Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:
A-|A|A+

Rayonnement

On appelle rayonnement l’énergie qui circule dans l’espace sous forme d’ondes ou de particules. Il existe deux types de rayonnement : ionisant et non ionisant.

Rayonnement ionisant

Le rayonnement ionisant possède suffisamment d’énergie pour fractionner les liaisons chimiques qui unissent les molécules ou pour former des molécules « chargées » (ionisation). Ce rayonnement est donc suffisamment fort pour endommager les cellules et l’ADN, et suffisamment fort pour accroître le risque de cancer.

Les sources d’exposition au rayonnement ionisant sont entre autres :

  • le rayonnement ambiant (les sources d’exposition incluent les rayons cosmiques provenant du système solaire et les matières radioactives présentes dans le sol et la pierre);
  • le rayonnement ambiant provenant de l’activité humaine (ce rayonnement provient notamment de la mise à l’essai et de l’utilisation d’armes nucléaires ainsi que de la production d’énergie nucléaire);
  • le radon;
  • la radiation médicale.
Rayonnement non ionisant

Le rayonnement non ionisant n’est pas aussi puissant que le rayonnement ionisant et ne possède pas suffisamment d’énergie pour fractionner les liaisons entre les molécules. Toutefois, l’exposition à certains types de rayonnement non ionisant peut quand même causer des dommages.

Les sources d’exposition au rayonnement non ionisant incluent :

  • les champs de radiofréquences (provenant notamment des téléphones cellulaires, des tours de téléphonie cellulaire et des fours à micro-ondes);
  • les champs électromagnétiques (émis entre autres par les lignes de transport d’électricité et les appareils électroménagers);
  • les rayons ultraviolets (UV) (émis par le soleil et les lits de bronzage).
  • Sources d’exposition au rayonnement

    Nous sommes quotidiennement exposés au rayonnement provenant de sources naturelles (comme le radon ou encore les rayons solaires et ultraviolets) ou artificielles (téléphones cellulaires, champs électromagnétiques et radiation médicale).

  • Radiation et cancer

    On sait que certaines formes de rayonnement, par exemple le rayonnement ionisant et les rayons ultraviolets, sont susceptible de causer le cancer. Le risque varie en fonction du type et de la dose de rayonnement auquel une personne est exposée, et il peut s’écouler jusqu’à 10 ans et même plus entre le moment de l’exposition et l’apparition du cancer. Plus la quantité de rayonnement est grande, plus la durée d’exposition est longue, plus le rayonnement est puissant, et plus le risque augmente. Ce risque est directement proportionnel à l’intensité et à la durée de l’exposition.

    Les preuves des effets du rayonnement ionisant proviennent de plusieurs sources :

    • expériences sur les animaux et en laboratoire;
    • études sur les survivants des bombardements atomiques au Japon;
    • observation de certaines catégories de travailleurs;
    • résultats observés chez les patients ayant reçu différentes formes de radiation médicale intense.

    Les différentes formes de rayonnement ne sont pas toutes également susceptibles de provoquer des problèmes de santé et des dommages à long terme. Obtenez plus d’information sur les risques associés aux types particuliers de rayonnement et voyez comment réduire votre exposition en visitant nos pages consacrées aux téléphones cellulaires, aux champs électromagnétiques, au radon ainsi qu’au rayonnement solaire et ultraviolet.

  • Suggestions de liens pour en savoir plus sur le rayonnement
    Renseignements généraux à propos du rayonnement

    Apprenez-en davantage sur les sources de rayonnement et sur le rôle que joue le gouvernement pour la protection des Canadiens contre les effets potentiellement nocifs de l’exposition à ce rayonnement.

    Santé Canada – Radiation

    CAREX Canada – Profil carcinogène : rayonnement ionisant (en anglais)

    Organisation mondiale de la santé – Rayonnement ionisant (en anglais)

    Environmental Protection Agency (É.-U.) – Radiation: non-ionizing and ionizing (en anglais)

A-|A|A+

Histoires

Dr Christopher Phenix Le Dr Christopher Phenix a conçu un nouvel outil pour surveiller les formes agressives de cancer.

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez l’impact de vos habitudes de vie sur le risque de cancer et voyez comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie!

Apprenez-en plus