Vous êtes ici:
A-|A|A+

À propos du dépistage du cancer du sein chez les femmes dans la quarantaine

Le Canada a établi des lignes directrices fondées sur la science, laquelle nous dit que les femmes de 50 à 74 ans sont celles qui profitent le plus d’une mammographie régulière de dépistage du cancer du sein. Les avantages demeurent toutefois incertains chez les femmes de moins de 50 ans.

Si vous avez moins de 50 ans et souhaitez passer une mammographie, discutez tout d’abord des avantages et inconvénients de la mammographie avec votre médecin, sans oublier de lui mentionner s’il y a lieu vos antécédents familiaux ou personnels de la maladie. Vos antécédents pourraient justifier le dépistage à un plus jeune âge ou à intervalles plus rapprochés.

Ce que la science nous dit sur le dépistage régulier chez les femmes de 40 à 49 ans

De nombreuses études ont été réalisées sur le dépistage régulier du cancer du sein par mammographie, mais très peu l’ont été chez des femmes âgées de 40 à 49 ans, ou encore les études n’étaient pas conçues pour permettre de conclure à l’efficacité du dépistage pour réduire la mortalité par cancer du sein dans ce groupe d’âge. Les études conçues expressément pour les femmes de 40 à 49 ans n’ont pas montré une diminution du nombre de décès chez celles qui avaient passé régulièrement des mammographies.

La recherche sur l’utilité de mammographies régulières chez les femmes dans la quarantaine se poursuit.


Découvrez des articles connexes

Intégrez les tests de dépistage réguliers du cancer du sein à vos bonnes habitudes de vie (vidéo)

À quel moment devrais-je passer des tests de dépistage du cancer du sein?

Poursuivez votre lecture

A-|A|A+