Vous êtes ici:

Prendre soin de vous

Prendre soin d’un proche peut être une tâche très exigeante, épuisante même. Si vous ajoutez à cela tout ce que vous accomplissez déjà dans une journée, vous risquez de négliger votre propre bien-être. Pourtant, il est essentiel de prendre aussi du temps pour vous. Les aidants qui s’assurent de combler leurs propres besoins et d’obtenir l’information, l’aide et le soutien dont ils ont besoin sont mieux outillés pour prendre soin de leur proche atteint de cancer.

Demeurez en santé

Pour avoir la force et l’énergie de s’occuper d’une autre personne, il faut d’abord être soi-même en santé. Voici quelques façons pour vous de demeurer en santé :

Mangez bien. Assurez-vous d’avoir une alimentation saine et équilibrée, composée chaque jour d’une variété d’aliments, afin d’obtenir tous les éléments nutritifs nécessaires à une bonne santé.

Soyez actif. Vous vous sentez peut-être épuisé, mais un peu de mouvement pourrait avoir pour effet de vous ravigoter un peu. Marchez, nagez ou allez faire un tour à vélo. L’activité physique peut combattre le stress, améliorer la qualité du sommeil et aider au contrôle du poids – en plus de procurer une sensation générale de bien-être.

Prenez assez de repos. Lorsqu’on est bien reposé, il est plus facile de s’acquitter des tâches d’aidant. Essayez de dormir autant que possible des nuits complètes. Au besoin, essayez de faire une sieste pendant que le proche dont vous vous occupez se repose ou dort.

Ne négligez pas votre propre santé. Veillez à consulter régulièrement votre médecin et votre dentiste pour faire un bilan de santé, et faites-leur part de toute inquiétude que vous pourriez avoir.

Trouvez des moyens de faire face au stress. Il existe bien des manières de relâcher la tension. Si vous vous sentez stressé, essayez tour à tour différentes techniques, jusqu’à ce que vous ayez trouvé celles qui fonctionnent bien pour vous. La façon de ressentir le stress varie d’une personne à l’autre, et la façon de le gérer aussi. Demandez conseil à votre équipe de soins si vous avez du mal à faire face au stress. On pourrait vous suggérer des ateliers de gestion du stress ou vous diriger vers un groupe d’entraide, un programme de soutien ou un thérapeute.

Demandez et acceptez l’aide des autres

Vous ne pouvez pas tout faire. Soyez réaliste quant à ce que vous êtes capable de faire. Demandez-vous ce qui compte le plus pour vous, et essayez de ne pas vous en faire avec le reste.

Faites-vous aider par des membres de la famille, des amis ou des gens de la communauté au besoin. Les gens sont souvent heureux de se rendre utiles, par exemple pour garder les enfants, faire le ménage, aider à préparer les repas ou simplement tenir compagnie à la personne malade.

Parlez à l’équipe de soins à propos des soins à domicile ou des ressources communautaires qui peuvent vous fournir de l’aide pour les soins physiques ou l’entretien de la maison, à l’intérieur ou à l’extérieur.

Partagez vos émotions

Il est normal d’éprouver du stress, de la colère, de la peur, de la détresse, de la frustration, de la tristesse ou de la culpabilité. Il est également normal d’avoir le réflexe de mettre vos propres sentiments de côté afin de rester fort pour la personne atteinte de cancer. Ce n’est peut-être pas facile, mais il est préférable de dire comment l’on se sent et d’exprimer ses émotions, au lieu de tout refouler. Le fait d’utiliser votre énergie à cacher vos émotions ne vous aide pas à jouer votre rôle d’aidant, au contraire.

Parlez à quelqu’un comme un ami proche, un membre de la famille, un thérapeute ou un membre du clergé. Si vous avez envie de parler à d’autres personnes qui vivent ou ont déjà vécu une expérience semblable à la vôtre, joignez-vous à un groupe de soutien pour les aidants.

Prenez une pause

Si vous vous sentez coupable de prendre une pause de vos tâches d’aidant, dites-vous que ce rôle exige aussi que vous preniez soin de vous – et cela veut dire vous reposer et refaire le plein d’énergie.

Sortez faire une promenade, faites-vous donner un massage, allez au cinéma, donnez rendez-vous à un ami ou choisissez n’importe quelle autre activité qui vous plaît. Si vous ne voulez pas que l’autre personne reste seule, demandez à quelqu’un en qui vous avez confiance de lui tenir compagnie pendant votre absence. Laissez un numéro où l’on pourra vous joindre au besoin.

Si vous ne pouvez pas sortir à l’extérieur, vous pouvez quand même vous accorder des petites douceurs. Ce peut être lire un magazine ou regarder votre émission de télé préférée, prendre un bain chaud ou aller au lit plus tôt avec un bon livre.

Si la personne dont vous vous occupez nécessite beaucoup de soins physiques, informez-vous à propos des services de répit. Il s’agit de services qui peuvent prendre la relève de vos responsabilités d’aidant, à court terme, et voir à ce que votre proche ne manque de rien pendant votre absence. Ces services peuvent être offerts à domicile, dans un centre de jour pour adulte ou dans un établissement de santé. Vous pouvez demander un répit à intervalles réguliers, par exemple une demi-journée ou une journée par semaine, ou pendant une plus longue période au besoin. Votre équipe de soins pourra faire les arrangements nécessaires et vous expliquer les coûts rattachés à ces services.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Rebecca and James Hamm Nous trouvions très important que la collecte se fasse en l’honneur de mon oncle, car c’était un formidable moyen pour nous de lui manifester notre solidarité.

Lisez l’histoire de James et Rebecca

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus