Vous êtes ici:

Biopsie par forage sous guidage stéréotaxique

Lors d’une biopsie par forage sous guidage stéréotaxique, on emploie des techniques produisant des images à 3 dimensions, telles que l’échographie, la tomodensitométrie (TDM) ou l’imagerie par résonance magnétique (IRM), pour trouver la position exacte d’une tumeur. On en prélève un échantillon afin de l’examiner au microscope. Cet examen aussi appelé biopsie à l’aiguille sous guidage stéréotaxique ou biopsie sous guidage radiographique. On y a le plus souvent recours en présence de tumeurs mammaires ou de tumeurs cérébrales.

Pourquoi on fait une biopsie par forage sous guidage stéréotaxique

On effectue une biopsie par forage sous guidage stéréotaxique pour prélever un échantillon dans une masse ou dans une région de calcification (dépôts de calcium) qu’on ne peut pas sentir au toucher, mais qu’on peut observer au moyen d’une mammographie.

Comment se déroule une biopsie par forage sous guidage stéréotaxique du sein

La biopsie par forage sous guidage stéréotaxique ne requiert habituellement aucune préparation particulière. L’intervention dure environ une heure, mais la biopsie comme telle ne prend que quelques minutes.

  • Dans le cas d’une biopsie du sein, vous êtes étendue sur le ventre sur la table d’examen et vous laissez pendre votre sein dans une ouverture prévue à cet effet. Le médecin monte la table, puis pratique la biopsie par le dessous. L’intervention est parfois effectuée en position assise.
  • Le sein est comprimé et maintenu en place entre deux plaques de l’appareil de mammographie. Le radiologiste observe les images produites et situe la région où le prélèvement sera effectué.
  • On administre un anesthésique local pour engourdir la région, puis on pratique une petite coupure (incision) dans la peau.
  • On effectue la biopsie à l’aide d’une aiguille creuse, un aspirateur ou les deux. Grâce à une machine particulière, on dirige l’aiguille ou une sonde vers la région anormale et on prélève des échantillons de tissu.
  • Il se peut qu’on laisse un petit marqueur métallique dans le site de la biopsie afin de pouvoir retrouver la région facilement si une chirurgie additionnelle est nécessaire.
  • Les tissus retirés sont envoyés à un laboratoire afin d’être examinés au microscope.

Une fois la biopsie terminée, on enlève l’aiguille et on applique de la pression et de la glace sur la région où on a effectué le prélèvement. On couvre le site de la biopsie d’un petit bandage. Des points de suture ne seront pas nécessaires.

Comment se déroule une biopsie par forage sous guidage stéréotaxique du cerveau

On peut avoir recours à la biopsie par forage sous guidage stéréotaxique en présence de tumeurs qu’on ne pourra probablement pas enlever par chirurgie, comme des tumeurs situées profondément dans le cerveau.

  • On administre un anesthésique local pour geler le cuir chevelu. Dans certains cas, on fait une anesthésie générale.
  • Un cadre particulier est fixé sur la tête pour la maintenir en place pendant que le chirurgien cible la tumeur. Il pratique une coupure (incision) dans le cuir chevelu et perce un petit trou dans le crâne.
  • On effectue généralement une IRM ou une TDM pour aider le chirurgien à guider une aiguille creuse dans la tumeur et y prélever des échantillons de tissu.
  • Les tissus retirés sont envoyés à un laboratoire afin d’être examinés au microscope.

Une fois la biopsie terminée, on enlève l’aiguille et on referme l’incision avec des points de suture. On couvre le site de la biopsie d’un petit bandage. Les points de suture sont retirés après 10 à 14 jours.

Effets secondaires

Il est possible que des effets secondaires surviennent après l’intervention, mais chaque personne les ressent différemment. Les effets secondaires de la biopsie par forage sous guidage stéréotaxique du sein sont habituellement des effets à court terme. Ils peuvent comprendre :

  • ecchymoses ou saignements importants (rare)
  • sensibilité du sein
  • infection du point d’injection ou du site de l’incision chirurgicale

Avisez les membres de votre équipe de soins si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres problèmes que vous croyez liés à la chirurgie. Plus vite vous les informez de ces problèmes, plus rapidement ils pourront vous proposer des moyens de les prendre en charge.

La biopsie par forage sous guidage stéréotaxique du cerveau ne devrait pas engendrer d’effets secondaires. Une hémorragie cérébrale peut survenir, mais cela est rare.

Ce que signifient les résultats

Les prélèvements sont expédiés à un laboratoire de pathologie. Un pathologiste (médecin spécialisé dans les causes et la nature des maladies) les examine afin de déterminer s’ils contiennent des cellules cancéreuses. Le rapport de pathologie révèle le type et les caractéristiques des cellules présentes et précise si celles-ci sont normales, anormales mais non cancéreuses, ou cancéreuses.

Si le rapport indique que les cellules sont cancéreuses, il pourrait être nécessaire de les étudier davantage. Vous pourriez devoir subir d’autres examens afin de déterminer le type de tumeur, d’évaluer la rapidité à laquelle les cellules croissent et de savoir si les cellules cancéreuses se sont propagées dans les tissus normaux voisins.

Ce qui se passe si le résultat est anormal

Les résultats d’une biopsie par forage sous guidage stéréotaxique permettent généralement au médecin de déterminer si la personne devra subir une chirurgie. Il décidera également si d’autres examens ou interventions sont nécessaires.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Jessie Lee-McIsaac Prévenir le cancer par des politiques de vie saine en milieu scolaire

Plus de details

Quel est le risque à vie d’avoir le cancer?

Icône - 1 sur 2

Selon le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer, environ la moitié des Canadiens pourraient recevoir un diagnostic de cancer au cours de leur vie.

Apprenez-en plus