Logo Société canadienne du cancer
Vous êtes ici:

Entérite radique

L'intestin est très sensible aux effets de la radiation. L'entérite radique est une irritation et une inflammation de l'intestin grêle et du côlon. Elle se manifeste pendant ou après une radiothérapie à l'abdomen, au rectum ou au bassin. Le segment d'intestin qui se trouve dans la zone de traitement s'enflamme. L'entérite radique peut apparaître au début du traitement et jusqu'à 8 semaines après qu'on ait commencé à l'administrer (entérite aiguë). Bien des personnes qui reçoivent une radiothérapie à l’abdomen présentent certains signes d'entérite aiguë.

Un faible pourcentage de personnes éprouveront un trouble à long terme appelé entérite radique chronique. Les symptômes peuvent apparaître plusieurs mois voire des années après la radiothérapie ou débuter lors du traitement et persister une fois qu'il est terminé.

L'équipe de radiothérapie tente de réduire la taille de la région exposée à la radiation afin de prévenir l'entérite radique.

  • On pourrait placer la personne de façon à ce que des parties de l'intestin ne se trouvent pas dans la zone de traitement.
  • On pourrait diriger la radiation vers certaines régions ou en réduire la dose.

Causes

Plusieurs facteurs permettent de déterminer si l'entérite radique se produira et quel sera sa gravité. Ces facteurs sont entre autres ceux-ci :

  • dose de radiation (plus la dose est forte, plus le risque est élevé)
  • étendue de la tumeur
  • quantité d'intestin normal dans la zone de traitement
  • administration simultanée d'une chimiothérapie

Retour au menu

Symptômes

Les symptômes de l'entérite radique aiguë sont les suivants :

  • nausées
  • vomissements
  • crampes abdominales
  • diarrhée (l’intestin n’absorbe pas correctement les matières grasses, le lactose, les sels biliaires et la vitamine B 12)
  • besoin fréquent ou persistant d'aller à la selle (ténesme)
  • écoulement d'une substance semblable à du mucus, douleur, démangeaisons ou saignements du rectum avec inflammation et lésions à l'anus ou au rectum
  • douleur ou démangeaisons lors du passage des selles si la région du rectum est irritée

Les symptômes d'une entérite radique aiguë s'atténuent souvent de 2 à 3 semaines après le traitement.

Les symptômes d'une entérite radique chronique sont les suivants :

  • douleur abdominale semblable à une vague
  • diarrhées sanguinolentes
  • besoin fréquent ou persistant d'aller à la selle
  • perte de poids
  • occlusion intestinale
  • lésion de la paroi intestinale (ulcère)
  • saignement important du rectum

Retour au menu

Traitement

Vous pouvez essayer ce qui suit afin de vous aider à soulager les symptômes de l'entérite radique.

  • Remplacez la perte de liquides en buvant beaucoup d'eau, de jus ou de bouillon clair pour prévenir la déshydratation.
  • Modifiez votre alimentation.
    • Évitez le lait et les produits laitiers. Quand l’intestin est affecté par la radiation, il ne produit pas suffisamment d'enzymes, en particulier de lactase. Le corps a besoin de lactase pour digérer le lait et les produits laitiers. Ne consommez donc plus de produits contenant du lactose ou utilisez des comprimés ou des gouttes pour vous aider à le digérer.
    • Une alimentation faible en matières grasses et en fibres peut aussi aider à maîtriser les symptômes d'une entérite radique.

Il se peut que l'équipe de soins de santé recommande des médicaments pour traiter l'entérite radique :

  • antidiarrhéiques pour maîtriser les diarrhées
  • analgésiques pour soulager la douleur gastrique ou rectale
  • corticostéroïdes pour atténuer l'irritation et l'inflammation du rectum

Si les symptômes s'aggravent, on pourrait devoir cesser temporairement la radiothérapie.

On peut traiter l'entérite radique chronique de la même façon que l'entérite radique aiguë. Il est possible qu'on doive pratiquer une chirurgie pour traiter des dommages importants et pour maîtriser les symptômes. L'intervention pourrait comporter une dérivation intestinale ou l'ablation complète du segment d'intestin affecté. Malgré la chirurgie, certaines personnes peuvent encore ressentir des symptômes.

Retour au menu

Histoires

Lisa Hamel Je suis la preuve qu’il est possible de mener une vie normale après le cancer.

Lisez l’histoire de Lisa

Création d’une stratégie nationale pour les proches aidants

Illustration d’aidants

La Société canadienne du cancer fait pression auprès du gouvernement fédéral afin qu’il adopte une stratégie nationale pour les aidants, de telle sorte que cet important groupe de personnes bénéficie d’un meilleur soutien financier.

Apprenez-en plus