Vous êtes ici:

Ponction lombaire

Lors d'une ponction lombaire, on enlève une petite quantité de liquide céphalorachidien (LCR) dans l'espace entourant la moelle épinière afin de l'examiner au microscope. Le LCR est le liquide qui entoure et protège le cerveau et la moelle épinière. La ponction lombaire est aussi appelée rachicentèse ou prélèvement de liquide céphalorachidien (LCR).

Pourquoi on fait une ponction lombaire

On fait une ponction lombaire pour :

  • examiner le LCR afin de vérifier le nombre de cellules sanguines ainsi que le taux de protéines et de glucose;
  • mesurer la pression du LCR dans l'espace situé autour de la moelle épinière;
  • enlever du LCR afin de réduire la pression dans l'espace situé autour de la moelle épinière;
  • vérifier la présence d'un cancer du cerveau et de la moelle épinière;
  • vérifier la présence d'un cancer qui peut affecter le système nerveux central, comme une leucémie ou un lymphome;
  • vérifier la présence d’infection ou d’inflammation, de saignements autour du cerveau ou de la moelle épinière et de maladies du cerveau et de la moelle épinière;
  • injecter un anesthésique dans le LCR pour insensibiliser la moelle épinière (anesthésie rachidienne);
  • injecter des agents chimiothérapeutiques dans le LCR pour traiter une leucémie ou d'autres types de cancer du système nerveux central (chimiothérapie intrathécale);
  • injecter un produit de contraste dans le LCR pour mieux voir la moelle épinière et le LCR à la radiographie.

Comment on fait une ponction lombaire

La ponction lombaire peut être faite à la clinique ou à l'hôpital. L'intervention complète dure habituellement de 15 à 30 minutes. (Le prélèvement de LCR ne prend lui-même généralement que quelques minutes.) Un professionnel de la santé vous aide à vous mettre dans la bonne position et à la maintenir tout au long de l’intervention. Il est important de rester le plus immobile possible pendant la ponction lombaire, qu'on soit allongé ou assis.

Durant la ponction lombaire, vous serez normalement couché sur le côté, les genoux repliés sur le thorax et le menton rentré vers l'intérieur, comme pour former la lettre C. Vous pouvez aussi être assis et vous pencher vers l'avant avec le dos faisant face au médecin. Ces positions aident à élargir les espaces entre les os de la colonne vertébrale (vertèbres) afin qu'on puisse insérer l'aiguille plus facilement.

La peau du dos est nettoyée à l'aide d'une solution antiseptique et on injecte un anesthésique local dans la peau au-dessus de la colonne inférieure pour engourdir la région. Vous pourriez éprouver une brûlure lorsque l'anesthésique est injecté.

Puis on insère dans la peau une aiguille à ponction qu’on fait glisser entre deux vertèbres jusqu'à ce qu'elle parvienne dans l'espace qui contient le LCR. L'aiguille n'entre pas dans la moelle épinière puisqu’on l’insère dans le bas du dos. La moelle épinière ne descend pas aussi bas.

La plupart des personnes éprouvent une certaine pression ou une brûlure lorsque l'aiguille à ponction est insérée. Si l'aiguille touche un nerf, vous pourriez aussi ressentir des picotements le long de vos jambes. Ce n'est alors que temporaire.

On prélève un peu de LCR qu'on envoie au laboratoire pour qu'il soit examiné ou on en enlève plus pour réduire la pression autour de la moelle épinière. Un agent chimiothérapeutique ou un autre médicament peut être injecté dans le LCR si cela fait partie de votre plan de traitement.

On retire ensuite l'aiguille et on nettoie la région avant d’y poser un petit bandage.

Pour réduire la possibilité qu’un mal de tête se manifeste après l’intervention, on vous indiquera de vous allonger sur le dos pendant 1 ou 2 heures environ. On vous encouragera aussi à boire beaucoup de liquide et à vous reposer pendant plusieurs heures après l’intervention.

Effets secondaires

Il n’est pas courant que la ponction lombaire engendre des problèmes graves. Les effets secondaires suivants sont possibles :

  • Mal de tête
  • Mal de dos
  • Nausées et vomissements
  • Étourdissements
  • Irritation d’un nerf, causant temporairement un engourdissement, des picotements ou de la douleur dans vos jambes
  • Infection à l’endroit où l’aiguille a été insérée
  • Saignement dans le canal rachidien

Appelez le médecin si :

  • vous avez un mal de tête intense ou un mal de tête qui dure depuis plus d’une semaine;
  • vous observez des signes d’infection, comme de la fièvre et des frissons;
  • il y a de la rougeur, de l’enflure, de la douleur, un saignement ou un écoulement dans la région où l’aiguille a été insérée;
  • vous éprouvez des picotements ou un engourdissement dans le bas du dos ou les jambes.

Ce que signifient les résultats

Le LCR, qui est généralement clair et incolore, est examiné et analysé en laboratoire.

  • Un LCR trouble ou un nombre élevé de globules blancs dans le LCR peut signifier que vous avez une infection.
  • La présence de sang ou de globules rouges dans le LCR peut signifier qu’il y a un saignement dans le cerveau ou la moelle épinière ou tout autour.
  • La présence de cellules cancéreuses dans le LCR peut indiquer une tumeur primitive ou métastatique au cerveau, une leucémie ou un lymphome.
  • Une grande quantité de protéines peut laisser croire à une infection, un saignement ou une maladie.
  • Un faible taux de glucose (sucre) peut signifier que vous avez une infection.
  • Une hausse de la pression du LCR pourrait être attribuable à une enflure ou à un saignement dans le cerveau, à une infection ou à d'autres problèmes.

Ce qui se passe si le résultat est anormal

Selon les résultats, votre médecin décidera si d’autres examens, traitements ou suivi sont nécessaires.

Considérations particulières pour les enfants

Le fait qu'un enfant soit préparé à un examen ou à une intervention peut réduire son niveau d'anxiété, accroître sa collaboration et l'aider à développer des habiletés d'adaptation. La préparation suppose d’expliquer à l’enfant ce qui se passera lors de l’intervention, y compris ce qu’il verra, ressentira, entendra, goûtera ou sentira.

Il est possible que vous puissiez demeurer dans la pièce avec votre enfant durant l’intervention.

Rester longtemps immobile ou dans la même position peut être stressant pour un enfant. Répéter la position avant l’intervention peut aider l’enfant à sentir qu’il maîtrise et comprend mieux ce qu’il doit faire. L’infirmière peut aider l’enfant à demeurer immobile en le tenant en place durant l’intervention.

Selon l’âge de l’enfant, on pourrait lui administrer un sédatif. Si tel est le cas, il se peut qu’on lui interdise de boire ou de manger plusieurs heures avant l'examen et qu’on lui fasse une intraveineuse.

On pourrait appliquer une crème qui engourdit la région où l’aiguille sera insérée. Si vous devez appliquer la crème d’avance à la maison, le médecin ou l’infirmière vous montrera comment faire.

La préparation d’un enfant à la ponction lombaire dépend de son âge et de son expérience. Apprenez-en davantage sur la façon d’aider votre enfant à faire face aux tests et au traitement.

Histoires

Lisa Hamel Je suis la preuve qu’il est possible de mener une vie normale après le cancer.

Lisez l’histoire de Lisa

De l’aide pour les fumeurs qui veulent cesser de fumer

Illustration du symbole d’interdiction de fumer

Il est normal d’avoir besoin d’aide pour cesser de fumer. La Société canadienne du cancer est là pour soutenir les fumeurs qui sont prêts à arrêter et même ceux qui ne le sont pas.

Apprenez-en plus