Vous êtes ici:

Apaiser les préoccupations liées à l’image corporelle et à l’estime de soi

L’image corporelle est la perception qu’une personne a de son apparence physique. Votre image corporelle influence votre manière de vous voir globalement, en tant qu’être humain.

L’estime de soi correspond au jugement qu’une personne a de sa personnalité, de ses habiletés, de son potentiel, de ses valeurs et de ses intérêts. Votre estime de vous-même joue également un rôle important dans vos relations avec les autres.

L’image corporelle et l’estime de soi sont étroitement liées.

Il n’est pas rare que les survivants du cancer soient perturbés ou fâchés par les changements physiques causés par le traitement. Certaines personnes engraissent, d’autres maigrissent. Si vous avez perdu vos cheveux, ils pourraient repousser d’une couleur différente. Vous avez peut-être dû subir une opération pour retirer une partie de votre corps, et la chirurgie aura laissé des cicatrices ou nécessité une stomie. Certaines personnes ont de la difficulté à manger, avaler ou parler, ou elles éprouvent encore une grande fatigue et des problèmes de mémoire. Quels qu’ils soient, ces changements peuvent être difficiles à accepter et peuvent affecter votre image corporelle ainsi que votre estime de vous-même.

Même si rien dans votre apparence physique n’a changé, vous pourriez avoir l’impression que les autres ne vous voient plus de la même façon. Vous pourriez aussi penser qu’ils ne vous comprennent pas ou qu’ils sont incapables d’entretenir des liens avec vous pour le moment. Dans les circonstances, il est possible que vous soyez en colère, bouleversé ou triste.

Soyez patient avec vous-même

Dans certains cas, par exemple la perte de cheveux due à la chimiothérapie, il peut être bon de vous dire qu’il s’agit de changements temporaires et que vous vous sentirez davantage « comme avant » lorsque le traitement sera terminé. Il vous faudra peut-être plus de temps, par contre, pour vous adapter à d’autres changements comme la perte d’un membre ou des cicatrices laissées par la chirurgie.

Avec le temps, à mesure que vous apprendrez à les apprivoiser et à les accepter, les changements feront partie de votre quotidien. Certaines personnes en arrivent parfois même à considérer les marques laissées par le cancer comme des signes de force et de survie.

N’hésitez pas à demander de l’aide

Certaines personnes mettent plus de temps ou ont plus de difficulté à s’adapter aux changements. Et parfois, les émotions négatives liées aux changements physiques nuisent à la qualité de vie. Ce pourrait être le cas si par exemple :

  • Vous refusez de sortir de chez vous parce que vous ne voulez pas que d’autres vous voient.
  • Vous ne voulez pas fréquenter ni rencontrer de nouvelles personnes.
  • Vous évitez les contacts physiques, les gestes d’affection ou les rapports sexuels avec votre partenaire.
  • Vous n’osez pas vous dévêtir devant votre partenaire.
  • Vous ne voulez pas montrer vos cicatrices à votre partenaire.
  • Vous êtes gêné d’avoir perdu ou pris du poids.
  • Vous avez honte d’avoir eu le cancer.
  • Vous êtes incapable de vous accepter comme vous êtes maintenant.

Si vous avez une perception négative des changements de votre corps, il ne sera pas nécessairement facile de parler de questions aussi intimes. Vous pourriez également craindre de passer pour une personne vaniteuse parce que vous vous souciez de votre apparence. Mais ce sont des préoccupations très réelles et très répandues. Étouffer vos émotions peut vous empêcher de faire ce qui vous plaît ou d’aller chercher de l’aide.

N'hésitez pas à parler de vos émotions avec quelqu’un en qui vous avez confiance, comme votre partenaire, un ami proche ou un thérapeute. Pour de nombreuses personnes, il est bénéfique d’échanger avec d’autres survivants dans le cadre de rencontres individuelles ou d’un groupe de soutien (en personne ou en ligne).

Votre équipe de soins vous expliquera les options qui s’offrent à vous. Dans certains cas, la chirurgie peut atténuer les cicatrices; si des tissus ont été enlevés, leur reconstruction permettra d’améliorer le fonctionnement du corps. Une autre possibilité pourrait être l’utilisation d’une prothèse pour remplacer la partie de votre corps qui a été enlevée.

stomie

Ouverture artificielle pratiquée dans le corps par chirurgie.

On peut faire une stomie pour relier un organe ou une structure à la surface du corps.

prothèse

Appareil ou dispositif artificiel servant à remplacer une partie du corps.

Les exemples de prothèse incluent un membre artificiel ou des prothèses mammaires externes.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Le Dr Michael Taylor, chercheur Différents profils génétiques dans une même tumeur cérébrale

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus