Vous êtes ici:

Après la mort

Peu de gens ont été aux côtés d'une personne qui vient juste de mourir. Il est possible que vous ne sachiez pas à quoi vous attendre ou quoi faire. Il peut être utile de comprendre ce qui se passe quand une personne meurt.

Le corps change après la mort. Les signes physiques indiquant qu’une personne est décédée sont entre autres ceux-ci :

  • Elle cesse de respirer ou n'a pas de pouls.
  • Elle ne réagit pas quand on la touche ou qu’on lui parle.
  • La peau est froide au toucher. Elle devient ensuite pâle et cireuse.
  • Les yeux ne bougent pas ou ne clignent pas. Les pupilles sont plus grandes (dilatées) et les paupières peuvent être légèrement ouvertes.
  • La mâchoire se relâche et la bouche peut être légèrement ouverte. De la salive peut s’en écouler.
  • Son corps peut évacuer le contenu de la vessie ou de l'intestin;
  • Les muscles durcissent dans les heures qui suivent la mort (rigidité cadavérique).

Il n'est pas nécessaire de s'occuper immédiatement des formalités qui suivent un décès. Vous voudrez peut-être rester encore un peu auprès de la personne, lui parler une dernière fois, lui faire vos adieux ou prier. Certains ressentiront le besoin de toucher leur proche et de le serrer dans leurs bras, et c’est tout à fait naturel. Si les yeux de la personne sont demeurés ouverts et que vous préférez qu’ils soient fermés, vous pouvez aussi abaisser doucement ses paupières. Ne vous empêchez pas non plus de mettre un peu d’ordre autour du lit et dans la pièce si vous en avez envie.

Les rituels entourant la mort varient d’une culture à l’autre, tout comme la manière de disposer du corps. Certains cultes, par exemple, exigent que la préparation du corps soit confiée à des personnes en particulier et que l’enterrement ou la crémation ait lieu dans un délai précis. N’hésitez pas à faire connaître toute pratique culturelle, spirituelle ou religieuse qui doit être respectée à ce moment.

Questions pratiques à la suite du décès

Lorsque vous êtes prêt, suivez les indications fournies par le personnel de soins palliatifs, par exemple communiquer avec un membre de l’équipe de soins, les autorités concernées ou le salon funéraire.

Vous devrez vous occuper de l’inhumation ou de la crémation de votre proche et régler les derniers arrangements, selon ses volontés. Le salon funéraire pourra vous aider à organiser le service ou la cérémonie commémorative, ainsi qu’à préparer l’avis de décès à publier dans le journal.

Si vous êtes le liquidateur de la succession, vous devrez rencontrer le notaire de la personne décédée pour faire exécuter son testament.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Jessie Lee-McIsaac Prévenir le cancer par des politiques de vie saine en milieu scolaire

Plus de details

Ensemble, nous pouvons réduire le fardeau du cancer

Icône – bécher

L’an dernier, avec les fonds dont nous disposions, nous avons réussi à financer seulement 40 pour cent des projets de recherche considérés comme de grandes priorités. Imaginez l’impact que nous pourrions avoir si nous étions capables d’en financer 100 pour cent.

Apprenez-en plus