Vous êtes ici:

Laparoscopie

La laparoscopie est une intervention qui permet d’examiner l’abdomen ou le bassin à l’aide d’un laparoscope, qui est un instrument mince semblable à un tube muni d’une source lumineuse et d’une lentille.

Pourquoi on fait une laparoscopie

La laparoscopie peut être effectuée pour diagnostiquer un cancer. On peut y avoir recours pour :

  • examiner les organes abdominaux et pelviens, y compris les ganglions lymphatiques;
  • faire des prélèvements de tissus afin de les examiner au microscope;
  • savoir jusqu'où le cancer s’est propagé avant de prendre des décisions sur le traitement;
  • trouver la cause de saignements internes, d’une obstruction ou de l’accumulation de liquide.

La laparoscopie peut aussi être utilisée dans d’autres situations que pour diagnostiquer un cancer, par exemple pour tenter de détecter des kystes, une maladie inflammatoire pelvienne ou l’endométriose. On peut aussi avoir recours à la laparoscopie pour retirer certains organes du bassin et de l’abdomen, comme l’utérus, les ovaires, la vésicule biliaire ou l’appendice.

Comment se déroule une laparoscopie

La laparoscopie se déroule en salle d'opération d'un hôpital, alors que vous êtes sous anesthésie générale (vous serez inconscient). Selon ce qui est effectué durant la laparoscopie, l’intervention peut durer de 30 à 90 minutes.

Votre équipe de soins vous donnera toutes les directives nécessaires avant l’examen. Vous ne pouvez pas boire ni manger pendant au moins 8 heures avant l’examen. Vérifiez auprès de votre équipe de soins si vous devez cesser de prendre vos médicaments avant la laparoscopie. N’arrêtez pas de prendre vos médicaments sans avoir d'abord parlé à votre équipe de soins.

Le médecin fait une petite coupure (incision) dans l’abdomen, près du nombril, pour insérer le laparoscope dans l’abdomen. D’autres petites coupures pourraient être pratiquées pour d’autres instruments, si ceux-ci sont nécessaires.

On injecte du gaz dans l’abdomen pour le distendre, ce qui permet au médecin d’avoir plus d’espace pour voir les organes abdominaux. Au cours de la laparoscopie, on pourrait prélever du tissu qui sera examiné. On pratique parfois d’autres interventions comme d’enlever ou de réparer un organe, de retirer des kystes ou du tissu cicatriciel ou d’arrêter un saignement.

À la fin de la laparoscopie, on retire les instruments et on évacue le gaz de l’abdomen. Les coupures sont refermées à l’aide de points de suture ou en appliquant un petit bandage sur la région.

Votre équipe de soins peut vous donner des analgésiques et des antibiotiques pour prévenir les infections.

Vous pouvez retourner à la maison après vous être rétabli de la laparoscopie, souvent le jour même. Il faudra toutefois qu’une personne vous reconduise chez vous. Votre médecin vous dira quand vous pouvez reprendre vos activités habituelles. Ne soulevez aucun objet lourd et ne faites aucun travail intense avant que votre médecin vous dise que vous pouvez le faire sans danger.

Effets secondaires

Les effets secondaires de la laparoscopie peuvent comprendre les suivants :

  • Somnolence ou faiblesse
  • Douleur à l’épaule due au gaz utilisé durant la laparoscopie
  • Douleur dans la région de l’incision
  • Sensation de ballonnement
  • Incapacité d’uriner
  • Changements dans les selles

Comme pour toute intervention chirurgicale, une laparoscopie comporte certains risques, dont les suivants :

  • Réaction à l’anesthésique
  • Dommage aux organes ou aux vaisseaux sanguins
  • Saignements
  • Caillots sanguins
  • Infection

Ce que signifient les résultats

La laparoscopie peut aider à savoir s’il y a présence de cancer et à établir jusqu’où le cancer peut s’être propagé. Elle peut aider à diagnostiquer les types de cancer suivants :

  • Cancer de l’ovaire
  • Cancer de la trompe de Fallope
  • Cancer du foie
  • Cancer du pancréas
  • Cancer du côlon
  • Cancer de l’œsophage
  • Cancer de l'intestin grêle
  • Cancer de l’estomac
  • Cancer de l’utérus
  • Mésothéliome péritonéal

La laparoscopie peut aussi aider à diagnostiquer un autre cancer qui s’est propagé aux organes abdominaux et pelviens.

Ce qui se passe si le résultat est anormal

Selon les résultats, votre médecin décidera si d’autres examens, traitements ou suivi sont nécessaires.

Considérations particulières pour les enfants

Le fait qu'un enfant soit préparé à un examen ou à une intervention peut réduire son niveau d'anxiété, accroître sa collaboration et l'aider à développer des habiletés d'adaptation. La préparation suppose d’expliquer à l’enfant ce qui se passera lors de l’intervention, y compris ce qu’il verra, ressentira, entendra, goûtera ou sentira.

La préparation d’un enfant à la laparoscopie dépend de son âge et de son expérience. Apprenez-en davantage sur la façon d’aider votre enfant à faire face aux tests et au traitement.

  • Besoin de plus d’information?

    Appelez-nous sans frais au 1 888 939-3333

    « Ou écrivez-nous. Nous vous répondrons par courriel ou par téléphone si vous nous laissez vos coordonnées. Si nous ne pouvons pas vous joindre par téléphone, nous vous laisserons un message vocal. »

    Si vous êtes à l'extérieur du Canada

    Nous pouvons fournir des renseignements sur les soins et les services de soutien pour le cancer au Canada uniquement. Si vous recherchez un organisme de lutte contre le cancer dans votre pays, visitez les sites de l’Union For International Cancer Control ou de l’International Cancer Information Service Group.

Histoires

Robert Heimbecker Les enfants ne devraient pas s’inquiéter à propos de chirurgie et de chimiothérapie.

Plus de details

Comment stopper le cancer avant qu’il n’apparaisse?

Découvrez comment 16 facteurs peuvent affecter votre risque de cancer et comment prendre les choses en main à l’aide de notre outil interactif – C’est ma vie! Présenté en partenariat avec Desjardins.

Apprenez-en plus