Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:
A-|A|A+

Activité physique

Ne vous laissez pas intimider par l’idée de pratiquer une « activité physique ». S’entraîner au gym ou s’adonner à un sport est excellent, mais il existe bien d’autres moyens d’être actif. Demandez-vous simplement comment vous pourriez faire travailler davantage vos muscles au quotidien. Si vous vous rendez au travail en voiture, demeurez assis à un bureau toute la journée et utilisez toutes les commodités que la vie moderne met à notre disposition, il est plus que probable que vous manquiez d’exercice.

Les générations qui nous ont précédés étaient beaucoup plus actives dans leur vie de tous les jours que la plupart d’entre nous. Nos grands-parents ne faisaient peut-être pas d’entraînement cardio, mais le travail en usine ou sur la ferme demandait un effort physique considérable à l’époque. Les déplacements se faisaient à pied ou à bicyclette. Et les tâches domestiques, sans tous les appareils ménagers d’aujourd’hui, constituaient un exercice physique en soi.

Vue sous cet angle, l’activité physique n’a rien de compliqué ou d’inabordable. Il est même plus facile que jamais d’être actif. De plus, l’activité physique procure normalement une sensation de bien-être.

  • Activité physique et cancer

    La recherche démontre que la pratique régulière de l’activité physique durant toute une vie protège contre le cancer du côlon.

    L’activité physique est également un des meilleurs moyens d’atteindre et de maintenir un poids santé. Les personnes souffrant d’embonpoint ou d’obésité courent un risque plus élevé de cancer du sein, du côlon et du rectum, de l’œsophage, du rein, du pancréas et de l’utérus.

    Un minimum de 30 minutes par jour d’activité modérée peut faire une différence. Les études menées jusqu’à maintenant indiquent qu’en plus de prévenir le cancer du côlon, être plus actif pourrait également aider à diminuer le risque de cancers du sein, du poumon et de l’utérus.

  • Consultez votre médecin

    Consultez votre médecin si vous n’avez pas pratiqué d’activité physique depuis longtemps ou si un problème de santé vous imposait des restrictions.

    L’activité physique est pratiquement toujours bonne pour la santé. Votre médecin pourra vous suggérer des activités appropriées pour votre âge, votre forme physique et votre état de santé général – ainsi que les activités à éviter s’il y a lieu.

  • Trucs pour vous y mettre
    • Suivez les lignes directrices en matière d’activité physique.
    • Ne vous inquiétez pas si vous en faites peu au début – chaque petit effort compte. Vous augmenterez graduellement votre niveau d’activité avec le temps.
    • Où que vous soyez, évitez l’ascenseur et prenez plutôt l’escalier. Chaque marche est un petit exercice en soi. Faire 10 000 pas par jour est un bon point de départ. Afin de retirer un maximum de bienfaits sur le plan de la santé, on doit inclure entre 2000 et 4000 pas à un rythme rapide. L’utilisation d’un podomètre peut aider à compiler le nombre de pas franchis.
    • Organisez une activité à l’heure du lunch au travail ou à l’école. La réaction de votre entourage risque de vous surprendre... Souvent, les gens attendent tout simplement que quelqu’un d’autre prenne l’initiative.
    • Rendez-vous au travail ou à l’école à pied, en patins à roues alignées, en scooter ou à vélo. Si la distance est trop longue, essayez d’être actif durant une partie du trajet.
    • Faites des étirements à plusieurs moments de la journée. Cela peut aider à relâcher la tension lorsque vous demeurez en position assise durant de longues heures.
    • Au lieu d’appeler un collègue ou de lui envoyer un courriel, déplacez-vous jusqu’à son bureau.
    • Remplacez 30 minutes d’écoute de la télé par une promenade de 30 minutes, chaque jour.
    • Faites de la période de jeu des enfants un moment d’activité familiale. Ne vous contentez pas de les regarder s’amuser – soyez de la partie et jouez au ballon chasseur, au soccer ou au hockey-balle avec eux.
    • Combinez l’activité physique aux rencontres sociales. Allez au parc avec un groupe d’amis pour jouer au frisbee. Invitez vos voisins et leurs enfants chez vous pour jouer au hockey-balle ou au basketball.
    • Fixez-vous un objectif et faites-vous un programme – déterminez un moment et un lieu, et passez à l’action! Donnez rendez-vous à un ami pour vous motiver. Le fait de vous mettre tous les deux au défi vous aidera à atteindre vos objectifs respectifs.
  • Liens vers des sites Web

    Sites bilingues

    Agence de la santé publique du Canada – Lignes directrices en matière d’activité physique

    Pour les enfants (5 à 11 ans) et les jeunes (12 à 17 ans)
    Afin que les enfants et les jeunes à adopter un mode de vie plus sain, et à aimer ça!

    Pour les adultes (18 à 64 ans)
    Afin que les adultes sachent dans quelle mesure ils devraient être actifs et pour trouver des types d’activité.

    Pour les aînés (65 ans et plus)
    Afin que les aînés sachent dans quelle mesure ils devraient être actifs et pour trouver des types d’activité

    Santé Canada

    Votre santé et vous – Obésité
    De l’information sur l’obésité, les maladies chroniques et les moyens de réduire votre risque personnel.

    Site en anglais

    National Center for Chronic Disease Prevention and Promotion

    Physical Activity and Health
    Fiches d’information et renseignements, présentés selon différents groupes d’âge, expliquant comment l’activité physique régulière améliore la santé.

A-|A|A+

Histoires

Dr Shana Kelley Une analyse sanguine ultrasensible pour détecter le cancer

Plus de details

Création d’une stratégie nationale pour les proches aidants

Illustration d’aidants

La Société canadienne du cancer fait pression auprès du gouvernement fédéral afin qu’il adopte une stratégie nationale pour les aidants, de telle sorte que cet important groupe de personnes bénéficie d’un meilleur soutien financier.

Apprenez-en plus