons et sur l’expérience des employés, des bénévoles et des sympathisants de la Société canadienne du cancer (SCC). Il existe de profondes disparités en ce qui a trait au risque de cancer, au traitement du cancer et à la recherche sur le cancer, lesquelles peuvent avoir des conséquences graves et ne peuvent être ignorées.

Pour s’attaquer à ce problème, des efforts concertés sont nécessaires de la part des gouvernements, des partenaires en santé et des organismes de bienfaisance comme le nôtre. Nous devons en faire davantage pour comprendre les besoins des communautés défavorisées, dont la communauté noire. Nous devons éliminer les obstacles afin que tous puissent accéder aux soins, au soutien et à l’information dont ils ont besoin. Nous avons la responsabilité de remettre en question nos approches.

Nous reconnaissons l’expérience de la communauté noire, et comme l’ont déclaré de nombreuses autres organisations, nous savons que le changement positif passe par l’écoute l’apprentissage et une action significative. Nous avons établi un plan décrivant quelques-unes des premières mesures que nous prendrons. Il s’agit du début d’un parcours important et nous sommes déterminés à contribuer à ce changement, non seulement en ce moment de mobilisation mondiale, mais aussi à très long terme.

Nous mettrons d’abord sur pied un conseil de la diversité et de l’inclusion composé d’employés de la SCC. Ce conseil aura pour mandat d’examiner les activités de la SCC sous l’angle de l’inclusion, de mettre à contribution les points de vue individuels de ses membres, de jouer un rôle de leadership et de façonner l’avenir dans l’optique de l’inclusion.

Nous mènerons un sondage auprès de nos employés pour mieux comprendre la question de la diversité et de l’inclusion dans notre milieu de travail et de saisir les enjeux raciaux auxquels nous devons nous attaquer au sein de la SCC. Nous offrirons de la formation aux employés en matière de diversité, d’inclusion et de réconciliation.

Nous reprendrons le travail important commencé par le Conseil consultatif noir de Cancer de la Prostate Canada, qui est composé de personnes atteintes de cancer, de fonctionnaires, de professionnels de la santé et de dirigeants communautaires de partout au Canada. Ce conseil a notamment pour mission de sensibiliser davantage les membres de la communauté noire au risque de cancer et de promouvoir le dépistage pour la détection précoce du cancer de la prostate par la mise sur pied de campagnes d’information et de sensibilisation à la santé visant la population noire. Ces travaux sont en suspens depuis le début de la pandémie.

En collaboration avec notre comité consultatif de recherche, nous élargirons le plan d’action de la SCC en matière d’excellence inclusive en recherche afin d’y inclure la race et d’autres facteurs liés à l’équité.

Nous distribuerons à nos employés la feuille de route sur les communautés défavorisées en cours d’élaboration par notre équipe de mission. Celle-ci fournit un cadre pour mieux comprendre et orienter notre mission à l’égard des groupes mal desservis, dont ceux qui rencontrent de obstacles systémiques dans le système de santé.

Tout le monde devrait connaître les problèmes critiques auxquels fait face la communauté noire. À cette fin, nous offrons des ressources éducatives à nos employés. Nous pouvons tous contribuer à ce changement positif.

Nous sommes solidaires de la communauté noire.