Une subvention de la SCC permet à des chercheurs de découvrir une nouvelle approche de traitement de la leucémie

Quelque 6200 personnes recevront un diagnostic de leucémie cette année au Canada. Pour ces personnes, la production de cellules sanguines saines est particulièrement importante, mais est souvent insuffisante, d’où un risque d’anémie et d’infection. C’est pourquoi la récente découverte d’une équipe de chercheurs subventionnée par la SCC, dirigée par le Dr Mick Bhatia, est une nouvelle si prometteuse.

Le Dr Bhatia, dont le laboratoire est situé à l’Université McMaster, en Ontario, et son équipe ont constaté qu’un médicament habituellement utilisé pour le diabète stimule la production de cellules adipeuses (cellules de graisses) dans la moelle osseuse et supprime ainsi les cellules cancéreuses chez les personnes atteintes de leucémie aiguë myéloïde. Ils ont aussi observé que la hausse du nombre de cellules adipeuses aidait à faire augmenter la production de cellules sanguines saines.

« La chimiothérapie et le traitement qui est la norme de soins courante visent à détruire les cellules cancéreuses, mais nous avons plutôt suivi une approche complètement différente, ce qui change l’environnement dans lequel les cellules cancéreuses vivent, dit le Dr Bhatia. Cette approche a non seulement éliminé les "mauvaises" cellules cancéreuses, mais a également donné un coup de pouce aux "bonnes" cellules saines en leur permettant de se régénérer dans le nouvel environnement induit par le médicament. »

Le médicament pourrait aider à prévenir l’anémie et l’infection, et se traduire par un traitement plus efficace ou une issue plus favorable pour les personnes atteintes de leucémie.

Cette découverte a des chances de devenir une nouvelle approche thérapeutique qui pourrait bientôt être ajoutée aux traitements existants ou même en remplacer certains.

« Nous sommes emballés d’avoir pu soutenir le Dr Bhatia et son équipe pour ce formidable projet, déclare Lynne Hudson, présidente et chef de la direction de la Société canadienne du cancer. Le traitement à double action qu’ils ont découvert pourrait déboucher sur une nouvelle façon de combattre la leucémie. »

Les chercheurs veulent maintenant amener cette découverte de recherche au stade des essais cliniques chez des êtres humains. Aidez-nous à financer plus de projets de recherche et d’essais cliniques novateurs en visitant cancer.ca/donate.