Nouvelle réglementation nationale limitant la publicité sur la cigarette électronique : une mesure essentielle pour contrer l’augmentation du taux de vapotage chez les jeunes

08 juillet 2020

Ottawa -

L’annonce d’aujourd’hui concernant l’adoption d’une nouvelle réglementation limitant la publicité sur la cigarette électronique constitue une étape nécessaire pour réduire le vapotage chez les jeunes et protéger ceux-ci du développement d’une dépendance à la nicotine. La Société canadienne du cancer salue cette mesure importante de la ministre de la Santé, Patty Hajdu, et du gouvernement fédéral.

La réglementation prévoit une interdiction complète de la publicité sur la cigarette électronique, à l’exception des points de vente non accessibles aux jeunes. La réglementation entrera en vigueur le 7 août 2020, quoique dans certains points de vente, elle sera mise en application le 6 septembre 2020. 

Le taux de vapotage chez les jeunes Canadiens a plus que triplé en seulement quatre ans. Selon les données de l'Enquête canadienne sur la consommation de tabac, d'alcool et de drogues chez les élèves, la prévalence de l'utilisation de cigarettes électroniques chez les élèves de la 10e à la 12e année est passée de 9 % en 2014-2015 à 29 % en 2018-2019.

« L’augmentation spectaculaire du nombre de jeunes qui vapotent est troublante et justifie pleinement la nouvelle réglementation, déclare Rob Cunningham, analyste principal des politiques, Société canadienne du cancer. Les restrictions publicitaires limiteront les stratégies de marketing des fabricants de tabac qui exposent les jeunes à des publicités sur la cigarette électronique, que ce soit sur les médias sociaux, sur des panneaux d’affichage, à la télévision ou par d’autres moyens. Ces publicités ont contribué à la hausse du taux de vapotage chez les jeunes, ce qui fait qu’une nouvelle génération de jeunes a développé une dépendance à la nicotine par l’entremise de la cigarette électronique. »

Depuis plusieurs années, la Société canadienne du cancer prône le resserrement des restrictions concernant la publicité sur la cigarette électronique afin de protéger la santé des jeunes et de la population en général.

« Il faut adopter une approche multidimensionnelle pour réduire le vapotage chez les jeunes, ajoute M. Cunningham. Nous encourageons le gouvernement fédéral à mettre en place d’autres mesures le plus rapidement possible, dont la réduction à 20 mg/ml de la concentration maximale de nicotine permise, l’application de restrictions globales sur les saveurs et l’instauration d’une taxe sur les cigarettes électroniques. »

Le tabagisme est la principale cause de maladies évitables et de mortalité au Canada. Il est responsable du décès de 45 000 Canadiens chaque année et représente environ 30 % des décès par cancer. Selon les données de 2018, 5 millions de Canadiens, soit 16 % de la population âgée de 12 ans et plus, sont fumeurs. Il reste encore beaucoup de travail à faire pour réduire le tabagisme et le vapotage chez les jeunes ainsi que pour atteindre l’objectif de réduction de la consommation de tabac à moins de 5 % d’ici 2035.

À propos de la Société canadienne du cancer
La Société canadienne du cancer (SCC) est le seul organisme de bienfaisance national à soutenir les personnes touchées par tous les types de cancer, dans les communautés à travers le pays. Aucune autre organisation ne fait la même chose que nous. Nous sommes la voix des femmes et des hommes qui ont le cancer à cœur. Nous finançons des projets de recherche novateurs, nous fournissons un réseau d’aide pour toutes les personnes touchées par le cancer et nous favorisons l’adoption de politiques en matière de santé qui aident à prévenir le cancer et soutiennent les personnes touchées par la maladie.

Ensemble, agissons contre le cancer. Appelez-nous au 1 888 939-3333 ou visitez cancer.ca aujourd’hui.


Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Rob Cunningham
Analyste principal des politiques
Société canadienne du cancer
Téléphone : 613 762-4624

Nuala McKee
Gestionnaire, Communications
Société canadienne du cancer

Téléphone : 416 219-7281