Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Biopsie conique

Lors d'une biopsie conique, on enlève un morceau de tissu en forme de cône dans le col de l'utérus. On forme le cône en enlevant la partie externe du col la plus près du vagin et une partie du canal endocervical (passage qui relie l’utérus au vagin). La biopsie conique est aussi appelée conisation.

Schéma de la biopsie conique

Pourquoi on fait une biopsie conique

On peut faire une biopsie conique pour :

  • surveiller les résultats de tests Pap qui sont toujours anormaux;
  • diagnostiquer des états précancéreux du col de l’utérus;
  • diagnostiquer un cancer invasif du col de l’utérus (cancer qui s’étend dans le tissu voisin ou qui s’est propagé au-delà du col);
  • traiter des états précancéreux du col de l’utérus, un carcinome in situ ou un cancer du col de l’utérus de stade IA1.

Apprenez-en davantage sur les états précancéreux du col de l’utérus et la stadification du cancer du col de l’utérus.

Comment se déroule une biopsie conique

On fait toutes les biopsies coniques lors d’une colposcopie. La colposcopie est une intervention lors de laquelle on a recours à un colposcope (instrument muni d’une loupe et d’une lumière). Elle permet au médecin de voir la région et de diriger les outils utilisés pour faire la biopsie conique. Le médecin insère un spéculum (instrument utilisé lors du test Pap également) dans le vagin pour le garder ouvert. Il se sert ensuite du colposcope pour observer le vagin et le col de l’utérus.

On peut faire la biopsie conique de 3 façons.

  • Lors de la technique d'excision électrochirurgicale à l'anse (LEEP), on utilise une boucle mince de fil chauffé par un courant électrique pour enlever du tissu du col de l’utérus.
  • Lors de l'excision à la lame froide, on se sert d’un scalpel chirurgical pour enlever du tissu du col de l’utérus.
  • Lors de la chirurgie au laser, ou excision au laser, on a recours à un laser (faisceau lumineux étroit et intense) pour enlever du tissu du col de l’utérus.

Une fois qu’on a enlevé le tissu du col de l’utérus, on l’envoie au laboratoire afin qu’il soit examiné au microscope.

La façon dont on fait la biopsie conique détermine où elle se déroule. On peut vous faire une biopsie conique dans le bureau du médecin, dans une clinique de colposcopie ou à l’hôpital. La méthode utilisée détermine aussi si on vous administre une anesthésie locale (on gèle la région) ou générale (vous serez inconscient). Elle détermine également si vous aurez besoin de points de suture pour refermer la plaie après.

Après une biopsie conique, il y a souvent des pertes vaginales. Elles peuvent durer quelques semaines, alors votre équipe de soins vous mentionnera d’utiliser des serviettes hygiéniques. N’insérez rien dans votre vagin, comme des tampons ou des douches vaginales, pendant les 2 à 6 semaines qui suivent l’intervention. Vous devriez aussi éviter les relations sexuelles au cours des 2 à 6 semaines qui suivent la biopsie. Signalez au médecin toute douleur inhabituelle au bassin, un saignement important (avec ou sans caillots), une douleur abdominale intense ou des signes d'infection (écoulement malodorant ou fièvre).

Apprenez-en davantage sur la technique d’excision électrochirurgicale à l’anse (LEEP) et sur la chirurgie au laser.

Effets secondaires

Peu importe le traitement, il est possible que des effets secondaires se produisent. Cependant, ils n’affectent pas toutes les personnes; si c’est le cas, chacune ne les ressent pas de la même façon.

Effets secondaires à court terme

Les effets secondaires à court terme peuvent se manifester lors de la biopsie conique, tout de suite après ou seulement quelques semaines plus tard. En général, ils sont temporaires. Ces effets peuvent être les suivants :

  • faibles crampes et léger inconfort;
  • saignement important ou légers saignements vaginaux;
  • pertes brun foncé ou jaunes;
  • infection.

Effets secondaires à long terme

Les effets secondaires à long terme peuvent apparaître bien après l’intervention et durer un long moment. Ces effets diffèrent selon le type de biopsie conique pratiqué.

La LEEP semble causer moins d’effets secondaires à long terme que les autres types de biopsie conique. Les femmes qui tombent enceintes après une LEEP peuvent accoucher un peu prématurément.

L'excision à la lame froide peut engendrer des fausses couches au deuxième trimestre et des accouchements prématurés.

La chirurgie au laser peut engendrer la formation de tissu cicatriciel dans le col de l’utérus, ce qui peut rendre les menstruations douloureuses.

Si vous tombez enceinte, dites à votre médecin que vous avez déjà eu une biopsie conique. Il vous expliquera quelle est la meilleure façon de prendre votre grossesse en charge.

Ce que signifient les résultats

Un pathologiste examinera au microscope le tissu enlevé lors de la biopsie conique. Il indiquera dans son rapport au médecin si les cellules du col de l’utérus sont normales, s’il y a un état précancéreux du col ou s’il y a un cancer du col.

Ce qui se passe si on détecte un changement ou une anomalie

Selon le rapport de pathologie, votre médecin décidera si des examens, des interventions ou des traitements supplémentaires sont nécessaires.

Le suivi peut comprendre :

  • un test Pap;
  • un test de dépistage du VPH;
  • une colposcopie;
  • une biopsie;
  • un curetage endocervical (intervention lors de laquelle on se sert d’un outil spécial appelé curette pour prélever des cellules du canal endocervical habituellement lors de la colposcopie).

Histoires

Sister Audrey Daoust Je n’aurais pas pu être mieux soutenue. Cela a été une véritable bénédiction. Je n’aurais pas pu m’en sortir toute seule.

Lisez l’histoire de Audrey

Défense des intérêts des personnes atteintes de cancer

Illustration d’un mégaphone

Nos employés et bénévoles rencontrent les élus des divers paliers de gouvernement (municipal, provincial et fédéral) pour les convaincre de faire de la lutte contre le cancer une de leurs priorités.

Apprenez-en plus