Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Biopsie avec localisation à l’aiguille

Une biopsie avec localisation à l’aiguille est une intervention lors de laquelle on utilise un fil métallique mince pour marquer la position exacte d’une masse ou d’une anomalie avant que le chirurgien ne pratique une biopsie excisionnelle pour enlever la masse. Cette intervention peut aussi être appelée harponnage.

Pourquoi on fait une biopsie avec localisation à l’aiguille

On a le plus souvent recours à ce type de biopsie pour localiser une masse ou une anomalie dans le sein, mais elle peut aussi être employée pour d’autres parties du corps. Elle a pour but de :

  • enlever une masse qu'on ne peut pas sentir au toucher (masse non palpable)
  • enlever une petite région anormale qui est difficile à localiser pour le chirurgien
  • prélever du tissu si on observe plus d'une anomalie à la radiographie
  • aider le chirurgien à enlever une petite quantité de tissu normal autour de l'anomalie et ainsi éviter la déformation de la région

Comment se déroule une biopsie avec localisation à l’aiguille

La première partie de l’intervention se déroule au service de radiologie de l’hôpital.

  • Une radiographie permet de localiser la région où l’on pratiquera la biopsie.
  • On a souvent recours à un anesthésique local pour engourdir la région.
  • Le radiologiste insère une aiguille creuse spéciale dans la région suspecte.
  • Il fait glisser au centre de l'aiguille un fil métallique mince muni d'un petit crochet à une extrémité (harpon) puis retire l'aiguille une fois que le fil est en place.
  • On fixe souvent le fil à la peau par un ruban adhésif pour éviter qu’il ne se déplace pendant la biopsie.

La deuxième partie de l’intervention se déroule à la salle d’opération.

  • Les clichés ainsi que le fil aident à diriger le chirurgien vers le tissu qui doit être enlevé.
  • La masse est enlevée et un fragment de tissu y est prélevé pour être expédié au laboratoire afin d’être examiné au microscope. Le chirurgien enlève le fil au même moment.
  • On prend une radiographie des tissus enlevés lors de la chirurgie (radiographie de l’échantillon) afin de confirmer que la région anormale a été complètement retirée.

Ce que signifient les résultats

Les prélèvements sont expédiés au laboratoire de pathologie. Un pathologiste (médecin spécialisé dans les causes et la nature des maladies) les examine afin de déterminer s’ils contiennent des cellules cancéreuses. Le rapport de pathologie indique les caractéristiques et le type des cellules présentes et précise si elles sont normales, non cancéreuses ou cancéreuses.

Ce qui se passe si on détecte un changement ou une anomalie

Le médecin décide si des examens, des interventions ou des traitements supplémentaires sont nécessaires.

Histoires

Dr Vuk Stambolic Le Dr Vuk Stambolic et ses collègues se penchent sur la capacité d’un médicament antidiabétique à combattre le cancer.

Plus de details

Information sur le cancer dans plus de cent langues

Illustration d’un point d’interrogation

Le Service d’information sur le cancer (SIC) de la Société canadienne du cancer est le seul service téléphonique national, bilingue et sans frais au Canada à offrir de l’information sur le cancer dans plus de cent langues.

Apprenez-en plus