A-|A|A+

Vivre sans fumée

Si vous fumez et avez essayé d’écraser, vous savez que ce n’est pas facile. Vous n’êtes probablement pas sans savoir que la meilleure chose que vous puissiez faire pour améliorer votre état de santé général, c’est de cesser de fumer. Mais saviez-vous que les personnes traitées pour un cancer ont aussi d’autres très bonnes raisons de ne pas fumer et d’éviter la fumée secondaire? Si vous le pouvez, devenez un non-fumeur :

Votre traitement contre le cancer pourrait être plus efficace. Une des principales raisons que vous puissiez avoir pour ne pas fumer est que votre traitement aurait ainsi de meilleures chances de réussite. En effet, les traitements contre le cancer ne sont pas aussi efficaces chez les personnes qui fument, et la maladie risque davantage de se développer (progresser) chez les fumeurs. Les substances chimiques présentes dans les cigarettes diminuent l’efficacité de la chimiothérapie et de la radiothérapie.

Les fumeurs courent un risque accru de complications pendant et après la chirurgie. Lors de la chirurgie, les fumeurs risquent davantage d’éprouver des problèmes pulmonaires ou cardiaques liés à l’utilisation d’un anesthésique général. Après la chirurgie, les infections pulmonaires et les pneumonies sont également plus fréquentes chez les fumeurs, car leurs poumons sont déjà endommagés par la fumée de cigarette. Les fumeurs ne se remettent pas aussi bien de la chirurgie que les non-fumeurs. Pour guérir, les tissus ont besoin d’oxygène, mais le monoxyde de carbone de la fumée de cigarette fait diminuer la concentration d’oxygène dans le sang.

Les effets secondaires pourraient être moins sévères. Les effets secondaires du traitement sont parfois difficiles à supporter, mais ils risquent de l’être encore plus si vous fumez. Les fumeurs éprouvent davantage de problèmes de fatigue, de nausées, de douleur, de perte de cheveux et de poils, et de problèmes de peau. Les changements au niveau du goût et les problèmes buccaux sont pires chez les fumeurs. Sans compter que ces effets secondaires durent beaucoup plus longtemps chez les fumeurs que chez les non-fumeurs. Lorsque le traitement du cancer provoque la ménopause, le renoncement au tabagisme peut aider à atténuer les bouffées de chaleur.

Vous réduisez votre risque d’avoir un nouveau cancer ou une récidive (réapparition) du cancer. Le fait de fumer augmente les risques d’avoir encore une fois le cancer au même endroit ou de développer un cancer différent ailleurs dans le corps.

anesthésique général

Médicament ou gaz administré lors d’une chirurgie pour soulager la douleur et causer une perte de conscience.

A-|A|A+