Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Facteurs pronostiques

Un pronostic est l’acte par lequel le médecin évalue le mieux comment le cancer affectera un individu et comment il réagira au traitement.

Un facteur pronostique est un aspect du cancer ou une caractéristique de la personne qui peut jouer un rôle dans le pronostic. Un facteur prédictif influence la façon dont le cancer répond à un certain traitement. On aborde souvent les facteurs pronostiques et les facteurs prédictifs ensemble, et ils jouent tous les deux un rôle dans le choix du plan de traitement et dans l'établissement du pronostic.

De nombreux facteurs peuvent affecter le pronostic d'une personne. Des facteurs pronostiques et prédictifs parmi les plus importants sont liés au cancer et peuvent comprendre :

  • le type de cancer
  • le sous-type de cancer
    • Le sous-type est fondé sur le type de tissu ou de cellules (histologie).
  • la taille de la tumeur
  • l'emplacement du cancer
    • Un cancer qui s'est propagé aux ganglions lymphatiques ou dans un emplacement éloigné de la tumeur engendre généralement un pronostic moins favorable qu'un cancer confiné à l'emplacement ou à l'organe dans lequel il a pris naissance.
  • la classification histologiqueclassification histologiqueDescription d’une tumeur qui indique jusqu’à quel point les cellules cancéreuses diffèrent des cellules normales en apparence (différenciation), à quelle vitesse elles se développent et se divisent et quelle est leur tendance à se propager. du cancer
  • le stadestadeDescription de l’étendue du cancer dans le corps, y compris la taille de la tumeur, le degré de dissémination des cellules cancéreuses dans les ganglions lymphatiques et la propagation de ces cellules de l’emplacement initial vers d’autres parties du corps. du cancer

D'autres facteurs peuvent affecter le pronostic, soit :

  • l'âge et le sexe de la personne
  • l'état de santé global de la personne
  • la présence d'autres troubles médicaux
  • la présence de symptômes spécifiques liés au cancer tels que :
    • une perte de poids
    • la douleur
    • l'enflure (oedème)
    • la fièvre
  • des caractéristiques particulières du cancer telles que :
    • la profondeur de l'envahissement
    • le modèle de croissance de la tumeur (papillaire comparativement à solide par exemple)
    • le modèle d'envahissement (signe d'une propagation du cancer aux nerfs, vaisseaux sanguins ou vaisseaux lymphatiques)
    • présence ou absence de marqueurs tumoraux
    • présence de chromosomes anormaux
  • la capacité de poursuivre ses activités quotidiennes (indice fonctionnel)
    • On peut évaluer l’indice fonctionnel à l’aide de différentes échelles, qui reflètent l’étendue de la maladie et la façon dont elle peut affecter la capacité d’une personne à tolérer un traitement. Voici quelques exemples d'échelles d'indice fonctionnel :
      • échelle de Karnofsky
      • échelle du Eastern Cooperative Oncology Group (ECOG)
      • échelle de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS)
  • la réaction au traitement

Les facteurs pronostiques favorables peuvent influencer positivement l’issue de la maladie. Les facteurs pronostiques défavorables peuvent avoir un effet plus négatif sur l'issue.

En général, plus on détecte le cancer à un stade précoce et plus on le traite rapidement, meilleure est l’issue, ou pronostic. Mais le cancer ne réagit pas toujours de la façon dont on l’a prévu. C'est pourquoi il est difficile pour un médecin d'établir un pronostic avec certitude. Le pronostic peut également changer au fil du temps.

Histoires

Dr Mani Larijani Étudier en 3D une protéine qui cause le cancer

Plus de details

Accès aux services offerts dans votre communauté

Illustration de maisons côte à côte

Le répertoire de services à la communauté de la Société canadienne du cancer aide les personnes atteintes de cancer et leurs familles à trouver les services et programmes disponibles dans leur communauté.

Apprenez-en plus