Vous êtes ici:
A-|A|A+

Que faut-il savoir à propos du VPH?

Vous avez peut-être déjà entendu parler du VPH, ou virus du papillome humain. Ce virus se transmet principalement lors des relations sexuelles, par contact cutané (peau sur peau) au niveau de la région génitale et lors de relations sexuelles buccogénitales. En fait, il est très répandu – plus que toutes les autres formes d’infections transmissibles sexuellement réunies!

Le VPH ne se propage pas par simple contact, comme lorsqu’on s’enlace, qu’on se serre la main, qu’on éternue ou qu’on tousse. Il ne se propage pas non plus dans l’air, les aliments ou l’eau.

Qu’est-ce que le VPH au juste?

Plus d’une centaine de virus différents font partie de la famille des virus du papillome humain (VPH). De ce nombre, plus de 40 types de VPH sont transmissibles par contact sexuel. Ces virus peuvent infecter les parties génitales des hommes et des femmes, y compris le col de l’utérus, la vulve, le vagin, l’anus et le pénis, de même que certaines parties de la bouche et de la gorge.

Comment savoir si j’ai le VPH?

Environ 75 % des hommes et des femmes sexuellement actifs développeront au moins une infection par le VPH à un moment ou un autre de leur vie. La plupart ne sauront jamais qu’ils ont été infectés, car souvent ce type d’infection ne provoque aucun symptôme. C’est ce qui fait qu’il est difficile de savoir exactement quand ou comment une personne a attrapé le VPH.

La plupart des infections au VPH apparaissent puis disparaissent en l’espace de quelques années. S’il n’existe aucun traitement contre les infections au VPH, les problèmes qu’elles engendrent (par exemple les verrues génitales) peuvent être traités.

Chez la plupart des gens infectés, le virus finira par disparaître, de la même manière que le virus du rhume ordinaire. Ce sont les VPH non résorbés qui risquent de mener au cancer.

Les chercheurs ne cessent d’en apprendre davantage quant au lien entre le VPH et plusieurs types de cancer. Il existe désormais un vaccin offrant une protection contre certaines infections par le VPH.


Découvrez des articles connexes

VPH et cancer : une femme avertie en vaut deux 

VPH et cancer

Comment prévenir le VPH?

Poursuivez votre lecture

A-|A|A+