De nouveaux programmes et politiques pour aider les Canadiens à profiter pleinement de la vie

24 juillet 2019

La Société canadienne du cancer (SCC) est la voix des femmes et des hommes qui ont le cancer à cœur. Notre action consiste à subventionner des recherches novatrices, à fournir de l’information de confiance sur le cancer, à offrir des programmes et des services qui aident les personnes touchées par le cancer et à inciter les gouvernements à apporter d’importants changements sociaux.

Une étude récente financée par la SCC a révélé qu’il serait possible de prévenir environ 4 cas de cancer sur 10 par l’adoption de saines habitudes et de politiques protégeant la santé des Canadiens. Ce genre de statistique confirme l’importance de l’engagement de la SCC à prévenir le cancer, à informer la population et à offrir du soutien aux Canadiens touchés par la maladie.

Les récits qui suivent font état de la création et de l’impact de nouveaux programmes et politiques ayant pour but d’aider les Canadiens à profiter pleinement de la vie.

Faciliter le renoncement au tabagisme pour les travailleurs de la construction

Helping the construction industry quit smoking Le 19 juin, l’Agence de la santé publique du Canada a annoncé l’octroi de plus de 3,8 millions de dollars sur une période de 5 ans à notre projet de renoncement au tabac dans l’industrie de la construction en partenariat avec EllisDon.

Le projet consiste à offrir un soutien personnalisé à l'abandon du tabac (y compris un plan individuel de renoncement) aux travailleurs de la construction sur des chantiers de l'entreprise EllisDon en Ontario (Ottawa, Toronto et Kingston) et en Alberta (Calgary et Edmonton); le programme s’étendra graduellement à d’autres sites. Cette initiative s’inspire d’un projet pilote mené en 2014 sous la direction de Santé publique Ottawa, qui offrait un programme de cessation tabagique aux travailleurs de 19 chantiers de construction à Ottawa.

Cet investissement s’inscrit dans la Stratégie canadienne sur le tabac, lancée en 2018 avec pour objectif de faire passer le taux de tabagisme au Canada à moins de 5 % d’ici 2035.

Bravo pour la nouvelle réglementation canadienne sur l’emballage neutre des produits du tabac

La ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, a annoncé en mai l’adoption d’une nouvelle réglementation nationale sur l’emballage neutre des produits du tabac. Ces nouvelles exigences sont les plus rigoureuses au monde dans le domaine.

La Société canadienne du cancer plaide en faveur d'une réglementation sur l'emballage neutre des produits du tabac depuis les années 1990. En 1994, le Comité permanent de la Chambre des communes sur la santé avait recommandé l'emballage neutre.

La nouvelle réglementation constitue une victoire importante, voire historique en matière de santé publique, obtenue en dépit d’une vive opposition de la part de l’industrie du tabac.

Le tabagisme est la principale cause évitable de maladies et de décès au Canada. En adoptant l’emballage neutre de manière globale, le Canada pose un geste décisif en vue de réduire l’utilisation des produits du tabac et de sauver des vies.





Appel aux partis fédéraux à faire du cancer une priorité lors des prochaines élections

La Société canadienne du cancer (SCC) presse les chefs des partis politiques à faire du cancer une priorité lors des prochaines élections fédérales en adoptant les recommandations émises dans le le programme électoral fédéral 2019.

La Société canadienne du cancer a formulé trois recommandations qui contribueront à soutenir les personnes touchées par le cancer et à éviter de nouveaux diagnostics :

  1. Augmenter les prestations de maladie de l’assurance-emploi de 15 semaines à 26 semaines, pour que les personnes qui suivent des traitements contre le cancer puissent bénéficier d’un congé aussi long que ceux qui s’occupent d’eux.
  2. Aider à tenir l’industrie du tabac responsable des méfaits du tabagisme pour la santé en lui imposant des droits annuels de recouvrement du coût annuel de 66 millions de dollars pour financer les programmes de réduction de la consommation de tabac de Santé Canada.




  3. Éliminer les disparités en matière d’assurance pour les médicaments anticancéreux pris à domicile pour donner aux Canadiens un accès égal aux médicaments anticancéreux et leur permettre de suivre leur traitement à domicile.

Ensemble, ces mesures aideront à stopper plus de cancers avant qu’ils n’apparaissent, à assurer des services de soutien dont les personnes atteintes et leurs familles ont grandement besoin et à établir des fondements pratiques pour la réalisation de progrès à long terme. Pour en savoir plus à propos de notre travail essentiel de défense de l’intérêt public.