Vous êtes ici:

Chirurgie au laser

Lors d’une chirurgie au laser, on a recours à un laser (faisceau de lumière intense) pour faire des incisions sans saignement dans les tissus. Cette intervention porte aussi le nom de traitement au laser, de photoablation ou de photocoagulation.

Pourquoi effectuer une chirurgie au laser

Dans le cadre d’un traitement du cancer, on peut avoir recours à la chirurgie au laser pour :

  • détruire les cellules cancéreuses
  • enlever une tumeur ou du tissu anormal situé à la surface ou près de la surface d’un organe ou de la peau
  • soulager des symptômes causés par la tumeur, comme des saignements, de la douleur, un essoufflement ou une obstruction

La chirurgie au laser ne peut pas être employée pour traiter tous les types de cancer. Elle peut être utile dans les cas suivants :

Comment se déroule une chirurgie au laser

On pratique habituellement la chirurgie au laser en clinique ou en salle d’opération à l’hôpital. Il est possible qu’on vous administre un anesthésique ou un sédatif avant l’intervention. Le médecin utilise parfois un endoscope (un instrument semblable à un tube, muni d’une source lumineuse et d’une lentille) pour localiser la tumeur, diriger le laser vers le tissu à traiter et émettre le faisceau laser.

Le faisceau laser sert à chauffer et à pulvériser les cellules anormales. On peut aussi l’employer pour enlever un petit fragment de tissu qu’on examinera au microscope. Lorsque le médecin a terminé l’intervention, il éteint le laser et retire l’endoscope s’il en a utilisé un.

On peut employer différents types de laser dans la chirurgie au laser. C’est la profondeur à laquelle ils pénètrent le tissu qui les différencie. Les types de laser suivants sont les 3 types de laser les plus couramment utilisés pour traiter le cancer.

Le laser au gaz carbonique (CO2) permet d'enlever des couches minces de peau situées à la surface sans entrer dans les couches profondes. On l’utilise pour traiter les tumeurs situées à la surface de la peau ou d’un organe (tumeurs qui n’ont pas pénétré le tissu en profondeur). On l’emploie aussi pour traiter certains états précancéreux, comme la néoplasie intra-épithéliale cervicale (CIN) ou le carcinome in situ du col de l’utérus.

Le laser à colorants est employé dans la thérapie photodynamique (TPD), une intervention au cours de laquelle on utilise des médicaments qui deviennent actifs lorsqu’ils sont exposés à la lumière (photosensibilisants) pour détruire les cellules cancéreuses. Le laser traverse les couches de tissu situées près de la surface. Il ne peut pas traverser plus de 3 mm (environ 1/10 de pouce) de tissu. Le laser à colorants est employé en chirurgie de l’œil. On l’utilise aussi pour traiter les tumeurs situées à la surface ou tout juste sous la surface de la peau et du revêtement d’organes internes comme le poumon, l’œsophage, le tube digestif et la vessie. Le laser à colorants est remplacé par des lasers plus petits et moins coûteux.

Le laser au néodyme-YAG (grenat d’yttrium-aluminium) peut pénétrer plus profondément dans le tissu que d’autres types de laser. Le laser au néodyme-YAG peut être émis par des faisceaux de fibres optiques d’endoscopie permettant de traiter certaines parties du corps qui sont difficiles à atteindre. Il permet de traiter certains types de cancer, y compris le cancer de la gorge, de la peau, du foie et de la prostate. On l’emploie aussi pour arrêter un saignement ou enlever des cellules anormales de la peau.

Effets secondaires

Peu importe le traitement, il est possible que des effets secondaires se produisent, mais chaque personne les ressent différemment. Bien que la chirurgie au laser puisse engendrer certains effets secondaires, ces effets sont moins importants que ceux causés par d’autres traitements du cancer. Les effets secondaires de la chirurgie au laser dépendent surtout de la région du corps qui est traitée.

Les effets secondaires peuvent survenir n’importe quand pendant, tout de suite après ou quelques jours voire quelques semaines après la chirurgie au laser. La plupart disparaissent lorsque le traitement est terminé. En général, la plupart des personnes ne ressentent pas d'effets tardifs à la suite d'une chirurgie au laser.

Avisez votre équipe de soins de santé si vous éprouvez ces effets secondaires ou d’autres que vous croyez liés à votre chirurgie au laser. Plus vite vous leur mentionnez tout problème, plus rapidement ils pourront vous dire comment aider à les soulager.

Douleur

La douleur se manifeste souvent après la chirurgie au laser à cause du traumatisme subi par le tissu lors de l'intervention. Il est possible que la douleur prenne du temps avant de s’atténuer après la chirurgie au laser, selon l’opération pratiquée ainsi que le rétablissement et la tolérance à la douleur de la personne. On peut avoir recours aux médicaments antidouleur pour maîtriser la douleur. Si la douleur persiste ou que les médicaments antidouleur ne la soulagent pas, consultez votre médecin.

Apprenez-en davantage sur la douleur.

Saignements

Les saignements sont moins susceptibles de se produire après une chirurgie au laser qu’après d’autres techniques chirurgicales, puisque la chaleur dégagée par le laser referme les vaisseaux sanguins. Avisez votre médecin ou votre équipe de soins de santé si vous avez des saignements importants après la chirurgie au laser.

Infection

Le laser produit de la chaleur qui stérilise la région traitée, ce qui réduit les risques d’infection. Signalez à votre équipe de soins de santé tout signe d’infection, comme un écoulement inhabituel et de la fièvre. On pourrait vous prescrire des médicaments si une infection se manifeste.

Apprenez-en davantage sur l’infection.

Considérations particulières pour les enfants

Le fait qu'un enfant soit préparé à un examen ou à une intervention peut réduire son niveau d'anxiété, accroître sa collaboration et l'aider à développer des habiletés d'adaptation. Les parents ou la personne qui prend soin de l’enfant peuvent aider à sa préparation en lui expliquant ce qui se passera lors de l’examen, dont ce qu'il verra, ressentira et entendra.

La façon dont vous pourrez aider l’enfant à se préparer à la chirurgie au laser dépend de son âge et de son expérience. Apprenez-en davantage sur la façon d’aider un enfant à faire face aux tests et au traitement.

Questions à poser sur la chirurgie au laser

Afin de prendre les bonnes décisions pour vous, posez des questions sur la chirurgie au laser à votre équipe de soins de santé.

thérapie photodynamique (TPD)

Traitement qui consiste à administrer des médicaments qui deviennent actifs lorsqu’ils sont exposés à la lumière (photosensibilisants).

Au cours de la TPD, le photosensibilisant est appliqué sur la peau ou injecté dans une veine et les cellules cancéreuses absorbent cette substance. Après une certaine période, les cellules cancéreuses sont exposées à la lumière, ce qui active le photosensibilisant et détruit les cellules cancéreuses.

La thérapie photodynamique est aussi appelée photochimiothérapie, photoirradiation et photothérapie.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Eleanor Rudd Nos efforts n’ont rien de comparable à ce que les femmes vivent lorsqu’on leur dit : “vous avez le cancer”.

Plus de détails

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus