Vous êtes ici:

Biopsie par forage sous guidage stéréotaxique

Une biopsie par forage sous guidage stéréotaxique est un type de biopsie lors de laquelle on utilise des images tridimensionnelles (stéréotaxiques) pour trouver la position exacte d’une tumeur ou d’une anomalie dans le sein. Ces images permettent de diriger une grosse aiguille creuse ou une sonde afin de faire un prélèvement tissulaire. Cet examen peut aussi être appelé biopsie à l'aiguille sous guidage stéréotaxique ou biopsie sous guidage radiographique.

Pourquoi on fait une biopsie par forage sous guidage stéréotaxique

On a recours à ce type de biopsie :

  • pour prélever un fragment de tissu dans une masse qu’on ne peut sentir au toucher (non palpable) mais qu'on voit à la mammographie
  • lorsque la mammographie révèle une région suspecte ou des petits dépôts de calcium
  • pour faire un prélèvement dans une nouvelle masse ou dans une zone de calcifications observée dans un ancien site chirurgical
  • quand le sein est déformé
  • pour déterminer si une masse est non cancéreuse (bénigne) sans pratiquer de biopsie chirurgicale

Comment se déroule une biopsie par forage sous guidage stéréotaxique

La biopsie par forage sous guidage stéréotaxique ne requiert habituellement pas de préparation spéciale et elle est de courte durée.

  • La femme s'étend sur le ventre sur une table spéciale et laisse pendre son sein dans l'ouverture prévue à cet effet; l'intervention est parfois pratiquée lorsque la femme est assise.
  • Le sein est comprimé et maintenu en place entre 2 plaques de l'appareil de mammographie.
  • Le radiologiste observe les images et situe la région où le prélèvement sera effectué.
  • On a recours à l'anesthésie locale pour engourdir la région.
  • On fait une petite coupure (incision) dans la peau.
  • La visualisation par ordinateur permet de guider une aiguille creuse ou une sonde dans la région où l'on doit faire le prélèvement. L’aiguille renferme un outil tranchant particulier.
  • On fait plusieurs petits prélèvements de tissu.
  • On doit retirer l’aiguille après chaque prélèvement et la réinsérer pour faire le prélèvement suivant.
  • On peut avoir recours à deux types de dispositifs pour faire plus de prélèvements ou pour obtenir de plus gros échantillons de tissu.
    • Un système spécial de prélèvement par aspiration, comme Mammotome ou MIBB (« biopsie mammaire à effraction minimale ») a recours à la succion pour aspirer du tissu dans un cylindre inséré dans le tissu du sein. Un couteau rotatif coupe ensuite les morceaux de tissu mammaire sans qu'on ait à retirer et à réinsérer le dispositif. On peut prélever environ deux fois plus de tissu que lors d'une biopsie par forage.
    • Le système ABBI (Advanced breast biopsy instrument) a recours à un couteau cylindrique rotatif pour prélever un gros morceau de tissu. Il est possible qu'on doive faire des points de suture après l'intervention puisque le prélèvement est plus gros.
  • Il se peut qu’un petit marqueur métallique soit laissé dans la région de la biopsie afin qu’on puisse la repérer plus tard si une chirurgie additionnelle était nécessaire.
  • Une fois la biopsie terminée :
    • On applique une pression et de la glace sur la région après la biopsie.
    • On couvre le site de la biopsie d’un petit bandage.
    • La personne peut reprendre ses activités normales après 24 heures.

Effets secondaires possibles

Il est possible que certains effets secondaires se produisent à la suite d’une biopsie par forage sous guidage stéréotaxique. Cependant, ils n’affectent pas toutes les personnes; si c’est le cas, chacune ne les ressent pas de la même façon. La plupart des effets secondaires engendrés par ce type de biopsie sont des effets à court terme, dont les suivants :

  • léger saignement ou petite ecchymose
  • sensibilité du sein
  • douleur
    • Certaines personnes éprouvent de la douleur durant l’intervention.
  • infection

Ce que signifient les résultats

Les prélèvements sont expédiés au laboratoire de pathologie. Un pathologiste (médecin spécialisé dans les causes et la nature des maladies) les examine afin de déterminer s’ils contiennent des cellules cancéreuses. Le rapport de pathologie indique les caractéristiques et le type des cellules présentes et précise si elles sont normales, non cancéreuses ou cancéreuses.

Ce qui se passe si on détecte un changement ou une anomalie

Les résultats d’une biopsie par forage sous guidage stéréotaxique permettent généralement au médecin de déterminer si la personne devra subir une chirurgie. Il décidera également si d’autres examens ou interventions sont nécessaires.

Limites de la biopsie par forage sous guidage stéréotaxique

Il peut être difficile de faire des prélèvements par biopsie par forage sous guidage stéréotaxique :

  • lorsque la masse se trouve juste sous la peau (lésion superficielle)
  • lorsque les zones de calcifications sont très petites (microcalcifications)
  • du côté interne ou externe du sein

Dans de rares cas, on pourrait avoir fait la biopsie par forage sous guidage stéréotaxique complètement à côté de la région atteinte ou ne pas l’avoir faite dans toutes les régions qui sont réellement cancéreuses.

pathologie

Étude des maladies, dont leurs causes, leur évolution et leurs effets sur le corps.

Symptômes, processus ou manifestations d’une maladie.

Un médecin spécialisé dans la détermination des causes et de la nature des maladies est appelé pathologiste. Le pathologiste aide à préciser le diagnostic, le pronostic et le traitement d’une maladie en étudiant au microscope les cellules et les tissus prélevés et en faisant des tests de laboratoire.

Le terme pathologique désigne tout ce qui est relatif à la pathologie. Il peut aussi se rapporter à quelque chose qui est lié à une maladie ou causé par une maladie, comme une fracture pathologique.

Histoires

Rose-Marie LeBlanc Si je peux aider ne serait-ce qu’une personne au cours de ma vie, ça en vaut la peine.

Lisez l’histoire de Rose-Marie

Passer à l’action contre tous les cancers

Icône – point d’interrogation

Le plus récent rapport Statistiques canadiennes sur le cancer révèle que les cancers du poumon, colorectal, du sein et de la prostate devraient représenter la moitié de tous les nouveaux cas de cancer diagnostiqués en 2017. Découvrez ce que vous pouvez faire pour réduire le fardeau du cancer.

Apprenez-en plus