A A A

Politique sur les coûts indirects

La politique de la Société canadienne du cancer stipule que ses fonds ne peuvent pas être utilisés pour financer les coûts indirects liés à la recherche. Les coûts indirects désignent les coûts d'exploitation à la base des activités de recherche d'une institution (y compris, sans toutefois s'y limiter, le chauffage, l'éclairage, le réseautage informatique/les services IT, l'examen éthique, les installations pour les animaux utilisés dans la recherche, la gestion de la propriété intellectuelle, l'évaluation environnementale et la conformité à la sécurité). Ces coûts sont considérés comme des services de soutien fondamentaux pour l'exploitation de l'institution et de ses installations de recherche et ne sont pas propres aux projets/programmes de recherche individuels. Il est admis que les coûts indirects constituent un élément légitime des coûts totaux de la recherche. Cependant, la Société s'accorde complètement avec les autres membres de la Coalition canadienne des organismes bénévoles en santé pour dire que de tels coûts doivent être assumés par les institutions où la recherche est effectuée, ou par les gouvernements qui soutiennent ces institutions, et que de tels coûts ne devraient pas être financés par les dons de charité du public versés à la Société canadienne du cancer.

Dernière modification le: 24 octobre 2013