A A A

Politique sur le tabac

La Société canadienne du cancer a une politique très stricte ayant trait à l'aide financière ou autre obtenue d'un fabricant ou d'un grossiste de produits de tabac. Elle n'acceptera aucune aide financière ou autre de toute entreprise dont une portion substantielle du revenu provient de la promotion, de la distribution ou de la vente de produits de tabac. Veuillez prendre note de ce qui suit.

La Société canadienne du cancer ne fournira pas des fonds à toute partie qui reçoit aussi du soutien de la part de l'industrie du tabac (par ex. les fabricants, le Conseil pour la recherche sur le tabac ou le Conseil sur le tabac à mâcher ou toute autre organisation qui agit au nom de l'industrie du tabac ou qui est commanditée directement ou indirectement par elle) durant la période de financement de la Société canadienne du cancer. Aux fins de cette politique, « soutien » comprend, sans toutefois s'y limiter, l'obtention d'une subvention de recherche ou d'une bourse, d'un contrat pour des services personnels ou professionnels, un accord de consultation (payé ou impayé) ou tout autre bénéfice direct ou indirect, de la part de l'industrie du tabac.

L'établissement hôte et les chercheurs doivent s'assurer que tout particulier participant activement à des activités de recherche financées par la Société canadienne du cancer ne reçoit aucun « soutien » de la part de l'industrie du tabac, tel que décrit plus haut, durant la période de financement.

Les récipiendaires de subventions de l'ACRCS doivent eux aussi se conformer à cette politique.

Dernière modification le: 31 octobre 2013