A A A

Principaux programmes

La Société canadienne du cancer fournit actuellement un financement et un soutien à trois initiatives de recherche dans des centres : le centre canadien de recherche appliquée pour la lutte contre le cancer (ARCC), le groupe canadien des essais sur le cancer (GCEC) et le Centre pour l'avancement de la santé des populations Propel.

Centre canadien de recherche appliquée pour la lutte contre le cancer

Le Centre canadien de recherche appliquée en lutte contre le cancer (ARCC) est un centre de recherche pancanadien novateur dont le mandat est de renforcer la lutte contre le cancer et d’améliorer la prestation des soins afférents en assurant un leadership interdisciplinaire en matière de recherche, d’éducation et d’application de connaissances en économie de la santé, en services, en politique et en déontologie. L’ARCC est le premier centre de recherche de son genre dans le monde. Il rassemble les décideurs canadiens et les chercheurs les plus réputés du pays dans le domaine des sciences sociales, de la santé de la population et de la recherche clinique. Le réseau de l’ARCC compte plus de 900 personnes, dont des chercheurs, des étudiants, des cliniciens et des décideurs de toutes les régions canadiennes, ainsi que du personnel de recherche œuvrant dans les deux noyaux décisionnels du Centre, soit la BC Cancer Agency et Action Cancer Ontario. Nous aidons nos membres à établir des collaborations en publiant des bulletins trimestriels, en organisant des webinaires, en mettant en place des occasions de formation et d’encadrement et en diffusant des messages dans les médias sociaux (LinkedIn et Twitter) et sur notre site Web.

Le travail effectué par les membres de l’ARCC détermine le contenu du congrès de l’ARCC, qui est le seul congrès sur la recherche appliquée pour la lutte contre le cancer organisé au Canada. Avec ses nombreuses présentations orales et par affiches, le congrès de l’ARCC ne cesse de prendre de l’ampleur et est régulièrement acclamé comme étant l’un des meilleurs congrès sur le plan du réseautage dans le domaine de la lutte contre le cancer. Le congrès de l’ARCC est un événement annuel qui se tient au mois de mai de pair avec le congrès de l’Association canadienne pour la recherche sur les services et les politiques de la santé.

L’ARCC offre diverses occasions de financement à nos membres, y compris des bourses d’études et des subventions de démarrage décernées sur concours. Ces fonds nous permettent de faciliter les progrès de la recherche dans l'ensemble du réseau de lutte contre le cancer – prévention, dépistage et diagnostic, traitement, réhabilitation, survie et soins palliatifs.

L’ARCC compte quatre programmes de recherche :
Le programme sur les valeurs sociales et l’engagement public examine le rôle de l’opinion publique dans le processus décisionnel du système de santé. L’ARCC comprend que les décisions majeures concernant les investissements dans les nouvelles technologies et les nouveaux services de santé doivent correspondre aux valeurs de la société en plus de s’appuyer sur des données scientifiques.

Le programme sur l’évaluation des technologies de la santé vise à trouver des moyens novateurs d’aider le système de santé à offrir des soins de manière efficace et durable, ce qui est particulièrement important à l’heure où le nombre de traitements dispendieux visant le cancer augmente rapidement.

Le programme sur les systèmes, les services et les politiques de la santé étudie les problèmes d’accès et de qualité des soins et leurs effets sur la santé des patients. Ces problèmes comprennent les facteurs qui se répercutent sur l’organisation, la prestation et l’utilisation des services liés au cancer ainsi que sur le financement et la réglementation de ces services.

Le programme sur la survie au cancer explore les effets physiques, psychosociaux et économiques de la maladie sur les survivants et leur famille qui se prêtent le mieux à l’intervention des systèmes de santé et d’aide sociale.

Centre canadien de recherche appliquée pour la lutte contre le cancer 

Codirecteurs : Dr Kelvin Chan et Dr Stuart Peacock

Courriel : arcc@cancercare.on.ca

L'ARCC opère depuis deux emplacements stratégiques, soit un en Colombie-Britannique et un en Ontario.

Colombie-Britannique

BC Cancer Research Centre

675, West 10th Ave

Vancouver (C.-B.) V5Z 1L3

Tél. : 604-675-8000, poste 7054
Ontario

Action Cancer Ontario

620, University Ave

Toronto (ON) M5G 2L7

Tél. : 416-971-9800, poste 2326

Groupe canadien des essais sur le cancer (GCEC)

Le Groupe canadien des essais sur le cancer (GCEC) est formé de chercheurs éminemment respectés chargés de mettre sur pied, de diriger et d'analyser à l'échelle nationale et internationale des centres de prévention du cancer, de thérapies et de soutien aux patients. Son existence a pour but d'évaluer l'efficacité des interventions pour prévenir le développement du cancer ou améliorer la qualité des soins prodigués aux patients atteints d'un cancer. Le Groupe canadien des essais sur le cancer est soutenu par une subvention centrale de la Société canadienne du cancer.

Le Groupe canadien des essais sur le cancer est le seul regroupement coopératif fondé sur l'oncologie pour adultes qui soit établi au Canada, qui compte des membres à l'échelle nationale et qui soit engagé à évaluer toutes les modalités de thérapie à travers l’éventail de types variés de cancer. Les études du Groupe canadien des essais sur le cancer s'étendent sur la mise à l'épreuve de phase I des agents inédits jusqu'à la phase III (essais contrôlés randomisés). Partout au pays, plus de 80 établissements allant de grands centres de cancérologie à des hôpitaux communautaires inscrivent leurs patients aux études faites par le GCEC. Plus de 2 100 médecins, infirmières de recherche, gestionnaires de données et pharmaciens participent à l'administration locale de ces essais. Depuis ses débuts, en 1980, le GCEC a lancé plus de 295 essais de phase III auprès de plus de 72 000 patients, et 208 études de phase I ou II, dans le cadre de son programme d'enquête sur les nouveaux médicaments (PENM), auprès de plus de 6 200 patients. Le PENM, qui est un élément clé du GCEC, permet de mener des essais afin de mettre à l'épreuve de nouveaux agents anticancéreux en collaboration avec l'industrie pharmaceutique internationale, de petites entreprises de biotechnique et le Cancer Therapy Evaluation Program des États-Unis.

Il revient à des comités d'experts formés de représentants des établissements participants de concevoir et d'évaluer les essais proposés pour des foyers de maladie bien précis. De plus, des comités permanents distincts se penchent sur les questions entourant tous les résultats des essais cliniques comme la qualité de vie, les frais de santé et les marqueurs biologiques. Le succès du groupe pour ce qui est de l'addition de la qualité de vie dans ses essais a été applaudi par les chercheurs des deux côtés de l'Atlantique.

En plus des essais auxquels il procède au Canada, le GCEC dirige des essais sur les thérapies de cancer à l'échelle internationale et collabore à ceux-ci avec d’autres groupes américains, européens et australiens, entre autres. Le groupe s'associe régulièrement à ces groupes afin de traiter des questions qui ne peuvent être résolues qu'en retenant de très gros groupes de patients pour mener l'étude. Le GCEC a développé une relation spéciale avec des groupes collaborateurs aux États-Unis par le biais de sa participation au National Clinical Trials Network.

Le bureau central du GCEC, responsable de l'organisation des essais, de la gestion et de l'analyse des données qu'il génère et du respect de toutes les exigences réglementaires, est situé à l'Université Queen's à Kingston en Ontario. Le personnel comprend six membres de faculté de haut niveau, des chercheurs de niveau de maîtrise, des programmeurs d'ordinateur et un certain nombre de personnes chargées de l'administration et du soutien.

Afin d'obtenir des renseignements concernant les essais en cours, veuillez visiter le site www.clinicaltrials.gov, ou celui d’Essais canadiens sur le cancer à vuesurlecancer.ca.

Groupe canadien des essais sur le cancer
Dre Janet Dancey, directrice
Groupe canadien des essais sur le cancer
Université Queen's
10, rue Stuart
Kingston (ON) K7L 3N6
Téléphone : 613-533-6430
Télécopieur : 613-533-2941
Courriel : ctg-gao@ctg.queensu.ca

Le Centre pour l’avancement de la santé des populations Propel

Le Centre pour l’avancement de la santé des populations Propel est un centre de recherche pancanadien siégeant à la Faculté des sciences de la santé appliquées de l’Université de Waterloo et soutenu par un important programme de subventions de la Société canadienne du cancer ainsi que par des subventions et des contrats d’organismes gouvernementaux et non gouvernementaux. Propel existe afin d’arrêter le cancer avant ses premières manifestations. C’est notamment grâce à des liens solides avec des organismes et des particuliers que le Centre Propel a une incidence positive sur la santé de la population canadienne. Également dans le but d’améliorer la santé et les milieux de vie des populations, au Canada et dans le reste du monde, Propel travaille de pair avec des intervenants, des décisionnaires, le personnel chargé de la prestation du programme et d’autres chercheurs pour la planification et la réalisation des études sur le cancer.

Le Centre Propel œuvre dans trois secteurs d’activités interreliés :(1) la lutte contre le tabagisme, qui se concentre notamment à l’amélioration des politiques, à la mobilisation et aux interventions favorisant l’abandon du tabac; (2) le mode de vie sain, par le biais de la mise en œuvre et la diffusion d’interventions auprès de la population, notamment celles qui visent à promouvoir la nourriture saine et l’activité physique; et (3) le renforcement des capacités grâce à des innovations scientifiques, des programmes de formation et de perfectionnement pour les étudiants, à l’établissement de nouvelles collaborations dans les domaines de la recherche, des pratiques et de la recherche, puis à l’amélioration de l’environnement au Canada afin de faciliter la prévention du cancer. Le Centre Propel est constitué, au Canada et ailleurs dans le monde, de chercheurs scientifiques à l’interne, d’un personnel de recherche expérimenté et de plus de 400 collaborateurs dans les domaines de la recherche, des politiques et des pratiques. Le Centre Propel est voué à mettre en pratique les nouvelles idées et connaissances afin de favoriser une meilleure santé des populations au Canada et dans le monde entier.

Pour en savoir plus sur le Centre Propel, rendez-vous à www.uwaterloo.ca/propel (en anglais seulement).

Le Centre pour l’avancement de la santé des populations Propel

Dre Barbara Riley, directrice générale

Lyle S. Hallman Institute, Université de Waterloo

200, avenue University Ouest

Waterloo (ON) N2L 3G1

Téléphone : 519-888-4567, poste 3756

Courriel : propel@uwaterloo.ca

 

Dernière modification le: 14 septembre 2017