Remaniement du programme de recherche de l’IRSCC – Foire aux questions (FAQ)

Informez-vous sur le remaniement du programme de recherche de la SCC lancé en 2010.

Quelles sont les priorités de la Société canadienne du cancer en matière de recherche?

Un plan stratégique national pour la Societé canadienne du cancer (SCC) a été concrétisé en 2010. Ce plan propose trois « objectifs », ou buts à long terme, qui servent de guide pour la mission de la SCC, y compris la recherche. L’objectif 1 est axé sur la réduction de l’incidence du cancer; l’objectif 2 est axé sur la réduction de l’incidence du cancer; et l’objectif 3 est axé sur l’amélioration de la qualité de vie pour ceux vivant avec le cancer, ainsi que les survivants. Au chapitre de la recherche, nos priorités stratégiques au cours des cinq prochaines années sont claires : se concentrer davantage sur la recherche de l’objectif 1, et maintenir nos initiatives de recherche des objectifs 2 et 3. Si des secteurs de recherche prioritaires ont été établis dans le cadre de chacun de ces objectifs, ils comprennent néanmoins tous un but clairement défini visant à soutenir la recherche fondamentale propice à l'acquisition de nouvelles connaissances.

« De quoi auront l’air » les nouveaux programmes de recherche de la SCC?

Le nouveau portefeuille de recherche de base de la SCC sera élaboré en fonction des trois « objectifs » organisationnels ou buts à long terme de la Société, qui servent de guide pour la mission de la SCC. Nos consultations avec les trois vastes communautés scientifiques visant ces trois objectifs se sont soldées par un message clé : ces objectifs en sont à des stades différents de développement et de réalisation et font l'objet d'exigences et de priorités qui leur sont propres.

  • Objectif 1 (réduction du risque et recherche sur la prévention) : renforcer la capacité
  • Objectif 2 (recherche biomédicale et translationnelle de base) : maintenir l'excellence et soutenir l'innovation
  • Objectif 3 (recherche sur la qualité de la vie) : focaliser les efforts pour avoir un impact
Le but principal de la stratégie de recherche de l'objectif 1 est de créer un programme national de recherche pour la réduction du risque et la prévention à la fois plus cohérent et mieux coordonné. En particulier, ce programme incorporait l’Initiative de prévention de l’IRSCC, les activités des divisions régionales et les initiatives majeures de recherche de la SCC, et facilitait le continuum de recherche-politique-pratique.
Le but principal de la stratégie de recherche de l'objectif 2 est de solidifier encore davantage les points forts de la communauté de recherche biomédicale/translationnelle en continuant à soutenir les travaux de recherche ouverte à l'initiative des chercheurs. Au départ, les nouveaux programmes étaient conçus pour soutenir un « conduit d'idées » scientifique constitué d'un système de subvention à deux paliers regroupant les subventions de fonctionnement traditionnelles offertes par l'IRSC. En particulier, le programme de subventions pour l’innovation soutient la recherche sur le cancer privilégiant davantage les solutions créatives et innovatrices de problèmes (risque élevé/résultats élevés), tandis que le programme de subventions pour un impact soutiendra les programmes de recherche de conception nouvelle dans le continuum, des découvertes initiales à l’application clinique et offrira des subventions de fonctionnement plus importantes et à plus long terme qu’à l’ordinaire. En 2014, un troisième programme, innovation à un impact, a été lancé pour poursuivre les recherches fructueuses menées dans le cadre d’une subvention pour l’innovation.
Le but principal de la stratégie de recherche de l'objectif 3 est d’offrir des concours ciblés, à l'initiative des chercheurs et portant sur la recherche au chapitre de la qualité de la vie, qui aborderont des domaines prioritaires déterminés en consultation avec la communauté scientifique. Le programme met l'accent sur la traduction des connaissances en fournissant une base de témoignage pour soutenir la mise en œuvre des programmes les plus efficaces et améliorera la qualité de vie des survivants du cancer et de leurs familles.

La SCC soutient-il toujours les projets de recherche biomédicale de base?

Oui. La SCC est très attaché à la recherche biomédicale. La recherche fondamentale a toujours constitué le pilier de la recherche financée par la Société canadienne du cancer (environ 75 % du volume des recherches). Elle représente un atout majeur au Canada, et nous sommes engagés à soutenir l'excellence et l'innovation au sein de cette communauté de recherche bien établie.

Un chercheur en réduction du risque/prévention peut-il faire une demande de bourse dans le cadre des programmes de recherche de l’« objectif 2 » ou de l’« objectif 3 »? Un chercheur biomédical peut-il faire une demande de bourse dans le cadre des programmes de recherche de « l'objectif 1 » ou de « l'objectif 3 », etc.?

Oui. Même si les nouveaux mécanismes de financement de la recherche ont été remaniés en vue de répondre aux besoins des différentes communautés scientifiques, les chercheurs ne sont pas limités à faire une demande de bourse pour un mécanisme en particulier. Les chercheurs doivent clairement démontrer comment leurs propositions satisfont aux critères établis pour le mécanisme d’un programme en particulier. En outre, nous nous attendons à recevoir des propositions multidisciplinaires qui englobent les priorités de plusieurs « objectifs ». En fait, de telles propositions sont encouragées.

Comment la SCC peut-il maintenir son soutien de la recherche biomédicale/translationnelle (objectif 2) et sur la qualité de vie (objectif 3), tout en augmentant son investissement dans la recherche pour la réduction et la prévention (objectif 1)?

Reconnaissant l’importance de la recherche sur la réduction du risque et la prévention, la Société canadienne du cancer a lancé l’Initiative de prévention en 2009. Le développement des programmes dans le cadre de l’Initiative de prévention a été guidé par notre comité consultatif national en matière de recherche de prévention (CCNRP). Ces programmes existent depuis 2009, par le biais d'une série d’appels de demandes et de programmes visant à renforcer la capacité représentant un engagement total de près de 6,5 millions de dollars au cours des deux dernières années. Auparavant, ces programmes étaient financés en grande partie par une réserve de fonds de la SCC entièrement dédiée à la recherche sur la réduction du risque et la prévention. Notre nouveau portefeuille de recherche incorporere plus efficacement l’Initiative de prévention au sein de notre vaste programme de recherche.

Le portefeuille de recherche de base de la SCC a été élaboré en fonction des trois objectifs organisationnels. Dans l’optique de réaliser nos buts stratégiques, des cibles de financement de la recherche seront établies pour chaque objectif organisationnel. La répartition actuelle du financement entre les objectifs 1, 2 et 3 est de 12 %:80 %:8 %, respectivement. Par la force des choses, ces pourcentages vont changer. Nos cibles de cinq ans pour le financement dans cadre de portefeuille de recherche remanié sont comme suit : objectif 1 – 18-20 %, objectif 2 – 72-75 %, objectif 3 –7-8 %. Ces cibles sont basées sur des prévisions de revenus actuelles et modestes pour la SCC, mais les possibilités de croissance dans ces différents objectifs changeraient certainement la donne si des ressources supplémentaires se présentaient.

Que signifient ces pourcentages en termes de dollars? On dit que le budget de recherche de la SCC diminue.

La Société, comme la plupart des autres organisations caritatives, est toujours affectée par les effets de la récession mondiale. Cependant, malgré ces défis économiques, nous nous sommes donné beaucoup de mal pour préserver et protéger l'« enveloppe » de financement du concours de cette année pour nos programmes de recherche majeurs, notamment le concours de subventions ouvert. Pour y parvenir, nous avons puisé dans les fonds de recherche en réserve plus rapidement que prévu. Ces fonds n’étant pas regarnis, nous devons élaborer un programme de recherche qui est à la fois flexible, responsable et viable sur le plan financier. Soulignons aussi que ce nouveau portefeuille de recherche suscitera l’enthousiasme du public et nous aidera à amasser plus d’argent pour la recherche. En plus de notre programme de recherche « de base », nous nous attendons à pouvoir lancer de nouveaux éléments de programme en réponse aux possibilités de financement spécifiques.

Et si j’ai une question non abordée ici?

Si vous avez des commentaires, des questions ou des préoccupations, n’hésitez pas à les communiquer à research@cancer.ca.

 

Dernière modification le: 13 octobre 2017