Vous êtes ici:
A-|A|A+

Don par testament

Nous faisons de grands progrès contre le cancer.  Beaucoup se souviennent de l’époque où personne n’osait prononcer le mot « cancer », car il évoquait la mort. Heureusement, la situation a beaucoup changé.  Lorsque la Société canadienne du cancer a vu le jour, en 1938, seuls 25 % des patients survivaient à leur cancer.

Au fil des décennies, nous avons fait des progrès considérables. Les Canadiens ont donné généreusement afin d’investir dans la recherche sur le cancer et financer la mise au point de traitements plus efficaces contre la maladie. Des milliers de Canadiens ont fait un don par testament pour financer la lutte contre le cancer.

Les donateurs tels que vous ont sauvé des millions de vies. Ces dons ont donné des résultats. Aujourd’hui, 65 % des personnes ayant reçu un diagnostic de cancer survivent à la maladie.

Les progrès sont considérables, mais il nous reste beaucoup à faire. Bien que nous ayons accompli d’énormes progrès en moins d’une génération, la lutte se poursuit. Personne ne veut apprendre qu’un proche a reçu un diagnostic de cancer. En refusant de baisser les bras, et en continuant de donner, nous pouvons gagner ce combat.

  • Que laisserez-vous en héritage?

    Pour la plupart d’entre nous, vieillir, c’est commencer à réfléchir au sens de notre vie. Que faisons-nous ici-bas? Quel est le but de notre existence? Quel souvenir voulons-nous laisser à notre entourage?

    Ces questions, nous nous les posons lorsque nous commençons à songer à ce que nous léguerons en héritage. Comme beaucoup, vous voulez probablement laisser dans le monde une empreinte positive, à l’image de votre passage sur terre.

    Beaucoup laisseront le souvenir de leurs plus belles qualités. Leur caractère et leur générosité. Leur joie de vivre et leur intégrité. On se souviendra de nous comme époux et épouses, à titre de mères et pères, d’amis et de voisins.

    Quel souvenir laisserez-vous?

    La majorité d’entre nous ont été ébranlés par le cancer. Que nous en ayons nous-mêmes triomphé ou ayons accompagné un proche dans son combat, la maladie a laissé des traces dans notre vie.  Faire un don par testament à la Société canadienne du cancer peut être un témoignage éloquent de cette expérience, et un message d’espoir lancé à celles et ceux qui la vivront un jour.

  • Le don par testament est-il la bonne option pour vous?

    La plupart d’entre nous mènent des vies simples. Nous étudions. Nous travaillons. Nous élevons des enfants. Nous faisons de notre mieux afin d’être actifs et attentionnés envers notre voisinage et notre communauté.

    Peu d’entre nous sont riches et célèbres à l’heure de leur mort. Mais une belle vie, ce n’est rien de plus qu’une vie bien remplie et pleine d’amour.  Préparer un testament, c’est faire des choix importants. C’est choisir les personnes qui méritent que nous leur laissions nos biens.

    À qui devons-nous léguer nos biens?

    Beaucoup d’entre nous choisissent de contribuer à l’avenir de leur conjoint ou conjointe, de leurs enfants et de leurs petits-enfants. Certains choisissent également de faire un don à un organisme dont la cause les a profondément touchés au cours de leur vie.

    Si le cancer a été présent dans votre vie, nous serions honorés que vous pensiez à nous dans votre testament. Par ce geste, vous augmenterez les chances de survie de celles et ceux qui feront un jour l’expérience du cancer.

    Nous comprenons que certaines personnes dépendent peut-être de votre soutien financier. C’est bien naturel. Mais s’il est en votre pouvoir de les aider tout en appuyant une grande cause, nous accueillerons votre don planifié avec gratitude.

    Les dons par testament : un choix populaire

    Environ 1,5 million de Canadiens ont déjà choisi de faire un don par testament à un organisme de bienfaisance. Des personnes nobles et généreuses ont choisi de montrer leur amour à des personnes en dehors de leur entourage immédiat.

     

    Votre testament est à l’image de vos valeurs. Il vous permet non seulement de faire respecter vos dernières volontés, mais également de coucher sur le papier des mots qui retentiront pendant des générations.

    « Je n’ai eu aucune difficulté à faire un don par testament, et ce geste honore la mémoire de Liz. C’est en étant solidaire que nous vaincrons la maladie. Je ne pouvais pas mieux investir pour contribuer à l’éradication du cancer. » – Frank Noneley

    Pourquoi faire un legs?

    • Un testament représente le moyen le plus simple et le plus efficace d’assurer l’avenir de votre famille et de veiller à ce que votre patrimoine soit distribué comme vous l’entendez.
    • Le legs que vous ferez à la Société appuiera directement la lutte contre tous les types de cancer. Nous mettons tout en œuvre pour prévenir le cancer, sauver des vies et soutenir les personnes touchées par la maladie.
    • Outre les frais d’établissement de votre testament, vous n’aurez rien à débourser pour faire votre don.
    • Choisir le legs testamentaire, c’est choisir la tranquillité d’esprit, car vos biens demeurent à votre disposition dans le cas où vous en auriez besoin.
    • Un legs dans votre testament est intéressant sur le plan fiscal, car il diminue l’impôt de la succession et permet de maximiser le don à vos héritiers.

    En dernier ressort, la décision vous appartient. Si le don par testament vous intéresse, sachez qu’il nous aidera à vaincre le cancer au Canada.

  • Des dons extraordinaires faits par des gens comme vous

    Vous avez probablement lu dans le journal, ou vu à la télévision, des reportages sur des dons considérables faits par testament. Lorsqu’un multimillionnaire fait un legs de cette importance à un organisme de bienfaisance, l’histoire fait la manchette. C’est pourquoi beaucoup pensent encore que les dons planifiés sont réservés aux nantis. Pourtant, rien n’est moins vrai.

    Chaque jour, des Canadiens de tous horizons font des dons importants par testament – un agriculteur qui souhaite financer les activités de son église, ou encore, une enseignante à la retraite désireuse de soutenir la banque alimentaire de sa région. Ces dons ne font pas la une. Pourtant, ils changent des vies.

    Les dons par testament, une importante source de financement

    Grâce à la Société canadienne du cancer, nous avons fait des progrès considérables dans la lutte contre le cancer. Ces progrès, nous les devons à des gens comme vous, qui optent pour le legs dans leur testament. En effet, ces dons représentent environ le quart des recettes de la Société.  À l’heure actuelle, 1,5 million de Canadiens ont inclus un legs testamentaire. Par ce geste, ils appuient des personnes qu’ils ne connaissent pas, mais qui, un jour, feront l’expérience du cancer.

    Barbara Garvin

    "Désormais, je sais que même après ma mort, je continuerai d’aider des femmes et des hommes atteints de cancer. C’est une trace que je veux laisser dans le monde. "

    Lisez l’histoire de Barbara

    Margaret Williams

    "Je suis reconnaissante de la chance que nous avons eue, et je veux que toutes les familles aient la même. C’est pour cette raison que la Société canadienne du cancer figure dans mon testament."

    Lisez l’histoire de Margaret

  • La famille avant tout

    Souvent, lorsque nous songeons à faire un legs à un organisme de bienfaisance, l’idée que nous devons également assurer l’avenir de notre famille nous fait hésiter.

    Après mûre réflexion, certains concluent qu’ils n’ont pas les moyens de faire les deux, tandis que d’autres jugent qu’ils peuvent aider leur famille tout en faisant un legs à l’organisme de bienfaisance dont la cause leur tient le plus à cœur.

    Ces décisions sont d’ordre privé et tout à fait personnelles. C’est à nous de choisir ce que nous souhaitons laisser en héritage – de décider du souvenir que nous voulons laisser et de la manière dont nous pouvons changer le monde après notre décès.

  • Philanthrope, moi?

    Nous sommes souvent surpris d’apprendre que notre testament peut nous faire passer du statut de simple donateur à celui de philanthrope. Cette démarche est pourtant plus simple qu’on le croit.

    Beaucoup puisent dans leur revenu disponible, c’est-à-dire l’argent qu’ils peuvent dépenser chaque mois, pour faire un don à un organisme qui défend une grande cause. Mais nos biens – ce que nous possédons outre notre revenu – nous offrent d’autres options.

    Un exemple simple

    Prenons l’exemple d’un couple qui a acheté sa maison dans les années 1970 pour la somme de 38 000 dollars. Tous les deux ont travaillé toute leur vie. Ensemble, ils ont élevé des enfants et leur ont payé des études. Ils ont eu des petits-enfants. Ils ont remboursé leur hypothèque.

    Aujourd’hui, leur maison vaut des centaines de milliers de dollars. À leur décès, ils laisseront derrière eux une succession importante.

    C’est pour cette raison que 1,5 million de Canadiens ont décidé qu’ils avaient les moyens d’ajouter un organisme de bienfaisance à la liste de leurs bénéficiaires. Ils se sont rendu compte qu’ils pouvaient assurer l’avenir de leur famille tout en faisant un don important pour une grande cause.

    Le legs est-il fait pour vous?

    Si le cancer a profondément changé votre vie, nous recevrons avec gratitude votre legs de bienfaisance.  Nous vous promettons que votre don sera utilisé à bon escient pour remporter la lutte contre le cancer.

  • Quel type de legs vous conviendrait le mieux?

    Si vous songez à faire un legs, il est possible que vous ne connaissiez pas exactement la valeur qu’aura votre succession à l’heure de votre décès.  En effet, puisque nous ne savons pas combien de temps il nous reste à vivre, il est difficile de calculer cette valeur avec précision.

    Heureusement, rien ne vous oblige à choisir un montant fixe. Des moyens s’offrent à vous de faire un legs tout en assurant votre tranquillité d’esprit.

    Le don résiduel

    Beaucoup choisissent le don résiduel, qui consiste à donner ce qui reste de la succession après que toutes les obligations fixes ont été honorées. Cette solution vous permettrait par exemple de laisser un certain montant à chacun de vos proches, et de donner le reste à la Société canadienne du cancer.

    Le don d’un pourcentage

    D’autres préfèrent laisser un pourcentage de leur succession à l’organisme de leur choix. Par exemple, vous pourriez laisser un modeste pourcentage de votre succession à un organisme particulier, puis répartir le reste équitablement entre vos proches.

    Le don d’un d’un montant précis

    Cette option vous permet de laisser un montant précis à l’organisme figurant dans votre testament.

    Les dons par testament sont des dons importants – et vous pouvez faire preuve de générosité sans rien enlever à ceux que vous aimez le plus. Des solutions existent pour vous aider à mettre vos affaires en ordre en toute sérénité.

    Nous vous recommandons de vous adresser à votre conseiller financier ou juridique pour planifier votre legs de la manière qui conviendra le mieux à votre situation financière et à votre succession.

  • Autres types de dons planifiés
    Le don d’assurance vie

    En désignant la Société canadienne du cancer comme bénéficiaire de votre police d’assurance vie, vous faites des économies d’impôt dès aujourd’hui tout en aidant celles et ceux qui, demain, devront mener un combat contre le cancer.

    Pourquoi choisir le don d’assurance vie?

    • Les indemnités sont versées directement à la Société canadienne du cancer et ne sont pas assujetties aux frais d’homologation.
    • Les primes peuvent vous donner droit à un crédit d’impôt annuel, ou le crédit d’impôt peut s’appliquer à votre succession l’année de votre décès.
    • Ce don ne réduira pas la valeur globale de votre succession.
    • Ce don peut améliorer considérablement la qualité de vie des personnes atteintes de cancer, en plus de vous occasionner relativement peu de frais et d’alléger le fardeau fiscal de votre succession.
    Le don de valeurs mobilières

    En transférant à la Société canadienne du cancer des valeurs mobilières telles que des actions cotées en Bourse, des parts d’un fonds commun de placement et des obligations d’épargne, vous luttez efficacement contre le cancer.

     

    Pourquoi choisir le don de valeurs mobilières?

    • Vous ne payez pas d’impôt sur les gains en capital en transférant les valeurs à la Société canadienne du cancer.
    • Vous bénéficiez d’un crédit d’impôt pour un montant correspondant à la juste valeur marchande de vos actions.
    Le don par régime enregistré d’épargne-retraite

    En faisant don de votre régime enregistré d’épargne-retraite (REER) ou de votre fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) à la Société canadienne du cancer, vous ne payez ni les impôts, ni les frais habituels pour l’homologation du testament. Vos épargnes sont ainsi utilisées au maximum.

    Pourquoi choisir le don par REER ou FERR?

    • Votre REER ou FERR est exclu de l’actif de votre succession et n’est donc plus assujetti aux droits de la succession et aux frais d’homologation.

    Comment inclure un REER ou un FERR dans votre testament?

    • Il vous suffit de faire de la Société canadienne du cancer la bénéficiaire de votre REER ou FERR.
    • Il vous reste ensuite à informer l’institution financière qui détient votre compte de ce changement.

Au fil des ans, nous nous sommes rendu compte que chaque donateur ayant planifié legs était différent. Certains donateurs souhaitent faire leur don en totale confidentialité et de anonymement, sachant que leur décision serait révélée après leur décès. D’autres préfèrent nous en parler au préalable, pour obtenir des renseignements, et peut-être des conseils, sur les meilleures dispositions à prendre.

Quelles que soient vos préférences en matière de dons, n’hésitez pas à nous joindre. Tania Lofsgard , notre agente principale de développement, est disponible pour répondre à vos questions, si vous le désirez. Elle possède l’expérience, l’expertise et la sensibilité nécessaires pour discuter avec les donateurs des dons par legs.

N’hésitez pas à communiquer avec notre équipe à n’importe quel moment. Nous aimerions entendre parler de vous.

Tania Loftsgard
Agente principale de développement, Dons planifiés

403-541-2334
Tania.Loftsgard@cancer.ab.ca
Société canadienne du cancer, Division de l’Alberta et des T. N.-O.
325, rue Manning Nord-Est, bureau 200
Calgary (Alberta)  T2E 2P5

A-|A|A+

Histoires

Le Dr Michael Chaiton, chercheur Le Dr Michael Chaiton recueille des données sur le nombre de tentatives effectuées avant l’abandon du tabagisme.

Plus de details

Réduire le fardeau du cancer

Icône – main avec signe de dollar flottant au-dessus d’elle

Les Canadiens peuvent aider la SCC à financer les meilleurs projets de recherche et à soutenir les personnes touchées par le cancer en étant donateurs ou bénévoles.

Apprenez-en plus