Subventions pour l’innovation en prévention

Veuillez consulter la section admissibilité, exigences et obligations avant de faire une demande.

Dates limites

Date limite pour l’inscription du résumé : 1 mai
Date limite pour la demande intégrale : 15 juin
Annonce des résultats : fin octobre
Date de début de la subvention : 1
er novembre

On peut se procurer les guides de présentation des demandes à la page EGrAMS documentation for applicants (en anglais seulement). Consulter la FAQ (en anglais seulement).

L'inscription du résumé doit avoir été effectuée afin de pouvoir présenter une demande intégrale.

Des concours supplémentaires portant sur des sujets particuliers pourront être proposés en réponse à des possibilités de financement spécifiques (p. ex.: dons ciblés ou financement en partenariat), et seront annoncés sur le site Web de recherche de la Société canadienne du cancer.

Partenaire

La Société canadienne du cancer (SCC) et l’Institut du cancer des Instituts de recherche en santé du Canada (IC des IRSC) financeront conjointement ce programme de subventions pour l’innovation spécifiquement axé sur la prévention. Les travaux proposés doivent comprendre des approches multidimensionnelles à risque et à rendement élevés en plus d’encourager la formation de partenariats entre les chercheurs et les experts dans le domaine de la prévention du cancer. Les demandes abordant la priorité de recherche stratégique de l’IC des disparités en matière de santé ou de services de prévention du cancer sont expressément encouragées.

Reportez-vous à la rubrique « Description du partenaire », ci-dessous, pour en savoir plus sur l’IC des IRSC.

Description du programme

Les Subventions pour l'innovation ont été créées pour soutenir une approche privilégiant les solutions créatives et innovatrices en matière de recherche sur le cancer. Avec l'intensification de la concurrence pour les subventions, les comités d'examen par des pairs adoptent une approche plus conservatrice et prudente face aux risques, et mettent davantage l'accent sur la faisabilité que sur l'innovation. L'objectif de ce programme de subventions de la Société canadienne du cancer (SCC) est de soutenir les concepts, les approches ou méthodologies non conventionnels afin de remédier aux problèmes associés à la recherche sur le cancer. Les projets d'innovation comprendront des éléments de créativité, de curiosité, d'enquête, d'exploration et de possibilités. Les projets retenus peuvent être basés sur des idées à risque plus élevé, mais qui auront cependant également un potentiel de réussite plus élevé (par exemple en influençant de façon majeure notre compréhension du cancer et en générant de nouvelles approches afin de lutter contre la maladie par le biais de l'utilisation ou de la mise en pratique d'idées novatrices).

Ce programme de subventions a pour but d'accélérer l'apport d'innovations dans tout le système- de recherche sur le cancer et de contribuer au canal de nouvelles idées scientifiques. D'importantes découvertes effectuées par les chercheurs récipiendaires de Subventions pour l'innovation pourraient être développées davantage par le biais des subventions de la SCC d’une innovation à un impact, de subventions de fonctionnement telles que celles offertes par d'autres agences.

Axe scientifique du programme

Le but de ce programme de subvention est d’appuyer et d’accélérer la recherche en matière de prévention du cancer et l’application de nouvelles connaissances ayant une incidence potentielle sur la prévention du cancer chez les populations humaines. Les projets proposés doivent présenter des effets potentiels précis clairement définis sur l’incidence du cancer, que ce soit, notamment, par des recherches, des programmes et des pratiques de prévention et de réduction des risques, dont les interventions, le transfert de connaissances, l’adoption de pratiques exemplaires et la prise de décisions relatives à la santé au niveau de l’individu, des organisations et du système de santé. Nous encouragerons la soumission de demandes axées sur la prévention du cancer au moyen des sciences sociales, psychosociales et du comportement, ainsi que des politiques de la santé, de la santé de la population, de la promotion de la santé et des services qui y sont dédiés.

Les programmes de prévention novateurs seront axés sur les travaux de recherche visant à réduire les risques de cancer. Selon la SCC, la recherche sur la prévention visant la modification du profil de risque peut s’effectuer à tout point du continuum de recherche, qu’il s’agisse de la définition des facteurs liés au risque de cancer chez une personne ou d’interventions dans la population visant à encourager les actions qui réduisent des facteurs de risques reconnus (modification d'une politique ou de pratiques).

Les secteurs prioritaires ciblés par la Société canadienne du cancer et l’Alliance canadienne pour la recherche sur le cancer comprennent, sans s'y limiter :

  • les disparités en matière de santé ;
  • la lutte contre le tabagisme ;
  • les carcinogènes professionnels et environnementaux (chimiques, physiques et biologiques) ; 
  • l’exposition aux rayons UV et ionisants ;
  • l’alimentation saine et l’activité physique ; 
  • le dépistage ;
  • l’économie de la santé et les systèmes de santé liés à la prévention du cancer ;
  • les interventions comportementales et les interventions auprès de la population.

Fonds disponibles

On anticipe que jusqu'à 6 subventions seront accordées.  

Les budgets de subvention peuvent s'élever jusqu'à 100 000 $ par année et atteindre un maximum de 200 000 $ par subvention. Les dépenses liées aux subventions peuvent se prolonger jusqu'à 3 ans, si le cas est justifié dans la demande. Les subventions ne seront pas renouvelables. 

Le financement sera fourni afin de couvrir les coûts directs de la recherche, dont les fournitures, les salaires, et l'équipement associés au travail proposé. Les demandes pour l'équipement ne pourront pas dépasser 25 % du budget demandé. Les coûts indirects ne sont pas admissibles.

Comités d'examen par des pairs

Un comité d'examen par des pairs interdisciplinaire se réunira pour l'examen des demandes intégrales. Le comité sera constitué d'experts scientifiques possédant une vaste expertise dans leur domaine, ainsi que de représentants de la communauté afin de fournir le point de vue des patients, des survivants et des prestataires de soins.  

L'inscription obligatoire du résumé permettra de déterminer les membres et le nombre des comités. Cliquez-ici pour obtenir plus des renseignements sur les comités.

Inscription du résumé

Un maximum d'une demande par chercheur principal ou cochercheur principal sera permis par concours.

L'inscription est obligatoire et devra inclure les renseignements concernant le candidat (chercheurs principaux, codemandeurs, auteurs additionnels), les résumés scientifiques, les mots clés, une déclaration concernant l'innovation, des suggestions concernant les examinateurs et les données concernant le suivi de la recherche.

Tout changement majeur quant à la proposition de projet ou à l'équipe de demandeurs survenant après la date limite pour l'inscription des résumés devrait être communiqué à la SCC (research@cancer.ca) dès qu'il est connu. Les modifications substantielles apportées aux objectifs généraux et aux objectifs de la proposition relatifs à l'inscription abstraite ne sont pas permis.

Demande intégrale

La proposition ne contiendra pas plus de 4 pages à interligne simple et pas plus de 2 pages de chiffres, de tableaux, de diagrammes et de légendes qui les accompagnent. Des directives spécifiques relatives aux demandes en ligne sont disponibles. 

Veuillez suivre les directives suivantes lorsque vous préparez une demande intégrale:

  1. Dans le cadre du résumé « public » (non scientifique), une déclaration de pertinence par rapport au cancer décrivant clairement l'impact potentiel de ce projet sur la prévention du cancer.
  2. Un résumé scientifique (ce résumé peut être mis à jour par rapport à la version soumise lors de l'inscription – voir ci-dessus).
  3. Une déclaration sur l'innovation décrivant de façon explicite les aspects « novateurs » du projet. Les demandes doivent aborder divers aspects « novateurs » du projet. Voici quelques exemples de projets admissibles :
  • l'investigation portant sur des idées novatrices et sur des questions de recherche
  • l'utilisation ou l'élaboration de nouvelles méthodes de recherche ou de nouvelles technologies afin de traiter une question de recherche
  • l'application ou l'adaptation de méthodes ou de technologies existantes afin de traiter des questions novatrices en matière de recherche ou à des fins cliniques qui pourraient différer fondamentalement de celles prévues à l'origine

Veuillez noter qu'une étape logique suivante dans la recherche ou un avancement additionnel relatif à des données déjà publiées ne sont pas des travaux considérés comme novateurs. Les demandes destinées initialement à un programme de subventions classique, notamment le concours des subventions de recherche en prévention de l’IRSCC, ne conviennent pas à cette occasion de financement.

  1. Une proposition scientifique détaillée énonçant clairement les buts du projet, notamment les travaux antérieurs menés dans ce domaine, le concept expérimental, les méthodes employées et les analyses effectuées.     
       
    Veuillez noter que les données préliminaires sont autorisées, mais non exigées. Les chercheurs doivent toutefois fournir de solides justifications pour soutenir leur hypothèse. Des précisions relatives aux membres de l'équipe de recherche qui seront responsables de chacun des aspects du projet, le motif de leur participation au projet, ainsi qu'une description de l'environnement dans lequel se déroulera la recherche sont requis.
  2. Une déclaration portant sur la vision et décrivant explicitement la façon dont les travaux proposés pourraient faire avancer la recherche dans le domaine en question et accélérer les progrès en matière de recherche sur le cancer. Cette déclaration devrait aussi traiter des « étapes suivantes » prévues une fois le projet achevé.
  3. Une justification budgétaire en ce qui concerne les fournitures, les dépenses et le personnel liés au projet de recherche. Elle doit comprendre le nombre de membres du personnel nécessaires afin d’exécuter le travail, une description de leur expérience ou de leur niveau d’études, ainsi que leur engagement relatif au projet. 

Critères d'évaluation

Les critères d'évaluation de la demande intégrale comprendront, sans toutefois s'y limiter, cinq catégories: Innovation, Stratégie de recherche, Chercheurs, Environnement et Pertinence en matière de recherche sur le cancer. L'innovation sera grandement prise en compte dans le classement de l'ensemble des demandes, effectué selon une échelle d'évaluation axée sur l’intérêt scientifique.

Innovation (Échelle d'évaluation de l'innovation)
  • La capacité potentielle du projet à s'attaquer à un problème important ou à un obstacle majeur au progrès dans le domaine ciblé.
  • La capacité potentielle du projet à améliorer ou à appliquer un nouveau concept théorique, une nouvelle approche, une nouvelle méthodologie ou un nouvel outil.
  • Le degré d'originalité, d'exclusivité et de créativité du projet.
  • Les gains potentiels pour la recherche par rapport à tout risque perçu.
  • Le degré auguel le projet propose de nouveaux paradigmes ou remet en question les paradigmes existants.
  • L'intéerêt scientifique et un motif convaincant prenant en compte l'examen critique et l'analyse des données préliminaires ou de la documentation publiée, selon le cas.
  • L'indication des problèmes potentiels et des diverses approches envisagées pour les aborder.
  • Le caractère approprié de la durée du projet et l'ampleur du soutien demandés.
  • Les qualifications et l'expertise pertinentes du ou des chercheurs.
  • La qualité de l’environnement de recherche dans lequel les travaux seront effectués.
  • L'impact potentiel sur la prévention du cancer.
  • Le degré auquel la recherche proposée répond aux priorités de la mission de la Société, qui est de réduire l'incidence du cancer.
Stratégie de recherche

  • L'intéerêt scientifique et un motif convaincant prenant en compte l'examen critique et l'analyse des données préliminaires ou de la documentation publiée, selon le cas.
  • L'indication des problèmes potentiels et des diverses approches envisagées pour les aborder.
  • Le caractère approprié de la durée du projet et l'ampleur du soutien demandés.
Chercheurs

  • Les qualifications et l'expertise pertinentes du ou des chercheurs.
Environnement

  • La qualité de l’environnement de recherche dans lequel les travaux seront effectués.
Pertinence par rapport au domaine de la recherche sur le cancer

  • L'impact potentiel sur la prévention du cancer.
  • Le degré auquel la recherche proposée répond aux priorités de la mission de la Société, qui est de réduire l'incidence du cancer.

Multiples demandes ou sources de financement

Il est entendu que des demandes peuvent également être soumises à d'autres agences à des fins de soutien à des subventions ou programmes similaires à ceux présentés à l'Institut de recherche de la Société canadienne du cancer. Il ne devrait pas y avoir de chevauchement important (plus de 50 %) en ce qui concerne toute demande en instance (y compris celles qui en sont à l’étape du résumé ou de la Lettre de préavis du processus de soumission) auprès de tout organisme à compter de la date d'échéance dce concours. La subvention pour l'innovation doit comprendre plus de 50 % d’objectifs uniques pour être conforme à cette politique. Les demandes en double ne seront pas acceptées. Le demandeur est tenu d'indiquer l'étendue (ou l'absence) de tout chevauchement. Les récipiendaires de subventions peuvent accepter les fonds provenant d'autres sources jusqu'à concurrence du montant recommandé par le comité de recherche de la SCC.

Nous rappelons aux candidats de consulter la section admissibilité, exigences et obligations pour en savoir plus sur la présentation de rapports scientifiques et financiers, sur les remerciements aux bailleurs de fonds, sur les politiques de libre accès de la Société canadienne du cancer et sur le financement relatif au tabac.   

Description du partenaire

L’IC des IRSC a pour mandat d’appuyer les recherches susceptibles d’alléger le fardeau du cancer pour les patients et leur famille grâce à la prévention stratégique, au dépistage, au diagnostic, aux traitements, aux systèmes de soutien psychosocial et aux soins palliatifs. Le partenariat conclu pour appuyer cette occasion de financement avec la SCC répond au plan stratégique de l’IC des IRSC.

Dernière modification le: 8 septembre 2017