Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:
A-|A|A+

Bouteilles d’eau jetables

Vous avez peut-être déjà lu dans des courriels ou sur des sites Web que les bouteilles d’eau jetables en plastique pouvaient provoquer le cancer si on les congelait ou si on les laissait dans la voiture, exposées à la chaleur. Il s’agit de rumeurs sans fondement.

Les bouteilles d'eau jetables sont généralement faites d'un plastique connu sous le nom de PET (polyéthylène téréphtalate). Les codes de recyclage, habituellement marqués en relief à la base de l'article, aident à différencier les divers types de plastique et facilitent leur recyclage. Les plastiques PET sont habituellement identifiés par le symbole de recyclage en relief contenant le chiffre « 1 » à la base de l'article. Consultez le site de l'American Chemistry Council (en anglais) pour connaître la description des codes de recyclage.

Certaines versions de ces rumeurs affirment à tort que les bouteilles d’eau peuvent dégager des substances carcinogènes appelées dioxines.

Les dioxines sont un groupe de substances hautement toxiques dont les effets carcinogènes sont connus. Cependant, nous n’avons aucune preuve que les bouteilles d’eau en plastique contiennent des dioxines.

Certains plastiques contiennent des substances qu’on appelle « plastifiants », qui rendent le plastique plus souple et moins cassant. Le DEHA, ou diéthylhexyl adipate, est un type courant de plastifiant. La plupart des rumeurs prétendent que les bouteilles d’eau jetables en plastique dégagent du DEHA, identifié erronément comme étant la diéthylhydroxylamine, une autre substance qui entre parfois dans la composition des plastiques. D’après ce que l’on sait, ni l’une ni l’autre de ces substances ne cause le cancer.

Les Canadiens devraient toutefois savoir que le fait de réutiliser des bouteilles d’eau jetables en plastique peut comporter certains dangers si les bouteilles ne sont pas nettoyées et séchées adéquatement ou si elles sont gardées dans des endroits chauds. Cela peut en effet favoriser la croissance de germes qui, en cas d’ingestion, sont susceptibles d’intoxiquer les gens et de provoquer des vomissements ou la diarrhée. La même chose peut se produire avec d’autres types de contenants et pas seulement avec les bouteilles d’eau jetables. Par contre, aucune donnée scientifique ne permet de croire que la réutilisation des bouteilles d’eau jetables en plastique peut causer le cancer.

Pour en savoir plus
Santé Canada – Innocuité de l'eau embouteillée

On cancer.ca
Micro-ondes et contenants de plastique
Bisphénol A et les bouteilles d’eau en plastique réutilisables

A-|A|A+

Histoires

Dr David Huntsman Risque génétique d’une forme agressive de cancer de l’estomac

Plus de details

Information sur le cancer dans plus de cent langues

Illustration d’un point d’interrogation

Le Service d’information sur le cancer (SIC) de la Société canadienne du cancer est le seul service téléphonique national, bilingue et sans frais au Canada à offrir de l’information sur le cancer dans plus de cent langues.

Apprenez-en plus