Vous êtes ici:
A-|A|A+

Comportement sédentaire

Avoir un comportement sédentaire, c'est faire des activités qui exigent très peu de mouvements du corps et qui n'utilisent pas beaucoup d'énergie, comme s'asseoir ou s'allonger pendant une longue période. On dit souvent qu'on est trop longtemps assis. Un comportement sédentaire diffère d'un manque d'exercice.

Au Canada, les adultes sont sédentaires la plupart du temps qu'ils sont éveillés. Les hommes consacrent 68 % du temps où ils sont éveillés à avoir un comportement sédentaire tandis que les femmes y consacrent 69 % de leurs heures d'éveil.

De nombreux Canadiens accordent une grande partie de leurs loisirs aux activités sédentaires. On passe de plus en plus de temps à regarder la télévision ou des vidéos, à se servir d'un ordinateur et à jouer en ligne ou à des jeux vidéo. Ces formes de divertissement liées à l'écran sont des exemples d'activités qui nécessitent habituellement beaucoup de temps en position assise. On est aussi assis de façon prolongée vu qu'on passe plus de temps dans la voiture et au bureau (rester assis au travail).

Des chercheurs reconnaissent qu'un comportement sédentaire est un risque pour la santé. Un comportement sédentaire favorise le gain de poids, donc l'embonpoint ou l'obésité.

  • Comportement sédentaire et cancer

    On a de plus en plus de preuves qu'il existe un lien entre un comportement sédentaire et une hausse du risque de cancer. Le risque du comportement sédentaire sur la santé n'est pas influencé par la quantité d'activité physique effectuée par une personne, alors il s'agit d'un facteur de risque indépendant. Rester assis pendant de longues périodes peut accroître le risque de cancer, même chez les personnes qui font régulièrement de l'exercice. Même si vous faites de l'exercice au moins 30 minutes par jour mais que vous passez le reste de la journée à faire des activités sédentaires, votre risque de cancer peut quand même être plus élevé. Il est probable que, plus une personne est assise longtemps, plus le risque est élevé.

    Il y a un lien entre un plus grand nombre de comportements sédentaires et une hausse du risque de cancer colorectal.

  • Trucs pour réduire le temps passé assis
    • Interrompre souvent et peu de temps à la fois ce qu'on fait en position assise. Une pause de 2 ou 3 minutes seulement pendant laquelle on reste debout ou on bouge peut être bénéfique. Même un simple mouvement musculaire a un effet bénéfique sur les processus cellulaires.
    • Marcher quand on parle au téléphone.
    • Rester debout, plutôt qu'assis, sur le côté du terrain quand on assiste à un match récréatif.
    • Se lever régulièrement de son fauteuil au bureau pour être assis moins longtemps.
      • Marchez jusqu'à la poubelle ou au bac de recyclage du bureau central.
      • Restez debout de temps en temps lors d'une réunion.
      • Utilisez un pupitre, s'il y en a un de disponible, ou assoyez-vous sur un ballon au lieu d'un fauteuil de bureau.
    • Limiter les heures de loisirs passées à regarder la télévision ou des vidéos et à jouer à l'ordinateur.
A-|A|A+

Histoires

Dr Claude Perreault Mobiliser le système immunitaire pour combattre le cancer

Plus de details

D’immenses progrès ont été accomplis

Icône – flèche

Pour certains cancers, comme ceux de la thyroïde et du testicule, les taux de survie dépassent 90 pour cent. Pour d’autres cancers, comme ceux du pancréas, du cerveau et de l’œsophage, les taux de survie demeurent très bas.

Apprenez-en plus