Vous êtes ici:

Scintigraphie à la MIBG

La scintigraphie à la MIBG (métaiodobenzylguanidine) est un examen d’imagerie en médecine nucléaire. Elle associe une petite quantité de matière radioactive à une substance appelée métaiodobenzylguanidine (MIBG) pour détecter certains types de tumeurs dans le corps.

Pourquoi on fait une scintigraphie à la MIBG

La MIBG est absorbée par des cellules spécialisées appelées cellules neuroendocrines. Vous avez de ces cellules dans tout votre corps.

On fait habituellement une scintigraphie à la MIBG pour détecter et diagnostiquer certains types de tumeurs, dont les suivants :

  • phéochromocytome, une tumeur de la glande surrénale
  • neuroblastome, une tumeur qui prend naissance dans les cellules nerveuses immatures

Se préparer pour une scintigraphie à la MIBG

Certains médicaments peuvent nuire à l’examen. On pourrait vous demander de cesser de prendre certains médicaments, y compris les médicaments contre le rhume et les allergies, pendant plusieurs jours avant l’examen. Discutez avec votre équipe de soins afin de savoir quels médicaments vous devriez éviter de prendre et pour combien de temps.

Vous devrez prendre une solution d’iode spéciale ou des comprimés d’iodure de potassium pour aider à protéger votre thyroïde de la matière radioactive utilisée pendant l’examen. La plupart des personnes commencent à prendre le médicament 1 jour avant l’examen et continuent de le prendre pendant 2 ou 3 jours ensuite.

Comment se déroule une scintigraphie à la MIBG

La scintigraphie à la MIBG est généralement effectuée au service de médecine nucléaire d’un hôpital, en consultation externe (vous ne passerez pas la nuit à l’hôpital). L’examen se fait par étapes et sur une période de 2 à 4 jours.

Le premier jour, on vous injectera la MIBG radioactive dans une veine du bras ou de la main. Il faut environ 24 heures à cette substance pour voyager dans tout votre corps et pour être absorbée par les cellules. On vous indiquera à quel moment, habituellement le lendemain, revenir au service pour la scintigraphie.

Durant la scintigraphie, vous devez vous allonger sur une table et rester vraiment immobile pendant qu’une caméra spéciale ou un appareil de scintigraphie se déplace au-dessus de votre corps et prend des clichés. L’examen dure habituellement de 1 à 2 h.

Il est possible qu’on effectue une autre scintigraphie 48 heures après l’injection. Dans certains cas, on pourrait aussi faire la scintigraphie 72 heures après l’injection.

Après une scintigraphie à la MIBG

Le corps a besoin de quelques jours pour éliminer la matière radioactive par l’intermédiaire de votre urine ou de vos selles. Vous ne remarquerez aucun changement à votre urine ou à vos selles. Boire beaucoup de liquide après l’examen aide à éliminer la matière de votre corps. On vous indiquera probablement de vous laver les mains à fond après être allé aux toilettes.

Effets secondaires

La scintigraphie à la MIBG engendre rarement des effets secondaires. L’injection de la MIBG radioactive peut engendrer une hausse de la pression artérielle, mais cet effet n’est pas courant. On pourrait vérifier votre pression artérielle après l’injection pour s’assurer qu’elle est normale.

Ce que signifient les résultats

Un médecin spécialiste en médecine nucléaire observe les clichés pris lors de la scintigraphie et prépare un rapport contenant les résultats. Le médecin observe les taches sur les images, qui montrent où la MIBG s’est accumulée. Ces taches peuvent montrer où les tumeurs ont pris naissance et si elles se sont propagées ailleurs dans le corps.

Votre médecin décidera si d’autres examens, traitements ou suivi sont nécessaires.

Considérations particulières pour les enfants

Le fait de préparer un enfant à un examen ou à une intervention peut réduire son niveau d'anxiété, accroître sa collaboration et l'aider à développer des habiletés d'adaptation. La préparation suppose d’expliquer à l’enfant ce qui se passera lors de l’intervention, y compris ce qu’il verra, ressentira, entendra, goûtera ou sentira. Il est possible qu’on administre un sédatif à certains jeunes enfants pour les aider à demeurer immobiles pendant la scintigraphie.

La préparation d’un enfant à une scintigraphie à la MIBG dépend de son âge et de son expérience. Apprenez-en davantage sur la façon d’aider votre enfant à faire face aux tests et au traitement.

scintigraphie

Technique d’imagerie qui consiste à administrer une petite quantité de substance radioactive (appelée radio-isotope). Une fois injectée, cette substance circule dans le corps et s’accumule dans certains tissus. Un appareil spécialisé (gamma-caméra) détecte les rayonnements émis par les radio-isotopes et permet d’obtenir une image des organes ou des structures.

Cette technique, qu’on utilise en médecine nucléaire, est aussi appelée scintigraphie à isotopes radioactifs ou scintigraphie radioisotopique.

glande surrénale

Petite glande située au-dessus de chaque rein qui produit diverses hormones participant à différentes fonctions corporelles, dont le métabolisme (processus chimiques nécessaires au fonctionnement, à la croissance et à la reproduction des cellules), la fréquence cardiaque, la pression artérielle et le contrôle du taux de sucre sanguin.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Dr Daniel De Carvalho Déjouer les cellules souches cancéreuses pour stopper leur croissance

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus