Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Antigène tumoral 125 (CA 125)

L’antigène tumoral 125 (CA 125) est une protéine produite par diverses cellules, en particulier les cellules cancéreuses de l’ovaire. On en détecte une quantité infime dans la plèvre, le péricarde et le péritoine des adultes en bonne santé.

Pourquoi on fait le dosage du CA 125

On peut faire le dosage du CA 125 pour :

  • vérifier la réaction au traitement du cancer de l’ovaire
    • Le dosage du CA 125 sert surtout à cela.
  • vérifier si le cancer de l’ovaire a réapparu après le traitement (récidive)

On n’a pas actuellement recours à cette analyse comme test de dépistage du cancer de l’ovaire parce que :

  • le dosage du CA 125 n’est pas plus élevé que la normale chez de nombreuses femmes atteintes d’un cancer de l’ovaire précoce
  • le dosage du CA 125 peut être plus élevé que la normale en présence d’une maladie bénigne et de cancers autres que celui de l’ovaire, alors il n’est pas spécifique du cancer de l’ovaire

Retour au menu

Comment se déroule le dosage du CA 125

On fait habituellement le dosage du CA 125 dans un laboratoire privé ou au laboratoire de l’hôpital. Aucune préparation spéciale n’est habituellement nécessaire.

  • On mesure habituellement le CA 125 par analyse sanguine.
  • On envoie le prélèvement sanguin au laboratoire où on l’analyse à l’aide d’appareils particuliers.

Retour au menu

Ce que signifient les résultats

Il peut y avoir une hausse du taux de CA 125 en présence d’affections non cancéreuses ou de cancers.

  • Affections non cancéreuses
    • menstruations
    • grossesse
    • endométriose
    • fibrome
    • maladie inflammatoire pelvienne
    • kystes ovariens
    • inflammation du pancréas (pancréatite)
    • maladie du foie, comme la cirrhose ou l’hépatite
    • inflammation du tissu qui entoure les poumons (plèvre)
  • Cancers
    • cancer de l’ovaire
    • cancer de l’utérus
    • cancer du col de l’utérus
    • cancer du sein
    • cancer du poumon
    • cancer de l’estomac
    • cancer colorectal
    • cancer du pancréas
    • cancer du foie

En présence d'un cancer :

  • la diminution ou le retour à la normale du taux de CA 125 pourrait signifier que le cancer a bien réagi au traitement
  • la hausse du taux de CA 125 pourrait signifier que le cancer ne réagit pas bien au traitement, qu’il évolue toujours ou qu’il a réapparu (récidive)
    • Une légère élévation n’est pas nécessairement grave. Le médecin observe plutôt la tendance à la hausse au fil du temps.

Retour au menu

Ce qui se passe si on détecte un changement ou une anomalie

Le médecin décide si d’autres examens, des interventions, un suivi ou des traitements supplémentaires sont nécessaires.

Retour au menu

Histoires

Tuli Chowdhury J’encourage tout le monde à faire du bénévolat pour la Société canadienne du cancer, et en particulier les jeunes, de poursuivre l’adolescente.

Lisez l’histoire de Tuli

Une meilleure qualité de vie grâce à un essai clinique

Illustration d’éprouvettes

Lors d’un essai clinique dirigé par le Groupe d’essais cliniques de l’INCC pour la Société, on a découvert que les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui reçoivent un traitement hormonal intermittent vivent aussi longtemps que ceux dont le traitement est ininterrompu.

Apprenez-en plus