Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:
A-|A|A+

Viande rouge et viande transformée

Les protéines sont utiles de bien des façons différentes. Votre corps en a besoin pour la croissance des cellules, la guérison des tissus et la santé du système immunitaire. Cela vous aidera à vous rétablir plus rapidement et à éviter les infections. Les sources de protéines comprennent la viande, le poisson, la volaille, le lait et ses substituts, les noix, les haricots secs, les pois et lentilles ainsi que les produits du soya. La viande est une source précieuse de plusieurs autres éléments nutritifs comme le fer, le zinc et la vitamine B12.

La viande blanche est de couleur pâle et elle provient de la volaille comme la poitrine de poulet ou de dinde. La viande rouge comprend le bœuf, le porc, l’agneau, le veau et la chèvre.

Les viandes transformées (le jambon, le bacon, le salami, les saucisses de Francfort et autres saucisses) comprennent les viandes qui sont fumées, séchées, salées, ou qui contiennent des agents de conservation ajoutés dans le but de les conserver. La conservation de la viande par ces procédés peut entraîner la formation de substances carcinogènes.

Viande rouge, viande transformée et le cancer

Une alimentation riche en viande rouge ou transformée augmente le risque de cancer colorectal et rend difficile le maintien d’un poids santé.

  • Trucs pour manger moins de viande rouge
    • Si vous mangez de la viande rouge, choisissez une viande rouge très maigre et enlevez tout gras visible avant de la faire cuire. 
    • Essayez de limiter votre consommation hebdomadaire de viande rouge à trois portions. Une portion équivaut à 85 grammes (3 onces) après cuisson – ce qui est plus petit qu’un jeu de cartes. 
    • Optez plus souvent pour de la volaille ou du poisson. Complétez votre repas avec des légumes et des grains santé.
    • Consommez davantage de substituts de la viande. Si vous préparez un chili ou un ragoût, diminuez de moitié la quantité de viande et doublez la quantité de haricots ou d’autres légumineuses.
    • Maximisez les portions en coupant la viande en petits morceaux ou en utilisant de la viande hachée, et utilisez de plus petites quantités dans les sautés, les salades et les sauces pour pâtes.
    • Planifiez au moins un souper sans viande par semaine.
  • Trucs pour manger moins de viande transformée
    • Réservez les viandes transformées pour les occasions spéciales (par exemple, un jambon pour un repas de fête ou des saucisses de Francfort lors d’une manifestation sportive).
    • À l’heure du lunch, prenez un sandwich roulé au blé entier garni de houmous au lieu d’un sandwich classique préparé avec des viandes froides.
    • Préparez une pizza sans pepperoni – garnissez-la plutôt de morceaux de poulet désossé accompagnés de plein de légumes.
    • Faites griller des saucisses végétariennes plutôt que des saucisses fumées sur le barbecue.
A-|A|A+

Histoires

Sophie Lebel Ma famille est fière du travail que j’accomplis pour amener des changements positifs dans la vie des gens.

Lisez l’histoire de Dre Lebel

Une meilleure qualité de vie grâce à un essai clinique

Illustration d’éprouvettes

Lors d’un essai clinique dirigé par le Groupe d’essais cliniques de l’INCC pour la Société, on a découvert que les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui reçoivent un traitement hormonal intermittent vivent aussi longtemps que ceux dont le traitement est ininterrompu.

Apprenez-en plus