A-|A|A+

Lésions des nerfs périphériques (neuropathie périphérique)

Le système nerveux est composé du système nerveux central et du système nerveux périphérique. Le système nerveux central est fait de l’encéphale et de la moelle épinière. Le système nerveux périphérique comprend les nerfs situés hors de l’encéphale et de la moelle épinière. Il arrive parfois que le cancer ou son traitement endommage le système nerveux. Les dommages causés aux nerfs du système nerveux périphérique sont appelés neuropathie périphérique.

Causes

La neuropathie périphérique peut être causée par les facteurs suivants :

  • certains types d’agents chimiothérapeutiques comme le cisplatine (Platinol AQ), l’oxaliplatine (Eloxatin), le carboplatine (Paraplatin), le docétaxel (Taxotere), le paclitaxel (Taxol), la vincristine (Oncovin, Vincasar), la vinorelbine (Navelbine) et la vinblastine (Velban)
  • certains types de médicaments ciblés comme le bortézomib (Velcade) et la thalidomide (Thalomid)
  • une tumeur qui se développe dans un nerf périphérique ou qui exerce une pression sur lui
  • une radiothérapie
  • une chirurgie
  • une mauvaise alimentation
  • un syndrome paranéoplasique – symptômes qui se manifestent quand des substances libérées par les cellules cancéreuses perturbent la fonction normale d’organes ou de tissus voisins ou éloignés

Vous pourriez risquer davantage d’être atteint de neuropathie périphérique si :

  • vous avez le diabète;
  • vous buvez une grande quantité d’alcool;
  • vous avez un trouble auto-immun comme l’arthrite rhumatoïde ou le lupus;
  • votre glande thyroïde n’est pas assez active (hypothyroïdie);
  • vous avez des troubles rénaux;
  • vous éprouvez un stress extrême.

Symptômes

Les symptômes de la neuropathie périphérique dépendent des nerfs affectés et de la gravité de la lésion. Les symptômes comprennent ceux-ci :

  • engourdissement, picotements ou sensation de brûlure dans les mains ou les pieds
  • douleur moyenne ou intense
  • sensations inhabituelles comme une chaleur ou une impression de brûlure quand vous touchez quelque chose de froid
  • douleur ou inconfort quand votre corps touche quelque chose, comme lorsque vous vous abriez d’une couverture, ou que vos pieds sont dans vos chaussures
  • faiblesse musculaire qui vous cause de la difficulté à marcher, à monter les escaliers, à attacher vos boutons ou à brosser vos dents
  • crampes musculaires
  • maladresse ou difficulté à savoir où se trouvent vos mains et vos pieds dans l’espace (perte du sens de la position), en particulier quand vous marchez ou ramassez des objets
  • constipation ou ballonnements
  • étourdissements, vision légèrement floue, difficulté à entendre ou à mastiquer si les nerfs de la tête sont affectés
  • dysfonctionnement érectile ou difficulté à uriner
  • manière de transpirer différente

Les lésions aux nerfs périphériques peuvent être temporaires, mais il est possible qu’elles prennent quelques mois ou même des années avant de disparaître. Il arrive parfois qu’elles soient permanentes.

Si les symptômes s’aggravent ou ne disparaissent pas, mentionnez-le à votre médecin ou à votre équipe de soins sans attendre au prochain rendez-vous fixé.

Diagnostic

Votre médecin essaiera de trouver la cause de la neuropathie périphérique. Si vous prenez un médicament ou suivez un traitement reconnu pour causer la neuropathie périphérique, votre médecin surveillera l’apparition de signes de lésions aux nerfs avant chaque séance de traitement.

Votre médecin pourrait vous faire passer des examens afin de connaître la qualité de fonctionnement de vos nerfs, tels que ceux-ci :

  • examen neurologique pour vérifier vos réflexes, votre force musculaire et des signes d’engourdissement
  • tests de conduction nerveuse pour vérifier la gravité et l’emplacement de la lésion
  • électromyographie (EMG) pour vérifier les signaux électriques envoyés par les nerfs aux muscles

Votre médecin peut vous faire passer d’autres tests afin de vérifier votre :

  • équilibre et coordination
  • audition
  • vision

Traitement de la neuropathie périphérique

Votre équipe de soins peut vous proposer des façons de traiter la neuropathie périphérique en fonction de la cause de la lésion et des symptômes que vous éprouvez. Votre médecin peut réduire la dose d’un médicament qui provoque la neuropathie périphérique ou en cesser l’administration afin de prévenir des dommages permanents. Chez la plupart des gens, les symptômes finissent par s’atténuer avec le temps, mais il arrive parfois que les dommages soient permanents.

Votre équipe de soins peut vous proposer des façons de traiter la neuropathie périphérique dont celles-ci :

  • médicaments pour aider à soulager la douleur ou l’inconfort névralgique, comme la gabapentine (Neurontin), l’amitriptyline (Elavil) ou la prégabaline (Lyrica), ou bien d’autres antidouleurs
  • physiothérapie ou ergothérapie pour vous aider à garder vos muscles forts et à améliorer votre coordination et votre équilibre
  • exercice pratiqué sur une base régulière
  • massothérapie
  • acupuncture
  • alimentation bien équilibrée riche en vitamines et en antioxydants et consommation d’une grande quantité de liquides
  • exercices de relaxation
  • médicaments pour aider à soulager la constipation

Conseils pour vous protéger et pour traiter la neuropathie périphérique au quotidien

Si vous êtes atteint de neuropathie périphérique, vous devrez apprendre comment soulager les symptômes.

  • Soyez prudent avec les objets tranchants, chauds, froids ou autrement dangereux si vos doigts sont engourdis.
  • Vérifiez régulièrement s’il n’y a pas de coupures ou d’autres lésions sur vos pieds. Les personnes atteintes de neuropathie risquent d’attraper des infections et de voir leurs plaies mal se cicatriser.
  • Déplacez-vous lentement et servez-vous des rampes quand vous montez ou descendez les escaliers si votre force musculaire ou votre équilibre est affecté.
  • Assurez-vous que toutes les pièces, escaliers et corridors soient bien éclairés.
  • Enlevez les objets qui pourraient vous faire trébucher ou tomber.
  • Servez-vous d’accessoires fonctionnels comme une barre d’appui et un tapis de bain antidérapant pour la douche et la baignoire.
  • Nettoyez immédiatement ce que vous avez renversé afin de ne pas glisser.
  • Utilisez de la vaisselle incassable.
  • Assurez-vous de sentir le volant ainsi que les pédales d’accélérateur et de frein si vous conduisez.
  • Servez-vous d’une canne ou d’une marchette pour vous aider à être plus stable quand vous marchez.
  • Portez des gants et des bas lorsqu’il fait froid.
  • Ne marchez pas pieds nus.
  • Assurez-vous que l’eau n’est pas trop chaude. Vous pouvez en évaluer la température avec votre coude. Baissez la température de l’eau avec le robinet ou installez un régulateur de température à votre robinetterie pour maintenir l’eau plus fraîche.
  • Levez-vous lentement afin que votre corps ait le temps de s’habituer au changement de position.

Conseils pour vous adapter émotionnellement

Devoir faire face à la neuropathie périphérique peut engendrer de la colère, de la tristesse et de la frustration. Le temps et la patience sont alors nécessaires, mais ces émotions devraient s’atténuer lorsque vous trouverez un traitement efficace et au fur et à mesure que vous vous adaptez à ces changements.

Partager vos émotions avec un proche peut vous aider. Vous pouvez aussi demander à votre équipe de soins quel type de counseling ou de groupes de soutien sont offerts.

antioxydant

Toute substance qui aide à protéger les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres (molécules instables produites au cours du métabolisme, soit les processus chimiques nécessaires au fonctionnement, à la croissance et à la reproduction des cellules).

A-|A|A+