Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:
A-|A|A+

Dépistage du cancer du sein chez les femmes de 40 à 49 ans

La science nous dit que les femmes de 50 à 69 ans sont celles qui profitent le plus d’une mammographie régulière de dépistage du cancer du sein. Les avantages demeurent toutefois incertains chez les femmes de moins de 50 ans. De nombreuses femmes dans la quarantaine manifestent le désir de commencer à passer des mammographies sans attendre – après tout, si le dépistage est indiqué après l’âge de 50 ans, pourquoi ne le serait-il pas avant? Discutez tout d’abord des avantages et inconvénients de la mammographie avec votre médecin, sans oublier de lui mentionner s’il y a lieu vos antécédents familiaux ou personnels de la maladie. Vos antécédents pourraient justifier le dépistage à un plus jeune âge ou à intervalles plus rapprochés.

Notre point de vue

Sur la recommandation d’un médecin ou d’une infirmière praticienne, les femmes dans la quarantaine devraient être en mesure de passer des mammographies dans le cadre de programmes organisés de dépistage. Les programmes de dépistage devraient disposer de ressources additionnelles pour faire en sorte que les femmes de cette tranche d’âge puissent recourir aux services sans affecter l’accès à la mammographie pour les femmes de 50 à 69 ans, âge auquel le dépistage est le plus efficace.

  • Si vous désirez passer une mammographie

    Si vous avez entre 40 et 49 ans et désirez passer une mammographie de dépistage, vos options dépendent de votre lieu de résidence.

    Des programmes organisés de dépistage du cancer sont offerts, habituellement dans une province ou un territoire, à des groupes de personnes en particulier. Au Canada par exemple, tous les programmes organisés de dépistage du cancer du sein par mammographie ciblent les femmes de 50 à 69 ans. Les femmes plus jeunes ou plus âgées peuvent ou non y être admissibles.

    À l’heure actuelle, certains programmes excluent les femmes de 40 à 49 ans parce que l’utilité du dépistage dans ce groupe d’âge n’est pas encore établie.

    Si les femmes de 40 à 49 ans ont accès au programme organisé de dépistage offert dans votre province ou territoire, adressez-vous à l’établissement en question ou à votre médecin pour savoir comment procéder. Un programme organisé de dépistage donne une garantie que certaines normes de qualité seront respectées et qu’un suivi adéquat sera assuré après l’examen.

    Si les femmes de 40 à 49 ans n’ont pas accès au programme organisé offert dans votre province ou territoire, le dépistage devra être effectué hors d’un programme organisé (et est parfois appelé dépistage spécial ou opportuniste). Demandez à votre médecin quel est le meilleur moyen d’obtenir une mammographie dans un établissement reconnu par l’Association canadienne des radiologistes.

  • Ce que la science nous dit sur le dépistage régulier chez les femmes de 40 à 49 ans

    La science démontre clairement qu’il est avantageux pour les femmes de 50 à 69 ans de passer régulièrement une mammographie. Les recommandations pour les femmes des autres groupes d’âge, y compris celles qui ont entre 40 et 49 ans, ne sont pas aussi claires. Il s’agit d’une question épineuse, car la recherche fait état de résultats contradictoires et les organisations de santé et groupes d’intervention véhiculent des messages parfois discordants.

    De nombreuses études ont été réalisées sur le dépistage régulier du cancer du sein par mammographie, mais très peu l’ont été chez des femmes âgées de 40 à 49 ans, ou encore les études n’étaient pas conçues pour permettre de conclure à l’efficacité du dépistage pour réduire la mortalité par cancer du sein dans ce groupe d’âge. Les études conçues expressément pour les femmes de 40 à 49 ans n’ont pas montré une diminution du nombre de décès chez celles qui avaient passé régulièrement des mammographies.

    La recherche sur l’utilité de mammographies régulières chez les femmes dans la quarantaine se poursuit.

    Au Canada, les lignes directrices nationales reposent sur les données scientifiques montrant que les avantages d’un dépistage régulier du cancer du sein sont les plus grands chez les femmes de 50 à 69 ans. Les programmes organisés de dépistage du cancer du sein s’efforcent d’atteindre l’objectif national, soit une mammographie de dépistage chez 7 femmes sur 10 âgées de 50 à 69 ans.

    Pour que tous les programmes organisés de dépistage du cancer du sein acceptent des femmes n’appartenant pas à ce groupe d’âge, des ressources (financement, technologues et radiologistes qualifiés) plus importantes devront y être consacrées.

A-|A|A+

Histoires

Dre Sheila Singh Dre Sheila Singh a découvert une nouvelle façon de détruire les cellules du cancer du cerveau à l’aide d’un médicament existant.

Plus de details

Défense des intérêts des personnes atteintes de cancer

Illustration d’un mégaphone

Nos employés et bénévoles rencontrent les élus des divers paliers de gouvernement (municipal, provincial et fédéral) pour les convaincre de faire de la lutte contre le cancer une de leurs priorités.

Apprenez-en plus