Susan Penney

Une survivante qui attribue sa rémission à la recherche

Susan Penney
Le cancer ne fait aucune discrimination.

Susan Penney était sous le choc après avoir reçu un diagnostic de cancer du sein de stade III en 2007. « Tout ce que j’ai entendu, c’est qu’il me restait de six mois à deux ans à vivre », se rappelle Susan.

Elle a reçu des traitements de chimiothérapie et de radiothérapie intensifs et est rémission depuis 10 ans.

Aujourd’hui, Susan travaille pour la Société canadienne du cancer à Terre-Neuve comme éducatrice en promotion de la santé et en prévention du cancer. Une de ses tâches consiste à conseiller les personnes ayant besoin de prothèses mammaires et capillaires au centre de ressources. Des hommes, des femmes et des enfants de tous âges et de tous horizons visitent ce centre.

« Le cancer ne fait aucune discrimination. J’ai moi-même été touchée, et il frappe aussi des familles, des amis, des voisins et des collègues, déclare Sarah. Grâce aux progrès de la recherche, je suis vivante et en bonne santé aujourd’hui, mais bien des gens n’ont pas eu cette chance. Nous devons soutenir la recherche afin d’améliorer la prévention et le traitement du cancer. »

×